« Canada : Le niqab des deux solitudes | Accueil | Grande-Bretagne : Ian McEwan, lauréat du Booker Prize, sur l'alliance islamo-gauchiste »

20/03/2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Benoit

Encore chanceux qu'on soit informés de l'existence de ce village.

luxide

en gros les multicuturels qui idéalisent la société ne veulent pas voir qu'ils ouvrent la voie à la société la plus intolérante et monoculturelle qui soit et qui éradiquera toute autre culture dès que possible, c'est ce que l'on appelle un suicide par l'absurde...
canadiens il est temps de vous réveiller.

Hélios d'Alexandrie

Les ahmadis sont persécutés au Pakistan, alors ils immigrent au Canada où ils sont bien reçus et assurés de pratiquer librement leur religion. Pourquoi dans ce cas ont-ils choisi de vivre en cercle fermé dans une municipalité où ils sont les seuls admis?

À cette question pertinente les multiculturalistes vous répondront : S'ils ont le droit de le faire alors nous n'avons pas le droit de poser de questions et encore moins de les critiquer!

Comme d'habitude les multiculturalistes ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez, en cela ils ne sont pas très différents des juges de la cour suprême.

Les multiculturalistes refusent de réfléchir à la situation de peur de devoir changer d'idée. En effet leur cheval de bataille est de nous faire accepter tous les particularismes au nom de l'intégration. Quand l'acceptation des particularismes mène plutôt à la multiplication des enclaves monoculturelles, les multiculturalistes refusent d'admettre les faits et se réfugient dans le déni.

Ce qu'ils refusent d'admettre est pourtant simple et clair: les communautés culturelles habituées à vivre dans les limites du clan, de la tribu ou de la secte ne changeront pas leurs habitudes pour s'adapter à la société d'accueil. Pour eux le multiculturalisme c'est de profiter des avantages de la société tout en vivant à l'écart de celle-ci.

Ils ne nous le disent pas ouvertement (pas encore) mais ce qu'ils nous diront dans une dizaine d'années achèvera de mettre le dernier clou dans le cercueil du multiculturalisme, mais il sera alors trop tard. Ils nous diront : "Si vous avez été assez stupides pour nous laisser faire tout ce que nous voulions alors vous n'avez que vous-mêmes à blâmer! Nous aurions fait exactement le contraire si nous étions à votre place!"

Il n'est pas trop tard pour agir et limiter les dégâts encore faut-il que les Québécois se réveillent et prennent les choses en main.

Hélios d'Alexandrie

Robert Marchenoir

La phrase la plus alarmante de ce reportage : "Nous ne pouvions pas pratiquer notre religion au Pakistan".

Des musulmans qui ne pouvaient pas pratiquer l'islam au Pakistan ? Autrement dit, des gens encore plus sectaires que l'un des régimes musulmans les plus sectaires de la planète ? Et on les laisse s'installer au Canada ?

Poste de veille

Robert,
Les ahmadis sont considérés comme des hérétiques et c'est la raison pour laquelle ils sont persécutés au Pakistan. L'Organisation de la conférence islamique les a déclarés non-musulmans et le pèlerinage à La Mecque leur est interdit. Le Canada en a admis plusieurs comme réfugiés. La même chose vaut pour les Bahaïs. L'Iran les persécute et refuse de considérer qu'il s'agit de persécution "religieuse" en disant que la foi Bahaï n'est pas une religion.

Fathy

C'est bien malheureux de voir que beaucoup de musulmans ne connaissent pas l'histoire du prophète, ni n'avoir lu les conversations ou les actes du prophète et de ses compagnons.Les leaders Islamiques leur lavent le cerveau car la loi de la Taquiah permet de mentir pour la religion. Étant ignorants on peut les diriger comme on veut. Mais nous au Canada on suit aveuglément l'idée du multiculturalisme qui n'a pas réussi et j'applaudis le Danemark et ses politiciens qui ont ouvert le yeux .Politiciens Chrétiens, défendez votre nation -Voyez ce qui arrive aux pays dominés par l'Islam, pas d'églises. Chrétiens vous devez devenir Musulman ou on vous écrase.comme en >Egypte, Turquie, Maroc, Algérie, Soudan etc...Réveillez-vous.

Barbara

Les ahmadis forment une secte pacifiste, persécutée par les wahabbites et d'autres musulmans fondamentalistes et fanatiques.

Leur Gourou a prétendu au XIXe s., rouvrir le cycle prophétique "scellé" par Mohammed - donc ils sont haïs par les wahabbites, et rejetés par les autres musulmans, et font l'objet de persécutions régulières.

Ils ne sont pas représentatifs de la communauté musulmane, mais sont autrement plus proches de la vocation civilisatrice originelle du Coran que les wahabbites, en raison de leur pacifisme.

A l'inverse des wahabbites, ils considèrent l'éducation, notamment celle des femmes comme prioritaire et comme le dit bien l'article : ils envoient leurs enfants à l'école publique.
Ce sont des pieux, voués à l'incarnation idéale de la Umma (selon leur vision).
Ils sont pour la paix et la conversion des personnes par le "modèle idéal" que réaliserait leur société.

Ils n'ont rien de dangereux, contrairement aux wahabbites.
Ils n'ont pas d'idéologie destructrice des autres.
Ils sont certes fondamentalistes et très exigeants pour eux-mêmes ; mais pas totalitaires (très exigeants surtout pour les autres : wahabbites et autres fondamentalistes fanatiques).

En bref = ils n'emmerdent personne, ce que constate votre article en le dénigrant :
"Toujours pétris de politiquement correct, mais aussi d'une grande tolérance, les Canadiens anglais refusent d'émettre une opinion défavorable. "
Or, la réalité, c'est que les ahmadis ne représentent en effet aucun danger pour l'extérieur.
Ce que les voisins des ahmadis constatent, ce n'est pas une lâcheté bien-pensante de dhimmis, c'est la réalité. Et leur tolérance est bien-fondée.

Les problèmes que posent les ahmadis se posent aux musulmans par la remise en question de fondements théologico-idéologiques.
Et de fait, ils sont hautement persécutés, notamment au Pakistan.
Certains ont trouvé la sécurité au Canada, tant mieux pour eux.
Les ahmadis (interdits de séjour à la Mecque) seront les premiers à faire les frais de persécutions à venir en Occident, surtout si leur voisins laissent faire, se dédouanant de leur inaction, sur le dos de la grande confusion généralisatrice (islam, musulman, soufisme, wahabbisme..., terrorisme, tout ça se serait pareil, qu'ils s'entrégorgent, ca ne nous regarde pas).

Mais il ne faut surtout pas confondre le sectarisme ahmadi, pénétré d'entre-soi et pacifiste avec le totalitarisme conquérant et ultra violent des wahabbites - lequel est une inversion du message coranique = abrogation par le pire, au lieu de l'abrogation par le bien. C'est donc une agression violente faite aux musulmans, une injonction obligatoire : soit ils marchent avec les fachos, et deviennent haineux, antisémites, anti-chrétiens, anti-démocrates, anti-liberté, soit ils seront éliminés, éradiqués.
A l'origine le wahabbisme était une volonté de rationaliser l'islam, pour expurger les sociétés musulmanes de tout folklorisme, occulte ou non.
Une idéologie qui s'est transformée progressivement en idéologie au service de la conquête violente de la Mecque par la dynastie des Saoud.
A l'heure actuelle, on assiste à la conquête violente de l'ensemble du monde musulman par le wahabbisme afin que la umma se soumette enfin aux gardiens des clés de la Mecque après 1400 ans à ronger leur frein d'envie.
Le wahabbisme sert la revanche des gardiens des lieux saints sur l'ensemble du monde arabo-musulman, qui durant des siècles s'est épanoui en civilisations brillantes autour d'eux, et dont ils n'ont jamais pu profiter, notamment matériellement.
Civilisations qui n'avaient même pas la courtoisie de leur accorder des reconnaissances symboliques, jusqu'à s'autoriser à mépriser les sociétés bédouines restées sur la péninsule.
Le pétrole et l'appui américain ont aidé à assouvir cette revanche violente en pleine explosion actuellement, dont le monde entier commence à percevoir enfin le danger.
Car ce ne sont pas seulement les musulmans qui doivent subir et se soumettre à leur autorité suprême, mais le monde entier.

Ahmadis et wahabbites prônent le même objectif millénariste = que l'humanité ne forme qu'une seule communauté unie (umma) afin que le Jugement Dernier puisse advenir.
Mais ils n'ont absolument pas la même démarche : pour les ahmadis, c'est un choix, une voie personnelle qui doit faire des émules par l'exemplarité ; pour les wahabbites et consorts, c'est une obligation, une contrainte à s'imposer à soi (au moins publiquement), mais surtout aux autres musulmans (afin qu'ils soient bien asservis), et aussi aux non musulmans - quitte à les tromper (tout l'art de la taqiya), les réduire, les violer, les éliminer, les éradiquer.
Pour les uns, c'est par la voie d'une réussite exemplaire proposée en modèle, pour les autres c'est par la voie d'une guerre exterminatrice.

Les ahmadis sont aussi éloignés des wahabbites que peuvent l'être les mormons des adeptes du KKK.
Cet article montre que vous mélangez un peu tout le monde.

Celui qui a déclaré la guerre au monde entier, et qui est le premier ennemi des musulmans eux-mêmes, c'est principalement le wahabbisme (et d'autres courants de la même veine)= une idéologie totalitaire et dictatoriale, asservissant l'individu, adossé à une propagande massive qui fait trompeusement associer l'islam à son idéologie, et oblige le musulman à se ranger à ses côtés sous peine d'exécution.

Ce sont les musulmans en général qui sont les première victimes de cette idéologie totalitaire qui s'acoquine plus ou moins bien avec les pouvoirs arbitraires, corrompus et violents dans les pays arabo-musulmans = de l'Algérie à l'Afghanistan (à l'exclusion de l'ibadite sultanat d'Oman, qui résiste). Les musulmans sont les premières victimes de cette terreur nouvelle, dont les acteurs sont aussi des musulmans, mais des musulmans fascistes.

Les religions sont ce que les hommes en font.

Ce sont des hommes porteurs d'une idéologie de haine qu'il faut combattre, pas une religion qui a porté maintes incarnations civilisationnelles admirables, et qui mérite autant le respect institutionnel et l'irrespect critique que le christianisme, le judaïsme, le bouddhisme, le taoïsme...

Les ahmadis, si criticables soient-ils pour les autres musulmans (reprise du cycle prophétique), n'ont strictement rien à se reprocher vis à vis de ceux qui ne partagent pas leur foi. Ce sont des victimes persécutées.

Jonathan Bohémier

J'ai juste une question: est-ce que nous pourrions faire la même chez eux?

Lyne Duguay (Québec)

Je suis pour l'immigration, mais pas à n'importe quel prix. Suite à ce que je viens de voir je crois que le prix est beaucoup trop élevé. Je suis inquiète pour les années à venir donc surtout pour mes enfants. Quelle place restera t'il pour eux quand on voit comment on est envahis par des quartiers chinois, italiens et .... il faut arrêter de faire l'autruche. Nous les Québécois ont est beaucoup trop tolérants au nom de la liberté d'expression tous les prétextes sont bons pour abuser de notre bonté.

Marcel Savoie

C'est par notre inconscience qu'un jour nous devrons nous battre pour récupérer notre culture, notre pays.

Gisèle Aubin

On a beau donner nos commentaires. Mais comment pouvons nous faire pour que tout cela arrête. On a déjà l'impression que tout est allé trop loin. Existe t'il des pétitions que nous pourrions remettre à nos dirigeants. C'est bien d'accepter les immigrants mais je crois qu'ils devraient plutôt s'adapter à notre façon d'être. Nous avons déjà fait des pas de géants mais j'ai l'impression qu'avec ce qui arrive l'émancipation de la femme régresse.

Dalton

Je vois que les canadiens commencent à se rendre compte que leur pays est infecté par l'islam.
Hélas, les autorités n'ont pas eu le bon sens de prémunir leur population à temps malgré les alertes répétées venant de la vieille europe.
Elles n'ont pris à ce jour aucune mesure de mise en quarantaine malgré les très nombreux cas signalés ça et là. Les provinces de Quebec et de l'Ontario semble les plus touchées.
Cette souche résistante de virus a été importé par des individus porteurs en provenance d'orient, où la pandémie sevit de façon chronique depuis quelques 1500 ans et les symptômes de la maladie sont identifiés depuis longtemps.
Les individus atteints sont reconnaissables aux principales caractéristiques suivantes et qui se divisent en deux aspects:

Aspect psychologique:
- sensibilité accrue en regard des questions sexuelles. Le porteur, frustré de sa naissance jusqu'à sa majorité sur la question de la sexualité, découvre brutalement celle ci au travers du mariage. Les réactions décrites par les scientifiques sont souvent violentes: jalousie- égoisme - accaparation de l'autre sexe, etc. On a vu de tels comportements chez des animaux, notament dans les poulaillers où il n'est pas recommandé de mettre deux coqs en présence de plusieurs poules.
D'ailleurs, des fonds de recherche devraient être alloués pour trouver rapidement des remèdes et soulager les souffrances psychologiques de ces patients.
- Les porteurs détiennent tous un livre, dans une langue non comprise par les canadiens. Ces derniers savent seulement qu'on l'appelle "koran". Ils savent bien peu de choses sur le contenu, dont on soupçonne seulement qu'il pourrait s'agir d'un livre de recettes. quelques unes ont pu être publiées, comme par exemple celles intitulées "mort aux juifs", "mort aux infidèles", mais les malades gardent jalousement leur science et tentent de brouiller les pistes aux medecins. Une recette leur permet en effet de se tirer d'affaire, celle intitulée "En cas de danger, ment!"

Aspect comportemental:
- Une tendance irresistible au regroupement.
Les malades se reconnaissent facilement dans le besoin qu'ils expriment d'être ensemble.
Ils s'habillent de la même manière grace à une recette du livre. C'est pour celà que leur look date d'il y a 1500 ans.
Ils ont tendance à laisser pousser la barbe pour ressembler au chef cuisinier.
Ils aiment ériger des lieux de rassemblement et de prière qu'ils appellent mosquées et dont la caractéristique principale est le minaret. C'est une tour en forme de phallus. Certains scientifiques y voient là une adoration du sexe. Avant, un des leurs, appelé muezzin montait tout au sommet la haut, pour que sa voix porte loin,pour appeler et rassembler ses compères. Maintenant, grace aux progrès de la science occidentale, les malades utilisent des amplis avec des hauts parleurs. D'ailleurs, les patients ne se rendent même pas compte que leur tour est devenue inutile.
Ils font cinq prieres par jour, après s'être lavé les mains, le visage, les pieds et les parties intimes s'ils ont été aux toilettes. A ce propos, les malades utilisent de l'eau pour se laver, ou une pierre pour s'essuyer.jamais du papier toilette. On comprend mieux pourquoi les malades mettent des camisses et des babouches.
Ils cachent les atours de leurs possessions (femmes, filles) et s'en prennent à ceux qui ne font pas comme eux.
Ils aiment la femme dès l'âge de 9 ans, avant même qu'elle ait ses premières règles. C'est par respect au chef du livre qui a lui-même donner l'exemple.
Ils n'aiment pas le cochon, le vin, la musique. Mais ils aiment réciter leur livre en y mettant des intonations et des fluctuations pour le rendre plus digeste aux oreilles.
Ils n'aiment pas travailler, inventer..,ils disent que c'est inutile et qu'il n'y a rien à inventer qui ne soit déjà dans le livre et que c'est aux autres de le faire s'ils veulent. Tous ceux qui ne sont pas infectés comme eux, sont là uniquement pour les servir.
Ils aiment bien le commerce, la contrebande comme il y a 1500 ans. Mais pas question de mettre la main dans le cambouis. Aux heures creuses, il faut lire et relire le livre!

Hélas aucun remède n'a été trouvé à ce jour.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE