« USA : l'armée poursuivie par les victimes du tueur de Fort Hood | Accueil | Hamed Abdel-Samad sur la démocratie dans le monde arabe »

12/11/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

qo-op

Article très intéressant et instructif.

Il est intéressant de noter que cela signifie qu'un musulman modéré est aussi un islamophobe dans le sens qu'il a peur des islamistes.

qo-op

Merci Olaf pour cet article.

Je suis à me demander, si lorsque l'on nous traite d'islamophobe, que cela ne vient pas d'un possible tueur fous en devenir ? ou d'un sympatisant qui comprend très bien la dynamique islamiste.

Comme cela fait déjà plusieurs années que j'ai relus Sun Tzu, Je pense que je vais relire une autre fois.

savi

"
Article très intéressant et instructif.

Il est intéressant de noter que cela signifie qu'un musulman modéré est aussi un islamophobe dans le sens qu'il a peur des islamistes.

Rédigé par : qo-op | 12/11/2011 à 11:47"..............ET QUI DEVIENT DE FAIT ALLIE OBJECTIF DES ISLAMISTES ET AINSI ISLAMISTE LUI-MEME. UN MUSULMAN MODERE N"EXISTE QUE DANS L'ESPRIT D'UN OCCIDENTAL NON MUSULMAN.

savi

Il est assez etonnant d'observer qu'en Sicile la mafia procede - et a toujours procedé - de la meme maniere. Le pouvoir par la peur.

pochtron

Remarquable analyse. En tout cas, elle conforte mon idée, souvent exprimée, que les prétendus "modérés" de l'islam sont seulement des lâches et des peureux. Au jour le jour, ils ont peur des ennuis, en Occident, et ne s'expriment pas. En cas de violence islamique, jamais ils ne s'élèvent contre les horreurs commises, parce qu'ils ont peur des représailles des islamistes. Et si la situation s'aggravait, se généralisait, si on en venait à la confrontation directe (ce qui est proche, dans bien des pays d'Occident) ils se rangeraient tous du côté de l'islam, par peur.
L'islam est la négation de l'humain, et le seul sentiment humain sur lequel il s'appuie et prospère est la terreur. L'islam doit périr.

sonia

.Votre analyse est tres clair et didactique. J'ai toujours compris que l'islam ne fonctionnait que sur la peur et l'intimidation. Mais quand vous donnez l'exemple du t-shirt, c'est vrai pour une seule personne. Maintenant, réunissez-vous à 200 pour porter ce t-shirt, meme à Téhéran ils ne vous arrivera rien (pour la Mecque, comme vous dites, on ne peut de toute maniere pas y rentrer...), car cette maniere de faire, l'intimidation par la peur, est une marque de faiblesse. Ils sont forts en tuant par derriere, sur un seul type, en surgissant de nulle part, mais s'il y a une veritable cohesion en face, ils se terrent. C'est pourquoi, nous sommes, nous occidentaux, responsables de cet etat de fait en ne condamnant pas ouvertement, l'islam et denonçant leurs agissements. Si les musulmans "modérés" étaient sur d'etre protéger par les occidentaux en cas d'apostasie, il n'y aurait plus beaucoup de musulmans aujourd'hui.

nonauxfanatismes

En ce sens il est encore plus redoutable que le communisme soviétique ou de la Stasi, dans l'islam tout croyant est une sorte de milicien.

Roland Scialom

La domination par la peur, la terreur, et l'assassinat de ceux qui ne se plient pas ne sont uniquement le fait de quelques musulmans.
Là où l'Inquisition s'était installée, c'était pareil.
Là où les nazis dominaient, c'était pareil.
Là où les stalinistes dominaient c'était pareil.
La différence de ces trois éxemples avec la culture islamiste est peut être dans la conception de l'assassinat.
En occident, l'assassinat était éxécuté par le système et non par um particulier. Il s'agissait là d'une terreur plus avançée que Orwell a très bien saisie et représentée dans 1984. Dans 1984 il n'est pas question de l'Islam.

Olaf

Cher Roland Scialom, il y a comme un lien de parenté entre toutes ces doctrines, figurez vous. Un lien presque organique. Comptez sur moi pour vous en apprendre davantage là-dessus très bientôt.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ou faire un don mensuel