« USA : le parti républicain infiltré par un musulman "modéré" lié aux Frères musulmans | Accueil | Grande-Bretagne : des gays protestent contre la tenue d'une conférence islamiste homophobe »

14/01/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hélios d'Alexandrie

Ces jeunes canadiens rebelles ou désaxés subissent un double lavage de cerveau, en premier lieu par les idéologues gauchistes qui les amènent à vouloir changer le monde par la violence. Commence alors la première phase anti-capitaliste et anti-mondialisation, ces jeunes deviennent des casseurs et participent à toutes les manifestations qui ont pour objet d'empêcher la tenue de conférences ou de sommets type G7. Mais le fait de briser des vitrines de magasins ou de mettre le feu à des voitures de police ne change rien à la situation et ne fait qu'augmenter leur envie d'en découdre avec la société occidentale, perçue comme irrémédiablement corrompue et irrécupérable.

Entre en scène les islamistes avec de l'argent plein les poches et un plan bien articulé de destructions à grande échelle, de quoi satisfaire aux fantasmes destructeurs des commandités et des commanditaires. Une seule condition: entrer dans le moule de l'islam. Nos jeunes gauchistes se prêtent alors au second cycle de lavage de cerveau, on leur fait ingurgiter le manuel du jihadiste et ces jeunes désaxés et turbulents deviennent du coup très "pieux" et très soumis, prêts à servir d'instrument au jihad mondial ou si l'on préfère à devenir des armes de destruction massive.

Le reste n'est que formation et formalité. Stage obligatoire dans les zones tribales du Pakistan le plus souvent, rarement en Somalie ou au Yémen, mariage avec une femme que le novice n'a jamais vue avant la nuit de noce et qui a l'habitude du veuvage, ayant déjà été mariée à des jihadistes tués au combat ou dans des opérations suicides etc.

Après c'est le retour au "bercail" en tant que terroriste actif ou faisant partie d'une cellule dormante. Ce retour n'exclut pas une étape dans un pays tiers tel que l'Irak ou le Yémen où le novice recevra le baptême du feu. Dans ce cas il devra transiter par l'Iran. Une étape additionnelle en Europe est également possible pour parfaire sa formation dans certaines zones de non-droit en France, en Belgique ou en Suède.

Revenus au Canada les jihadistes devront se fondre dans le décor pour ne pas éveiller de soupçons, ils se raseront la barbe et mettront des vêtements à la mode occidentale, ils se chercheront un emploi et éviteront tout lien direct avec les islamistes des mosquées et des centres "culturels" islamiques.

S'ils ne se font pas pincer par la GRC ou la police provinciale ils pourront à loisir préparer un attentat qui ciblera un objectif emblématique ou certaines personnalités de la sphère politique, à moins qu'ils ne planifient une opération visant à tuer le plus grand nombre de gens comme à Madrid, Londres, Bali etc.

Et dire que nous devrons encore entendre nos bien-pensants et nos cœurs saignants déplorer le sort d'Omar Khadr à Guantanamo Bay. À force de le plaindre nous avons convaincu les islamistes de nous fabriquer une douzaine d'autres Omar Khadr en guise de remerciement.

Hélios d'Alexandrie

papacharlietango

le pire dans tout ca c'est que dans plusieurs années ..."l'enfant soldat"..(attendez j'essuie ma larme)...enfin libéré demandera des dommages et intérêts au canada...et ils vont payer avec des excuses en plus...avec tapis rouge...(attendez une autre larme).
omar khader est bien a Cuba ...je paie pour y aller moi...et ceux qui veulent l'adopter et en être responsable ..donnez votre nom et adresse..on verra ce que l'on peut faire pour le libérer rapidement...
mais moi je ne veux pas payer pour ce chien...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE