« Tunisie : qui est Rached Ghannouchi ? | Accueil | Comprendre l’Islam pour combattre l’islamisation, par Olaf de Paris »

29/10/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Fergile

Une autre source très importante d'instabilité au Moyen-Orient, et qui n'est, pour cause, pas citée dans l'article, est incontestablement la volonté des grandes puissances occidentales, dont l'armée est l'OTAN, de n'accepter dans cette région que des chefs d'état qui collaborent avec eux.
Ainsi l'Arabie Saoudite, pourtant soumise à la charia, n'est jamais mise sous pression, tandis que la Syrie est actuellement victime d'une propagande médiatique intense destinée à justifier une future intervention militaire dans ce pays et, comme pour la Libye, l'installation d'un pouvoir islamique qui collaborera.
On retrouve cette attitude, au premier abord absurde, qui consiste à dénoncer les islamistes tout en renversant des gouvernements qui ne le sont pas pour les remplacer par des gouvernements qui le sont.
Mais ce n'est pas absurde puisque le but est que, quelle que soit l'obédience des gouvernements, ils collaborent avec les pouvoirs mondialistes.
Les interventions en Irak, Libye et Serbie, avec indépendance du Kosovo maintenant islamiste, en sont de parfaits exemples.
Certains sites, pourtant auto-déclarés "alternatifs", ont exactement la même attitude et participent à cette désinformation guerrière, toujours ponctuée de crimes abominables contre des populations civiles qui, de leur propre aveu, vivaient nettement mieux sous les régimes ainsi renversés.

serge jankovic

l'analyse est vraie, la conclusion et les souhaits bien trop optimistes, si l'on ajoute en plus que toute nouvelle source de production d'énergie pourrait etre financée par les pétrodollars... nous sommes morts, revnes tres vite a moyen age musulman... qui s'impose partout avec la totale complicité des poltiques et des "gauches" locales ....
seuls des gouvernements etremement lucides , peuvent essayer de préserver la civilisation face a cette vague de barbarie mondiale, l'australie par exempel a quelques sursauts, le canada: rien n0est moins sur, l'europe de l'ouest est quasi morte, les usa, de meme tant que obama restera au pouvoir , meme la russie est envahie et le pouvoir Fort" ne sait comment se débarasser de cette maladie ( moscou et ses prières de rues) , a moins de rveenir aux bonnes vielles méthodes... reste les pays non occidentaux, tels la chine , le japon, mais meme la chine a des problèmes avec ses musulmans, en train de faire comme partout ailleurs: vouoir imposer leur barbarie et obscurantisme aux autres...enfin , l'afrique s'islamise a grande vitesse avec les séries de massacres que l'on découvre au fil des nouvelles ...
Tant que l'occident et ses centres de pouvoir seront faibles et "humanistes" face a ce fléau , la folie inoculée dès l'enfance sous le nom islam, propagera et imposera sa maladie partout...

borisniper

Vous dites: "Si par un heureux hasard une autre source d'énergie aussi abondante, aussi pratique et moins chère que le pétrole voyait le jour"

Et si cette énergie était: ... le pétrole
lisez ce lien, et faite le connaitre:
http://www.biopetroleo.com/france/

peut être une chance.
Ps: prix de revient: 50$ par baril.

Hélios d'Alexandrie

@ Fergile,

Espérer que les régimes établis dans les pays pétroliers collaborent avec les grandes puissances est en soi un vœu légitime et n'est pas incompatible avec la présence de gouvernements représentatifs, respectueux des droits de leurs citoyens et préoccupés par leur bien-être. C'est la formule idéale.

Mais on est loin de la réalité et la majorité des gouvernements au Moyen-Orient sont tyranniques et ceux qui s'installeront prochainement le deviendront également. De cela les puissances occidentales ne sont pas responsables, il y a tout de même des limites à exonérer les peuples et les forces politiques des pays arabo-musulmans de leurs responsabilités et de tout balancer sur le dos des occidentaux.

Ce n'est pas parce que l'Europe et les États Unis s'accommodent tant bien que mal de la situation qu'ils en sont responsables. On a bien entendu le droit de critiquer leur politique mais on a également le devoir d'expliquer ce qu'on aurait fait si on était à leur place.

Les gouvernements occidentaux ont raison de rechercher la stabilité dans la région du Golfe persique, cet endroit est d'une très grande importance stratégique du fait qu'il produit 40% de la production pétrolière mondiale. Si à cause d'un conflit ou d'une révolution la production pétrolière de cette région se trouvait paralysée, les conséquences seraient catastrophiques pour l'humanité entière.

Notre devoir comme citoyens menacés par l'islamisme est de faire en sorte de l'affaiblir en affaiblissant ses sources de financement. Une stratégie à deux volets s'avère nécessaire: réduire la consommation de pétrole et augmenter la production de pétrole de sources autres que ceux des pays musulmans. Une abondance de pétrole sur le marché mondial couplée à une réduction de la consommation amènerait invariablement une baisse du prix de cette denrée. Les pays les plus pauvres de l'OPEP, ceux qui n'ont pas de réserves monétaires n'auront d'autres choix qu'augmenter leur production pour maintenir leurs revenus, cela fera baisser les prix et pourrait conduire à un effondrement du cartel.

L'utilisation accrue du gaz naturel, du méthanol et de l'électricité d'origine nucléaire contribuerait également. Le solaire et l'éolien ne sont malheureusement pas rentables.

L'Amérique du Nord contient des réserves immenses de gaz et de pétrole de schiste sans compter les sables bitumineux, les plateaux continentaux de la côte ouest et de la côte est sont également très riches, ils peuvent être exploités d'une façon écologiquement responsable. Les citoyens ne devraient pas permettre à certains écologistes autoproclamés de parler en leur nom, sachant que ces gens poursuivent un objectif politique qui n'a rien à voir avec la protection de l'environnement. Le syndrome BANANA dont nous sommes atteints nous a assez paralysé. (BANANA: Build Absolutely Nothing Anywhere Near Anybody)

Et pour finir, savez-vous que l'Arabie Saoudite finance discrètement les opposants écologistes qui cherchent à empêcher la construction du pipeline de keystone. Ce projet d'oléoduc doit acheminer le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'aux raffineries du Texas. Il augmenterait l'autosuffisance de l'Amérique du Nord en pétrole à la hauteur de 3 millions de barils/jour, de quoi inquiéter l'OPEP et en particulier l'Arabie Saoudite.

Wise-up!

Hélios d'Alexandrie

Fergile

Hélios: "la majorité des gouvernements au Moyen-Orient sont tyranniques et ceux qui s'installeront prochainement le deviendront également".

Certes, mais vous devez savoir qu'en pays musulman soit on a une dictature laïque, ou musulmane progressiste comme avec Kadhafi (égalité des sexes, polygamie interdite, personnel féminin non-voilé chargé de sa protection personnelle), pour contenir les islamistes, soit une dictature théologique de ces mêmes islamistes, et que les interventions armées occidentales, non-contentes d'installer des islamistes au pouvoir, perpétuent de plus des massacres ignobles envers les populations civiles, rendant ainsi leur situation bien pire.

La Libye en est l'exemple le plus probant, et la propagande médiatique prépare actuellement l'opinion à ce que la même punition atteigne bientôt la Syrie.

Ainsi, au lieu d'affaiblir l'islam, ces interventions barbares et criminelles ne font que le renforcer.

Il serait donc nettement plus logique de laisser en place ces dictateurs laïques si l'Occident prétend lutter contre l'islamisme (ce à quoi, personnellement, je ne crois pas, étant donnés les exemples libyen et ivoirien).

Votre exemple saoudien démontre par ailleurs bien ce que je dis: au lieu de s'affairer à attaquer les régimes islamiques dont celui-ci est un des pires exemples, les Occidentaux ont préféré s'attaquer au progressiste Kadhafi ainsi qu'au chrétien Gbagbo, et s'apprêtent à le faire contre le laïque Al Assad.

S'il n'est certes pas sain, vous avez raison, de charger l'Occident de toutes les responsabilités, il est par contre lucide de ne pas soutenir ses interventions atroces favorisant l'arrivée au pouvoir des islamistes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

Ou faire un don mensuel

DONS PAR CHÈQUE