« Québec : mais où sont les conférenciers de l'iREA ? | Accueil | Bravo, Québec ! »

19/10/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gigi

Je trouve votre description de l'islam bien faite et très éclairante! Mais je vous dis d'emblée que le «Au nom du Père et du fils... de Louise Mailloux - au début - me titille NÉGATIVEMENT au plus haut point! Encore une petite dose de haine de soi et de ce qu'on a été, comme si le catholicisme et l'islam étaient comparables. Trêve d'ignorance, de désinformation, de christianophobie et de repentance éternelle!! Plus que marre!

Claudette

Vos textes sont très éclairants Hélios, je les apprécie grandement.

À mon avis, nombre de musulmanes collaborent de plein gré avec leurs « frères » à promouvoir l'Islam, elles collaborent à leur façon et ne sont pas toutes des victimes puisque c'est Allah qui veut qu'il en soit ainsi. Je pense que certaines des femmes qui portent la burka à Montréal, par exemple, participent à part entière au djihad, elles sont en mission.

grandpas

Les féministes de gauche sont de grand courage, elle préfèrent se battre contre une publicité jugée anti-féministe que de simplement manifester devant une ambassade de pays islamique même en France où elle ne risqueraient rien.

Ces mêmes femmes portent le voile quand elle sont journaliste et effectuent un reportage en pays ou règne la Charia.Elle pourraient refuser tout simplement de faire une faire une seule image .

Ici en France, il y a de plus en plus de femmes et jeunes filles voilées, seule la peur d' être considérée comme des "putes" par leurs frères et cousins.

La jeune fille immolée en banlieue a dut se cacher alors que son tortionnaire fut applaudi à la sortie de son procès , où était nos chiennes de garde, nos féministes de gauche.Elles manifester dans les salons dorés de la République contre une idiotie jugée misogyne .

Ce n'est pas parce que l'on refuse de voir le cataclysme qui s'avance que celui ci n'existe pas!

La femme est l'avenir de l'homme disait Aragon cependant leur avenir s'assombrit.

Bull Shiite

Tout à fait d'accord avec Gigi : ce n'est pas une coïncidence si tous les pays où les conditions de vie des femmes sont les plus avantageuses sont tous de longue tradition chrétienne!

Arrêtons de nous cracher dessus et de faire le jeu de nos ennemis!

Hélios d'Alexandrie

@ Gigi,

Il a plu aux féministes de jeter le bébé avec l'eau du bain. Et pourtant parmi les "grandes religions" monothéistes le christianisme a été le seul à donner à la femme une place de premier rang. C'est en se distançant du judaïsme qu'il lui a été possible d'en arriver à ce résultat.

Les Évangiles mettent en scène des hommes et des femmes, or bien souvent les évangélistes ne sont pas "tendres" à l'égard des hommes, les apôtres en particulier, le mauvais rôle leur est réservé exclusivement. Par contre les femmes, exception faite d'Hérodiade, sont toujours à leur avantage même et je dirai particulièrement les pécheresses: la femme samaritaine, Marie-Madeleine, la femme adultère et d'autres qui ne l'étaient pas comme Marie et Marthe les sœurs de Lazare et même l'épouse de Ponce Pilate qui fait parvenir un message à son mari, lui conseillant de ne pas se mêler du procès de Jésus qu'elle a vu en rêve et qu'elle qualifie d'homme juste. Dans les évangiles, les hommes sont des poltrons et les femmes sont courageuses, ainsi les apôtres se sont cachés lors du procès de Jésus, Pierre lui, a renié Jésus, alors que les femmes ont eu le cran de le suivre jusqu'au calvaire.

Saint-Paul dont on dit qu'il était misogyne, mais qui en réalité ne s'était pas totalement dégagé de sa culture pharisienne, a dit quelque chose de très avant-gardiste, quelque chose qui ne s'est finalement concrétisé que 18 siècles plus tard: "Il n'y a ni homme libre ni esclave, il n'y a ni juif ni grec, il n'y a ni homme ni femme, tous sont un en Jésus-Christ!" Il faut connaître l'esprit et la culture du temps pour apprécier à sa juste valeur cette affirmation de l'égalité de tous les humains, hommes et femmes devant Dieu à une époque de l'histoire où le concept d'égalité n'était pas pensable.

Mais je ne serai pas porté à jeter la première pierre aux féministes, elles n'ont fait que réagir au christianisme qui leur a été présenté par une certaine Église plus préoccupée de son statut comme institution que par la transmission et la diffusion du message évangélique.

Le parallèle que les féministes font entre le christianisme et l'islam a des fondements idéologiques. Mais le contentieux historique des féministes est avec l'Église et non avec l'islam qu'elles préfèrent ignorer, c'est pourquoi elles réservent l'essentiel de leur colère à l'Église et par ricochet au christianisme.

Mais les évènements feront en sorte qu'elles finiront par réaliser leur erreur, espérons qu'il ne sera pas trop tard.

Hélios d'Alexandrie

Gigi

Une très belle mise au point Helios. Merci. Oui, j'espère qu'elles réaliseront leur erreur avant qu'il ne soit trop tard.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

Ou faire un don mensuel

DONS PAR CHÈQUE