« Le voile, sous aucune condition ! | Accueil | Al-Qaïda dément la théorie du complot du 11 Septembre véhiculée par Ahmadinejad »

28/09/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Poste de veille

L'automne dernier, Fugues, le plus grand magazine de la communauté LGBT du Québec, avait protesté contre la tenue à Montréal d'une conférence parrainée par les Frères musulmans, dont ils ont dénoncé la rhétorique homophobe.

http://www.fugues.com/main.cfm?l=fr&p=100_article&Article_ID=15838&rubrique_ID=152

Vous pouvez écrire au rédacteur en chef de Fugues pour lui signaler cette nouvelle conférence :

Yves Lafontaine : yveslafontaine@fugues.com

Je vous suggère aussi d'écrire au Conseil du statut de la femme du Québec pour signaler la venue à Montréal d'un prédicateur connu pour justifier la violence à l'endroit des femmes musulmanes :

Courriel : csf@csf.gouv.qc.ca

Vous pouvez également écrire au président de la Commission des droits de la personne du Québec pour signaler la présence d'un conférencier connu pour prôner le remplacement de la démocratie par un califat islamique, et l'abolition de la liberté d'expression et même de la liberté tout court. En vertu de l'art. 30 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, il est prévu qu'on ne peut se prévaloir des libertés énoncées dans la Déclaration pour promouvoir l’abolition de ces mêmes libertés. Je crois qu'il serait opportun que la Commission dénonce publiquement ce type de discours, qui est un détournement du droit à la liberté d'expression proclamé par la charte québécoise.

Courriel : presidence@cdpdj.qc.ca

Le conférencier Hamza Tzortzis est un britannique. Voir ce billet sur Harry's Place, un site britannique de gauche aux analyses approfondies et sourcées, à propos de Tzortzis.

http://hurryupharry.org/2010/01/24/islamist-front-man-goes-on-speaking-tour/

Tzortzis a des liens avec le Hiz ut Tahrir, une organisation extrémiste qui prône le remplacement des démocraties par un califat régi par la charia. Il refuse de condamner les châtiments cruels prescrits par la charia, comme l'amputation de la main des voleurs et la mise à mort des adultères : il se contente de parler de "contexte". Harry's Place recommande de ne pas lui donner de crédibilité en lui accordant une tribune ou en partageant une tribune avec lui.

Tzortiz était également l'un des conférenciers invités à Londres pour un évènement qui a soulevé la colère des groupes de défense des droits des gays. Ceux-ci ont protesté contre la venue de prêcheurs de haine qui promeuvent la mise à mort des gays pour "purifier" la société.

http://www.postedeveille.ca/2011/01/grande-bretagne-des-gays-protestent-contre-la-tenue-dune-conference-islamiste-homophobe.html

Abdur Raheem Green est également britannique.

Vous pouvez écrire au Premier ministre Harper pour suggérer que le gouvernement refuse l'octroi de visas à de tels extrémistes, en donnant les liens ci-dessus comme source d'information.
Courriel : pm@pm.gc.ca

Il y a des précédents dans d'autres pays occidentaux. Ainsi l'Allemagne a expulsé à vie de son territoire un imam étranger au motif "d'incitation à la haine contre des segments de la population" ou d'appel à la violence à leur encontre. Dans une vidéo sur YouTube, cet imam prône la peine de mort pour les actes homosexuels. Lire ici:

http://www.postedeveille.ca/2011/04/allemagne-un-imam-homophobe-est-expulse.html

Poste de veille

Une amie Facebook a envoyé des e-mails aux 3 personnes mentionnées dans mon commentaire et elle vous encourage à faire de même en les copiant/collant :

Conseil du statut de la femme du Québec - Courriel : csf@csf.gouv.qc.ca

Je vous écris pour porter à votre attention la tenue à Montréal d'une conférence d'extrémistes musulmans le 21 octobre (http://tinyurl.com/3rlyylt). L'un des prédicateurs est connu pour ses sermons justifiant la violence du mari envers sa femme musulmane. J'espère que le Conseil dénoncera haut et fort ce genre d'évènement. Si un prédicateur catholique tenait ce discours, tout le monde le dénoncerait. Je ne vois pas pourquoi les musulmans auraient un passe-droit.

Bien à vous,

Président de la Commission des droits de la personne du Québec - Courriel : presidence@cdpdj.qc.ca

Je vous écris pour porter à votre attention une conférence d'extrémistes musulmans qui se tiendra à Montréal le 21 octobre prochain (http://tinyurl.com/3rlyylt). L'un des conférenciers est connu pour promouvoir le remplacement de la démocratie par un califat islamique, et l'abolition de la liberté d'expression, et même de la liberté tout court. En vertu de l'art. 30 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, il est prévu qu'on ne peut se prévaloir des libertés énoncées dans la Déclaration pour promouvoir l’abolition de ces mêmes libertés. Je crois qu'il serait opportun que la Commission dénonce publiquement ce type de discours.

Bien à vous,

Yves Lafontaine, rédacteur en chef, Fugues - Courriel : yveslafontaine@fugues.com

A l'automne 2010, Fugues s'est élevé contre la tenue d'une conférence parrainée par les Frères musulmans à Montréal et leur rhétorique homophobe (http://tinyurl.com/3hjq5s5). Je vous écris pour porter à votre attention une autre conférence qui aura lieu à Montréal le 21 octobre (http://tinyurl.com/3rlyylt). L'un des conférenciers est connu pour ses propos justifiant la criminalisation de l'homosexualité, qu'il met dans la même catégorie que la pédophilie et le cannibalisme.

Bien à vous,

Hélène Desjardins

Bonjour,
J'aimerais faire quelque chose à Québec pour réveiller le gouvernement pour qu'il nous protège contre l'islamiste et les juifs orthodoxes pendant qu'il en est encore temps. Les nouvelles générations n'auront pas le temps de s'occuper de cela parce qu'ils seront trop pris par leur famille et leurs difficultés à arriver. Les autres mieux nantis s'en foutent parce qu'ils sont sûrs qu'ils seront toujours protégés parce qu'ils ont de l'argent. S.V.P. quoi faire pour que le gouvernement mette ses culottes comme on dit. Merci

Mon grain de sel

J'espère que ceux qui dénoncent le silence des groupes de femmes et de gais et lesbiennes iront eux-mêmes manifester le 21 octobre à 17h30 devant l'Université Concordia (1450 Rue Guy, métro Guy Concordia, sinon ils n'ont pas de leçon à donner.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE