« Turquie : plainte pénale contre l'usager Twitter @allah et ses 200.000 abonnés pour insulte à l'islam | Accueil | Indonésie : des hommes épousent des fillettes pour se protéger du SIDA »

09/02/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Michèle D.

Bonjour,

Un meurtre, c'est un meurtre. Point.

jean pierre

islam n'a rien avoir avec les crimes d'honneur , vous mélangez tous, même en Sicile et en grec y'avait des crimes d’honneur , les chrétiens d’orient pratique ce aussi
SVP avant de lancer des jugement aveugles sons aucune connaissance , vérifiez vos infos, et essayez de séparer ce qui est religions et coutumes.

Poste de veille

@jean-pierre,

Vous êtes une autorité reconnue sur l'islam ? Quelles sont vos qualifications ? Quelles études spécialisées avez-vous faites sur le sujet ? Pourquoi devrait-on vous croire sur parole ?

Cet article parle d'une étude universitaire en profondeur. Si vous pensez que les chercheurs se trompent, il faudrait que vous soyez en mesure de le démontrer. Les accuser de "jugements aveugles sans aucune connaissance" n'est pas suffisant pour les discréditer.

De plus, dans la mesure où l'objectif est de prévenir d'autres crimes d'honneur au Canada, en quoi est-ce pertinent de savoir qu'il y avait des crimes d'honneur en Sicile et en Grèce ? Ou dans l'empire romain, tant qu'à faire ? Sur 100 crimes d'honneur, 91 ont été commis par des musulmans. C'est clair qu'il y a un problème au niveau de l'islam, et si les musulmans continuent de se mettre la tête dans le sable, on va continuer de compter les mortes ...et tirer les conclusions qui s'imposent.

Au Canada, selon une étude de l'université de Sherbrooke publiée dans la Revue canadienne de droit pénal, tous les crimes d'honneur ont été commis par des immigrés, musulmans ou sikhs.
http://www.metisonline.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=1963:honour-killings-on-the-rise-in-canada-study&catid=21:clips-for-safekeeping&Itemid=15

Contrairement aux musulmans, qui nient le problème, les Sikhs du Canada ont pris leurs responsabilités, et leur communauté lutte activement contre les crimes d'honneur. Ils ne cherchent pas à noyer le poisson en disant qu'il y en avait aussi en Sicile et en Grèce et qu'il y en a chez les musulmans... Et ils suscitent l'admiration pour leur lucidité et leur détermination à sauver la vie des femmes sikhs, contrairement aux musulmans dont l'inaction inspire le mépris.

Votre raisonnement démontre que pour vous, la protection de la réputation de la religion passe avant la protection de la vie des musulmanes. Édifiant !

Hélios d'Alexandrie

Les crimes d'honneur commis en occident le sont à peu près tous par des musulmans. L'appellation meurtre d'honneur cache une réalité aussi révoltante que sordide, il s'agit ni plus ni moins que d'une forme de lynchage, où la responsabilité personnelle de chacun est noyée dans le crime collectif.

Mais le meurtre d'honneur n'est que la pointe de l'iceberg, il est précédé par des mois voire des années d'intimidation, de menaces, d'humiliations, de sévices, de violence verbale et physique qui culminent dans l'irréparable.

Mais toutes les victimes ne sont pas nécessairement tuées, plusieurs finissent par abandonner et se soumettre, psychologiquement mortes. Le coran le spécifie d'ailleurs dans un autre contexte, celui du mari qui violente sa femme: "... admonestez-les, ne partagez pas leur couche et battez-les, mais si elle se soumettent cessez de vous en prendre à elles." Dans ce cas le mari est incité par Allah à violenter sa femme aussi longtemps que cela est nécessaire, c'est à dire jusqu'à ce qu'elle se soumette!

Il n'y a que dans l'islam où la violence domestique est encouragée voire sacralisée, non pas par un prophète ou par une autorité religieuse mais par Allah en personne.

Il faudrait que "Jean-Pierre" nous explique à présent pourquoi le mari qui détient le droit de violenter sa femme se priverait de violenter et même de tuer sa fille, surtout que la charia ne punit pas le meurtre d'un enfant par son père. Il faudrait par la même occasion qu'il éclaire notre lanterne sur les raisons pour lesquelles la charia ne punit pas ce type de meurtre.

Nous attendons sa réponse.

Hélios d'Alexandrie

jean pierre

@ Hélios d'Alexandrie
surtout que la charia ne punit pas le meurtre d'un enfant par son père"

je ne sais pas ou t'as trouvé ça, ça n'existe ni dans le coran ni dans la sounna,
pour ta connaissance , avant que l'islam n'arrive en Arabie, les hommes tuaient leurs bébés filles, (honte ), mais grâce a l'islam ces crimes ont disparu de la société, je crois que la traduction du coran de l'arabe vers une autre longue a provoqué une falsification du sens des mots, et a cause de ça vous ne donner pas au mot le vrai sens que dieu a voulu dire par son message , moi je vous conseille -comme moi j'ai fait- d'apprendre l’arabe qui est une longue magnifique , pour bien comprendre la signification des mots dans le coran,
@ Poste de veille : moi je ne crois pas a ces études profondes comme vous dites, derrière ça y'a un but qui 'est claire et nette , une chose dont je suis sure, les crimes d’honneur existe mais ils ne sont pas nombreux comme vous prétendez, au contraire en inde oui et ces gens la ne sont pas des musulmans.
encore une fois ne mélangez pas les coutumes avec la religion, essayez de lire le religion musulmane au sens large du terme. j’espère que vous allez montrer mon commentaire et bien a vous

Poste de veille

@jean-pierre

La charia accorde l'impunité au parent qui tue son enfant. Lisez ce document approuvé par Al Azhar :

http://www.postedeveille.ca/2010/07/selon-la-charia-le-crime-dhonneur-nentra%C3%AEne-pas-de-sanction.html

Pour le conseil donné à Hélios qu'il apprenne l'arabe : sachez qu'Hélios est originaire d'Égypte et qu'il parle couramment l'arabe.

Les statistiques sur les crimes d'honneur en Grande-Bretagne citées dans cet article proviennent de la police et elles ont été diffusées à la demande d'une association de femmes kurdes et iraniennes. Et ce n'est que la pointe de l'iceberg.

Oui il y a bien un agenda derrière tout ça, comme vous dites : sauver la vie de musulmanes.

Personne ne prétend que seuls les musulmans commettent des crimes d'honneur. Selon l'étude citée dans cet article, 9 % des auteurs de crimes d'honneur ne sont pas musulmans.

Alors "Jean-Pierre" peut bien dire ce qu'il veut. Vos paroles ne sont fondées sur rien.

Dan

Je vous fais partager un article de Denise Bombardier dans le devoir :
http://www.ledevoir.com/auteur/denise-bombardier/

Hassan Jamali

Djemila écrit sur son blog:

«Jusque-là, la DPJ ignorait que le contrôle des filles et des femmes, c’est-à-dire de leur sexualité et de leur corps, torpille bon nombre de familles musulmanes». On a droit de penser que les crimes d’honneur et le contrôle de la sexualité féminine est propre au milieu musulman.

Tous ceux qui sont moindrement au courant savent que les crimes d’honneur et le contrôle de la sexualité de la femme et de son corps est une pratique et culture méditerranéenne et que dans la majorité des pays musulmans, y compris le Maroc et l’Algérie (le pays natal de Djemila) les crimes d’honneur n’ont jamais existé. Je me demande si Djemila a lu l’article de Foglia, écrit suite au verdict de l’affaire Chafia? Est-ce q’elle a lu l’article de Rima El-Khoury à ce sujet? Mieux encore, est-ce qu’elle a lu aujourd’hui, toujours dans la Presse, une lettre d’un lecteur nous rappelant le célèbre film Zorba le grècque où dans une société chrétienne orthodoxe une veuve a été égorgée par ce qu’elle a couchant avec un étranger et en conséquence a déshonoré sa communauté. À l’émission Tout le monde en parle et devant 3 millions de spectateurs, Djemila parlait des crimes d’honneur en les qualifiant de pratique arabo-musulmane.

Soit Djemila aborde un sujet qu’elle maîtrise mal ou elle manque d’honnêteté intellectuelle et joue le rôle de «l’idiot utile» qui sert un groupe qui a un compte à régler, non pas avec l’islamisme et l’intégrisme musulman, mais avec l’islam en tant que religion.

Quelle ignorance! Je défis Djemila de cité une seule source crédible d'un spécialiste de l'islam ou du monde arabe qui a confirme un rapport quelconq entre l'islam et les crimes d'honneur. J'accepte même le témoignage de Caroline Fourest qui, À Montréal, en répondant à une question sur Point de Bascule à dit:

Il faut se méfié des faux amis qui confondent islam et islamisme. Djemila malheureusemen en fait partie.

Hassan Jamali
Auteur de Islam et déviation politique

Poste de veille

@Hassan Jamali,
Vous avez posté votre commentaire sous le billet annonçant le nouveau blogue de Djemila Benhabib. Vu le sujet de votre commentaire, je l'ai déplacé ici afin que vous puissiez bénéficier des commentaires précédents.

Je me permets également de reproduire ici la réponse de Michel au commentaire que vous avez fait sur le blogue de Djemila ;

Italie : Un Marocain tue sa propre fille
Selon les informations recueillies, Sanaa, serveuse dans un restaurant, aurait quitté le domicile familial pour aller vivre avec Massimo Di Biasio qu’elle avait rencontré. Le père se serait opposé à maintes reprises à la relation liant sa fille à l’Italien de 31 ans.
http://www.yabiladi.com/article-societe-3444.html

Italie : Un Marocain égorge sa femme – l’imam approuve la lapidation
Selon les enquêteurs, Fatima Chabani de 33 ans , son épouse, menait un style de vie à l’occidentale
http://www.ilgiornale.it/cronache/marocchino_sgozza_moglie_e_limam_lapidazione_giusta/cronaca-islam-corano-lapidazione-omicidio-padova-via_anelli-imam-selmi-sbai/28-06-2011/articolo-id=532010-page=0-comments=1

France : Une jeune femme enlevée et séquestrée par sa famille
Maltraitée et séquestrée pour être remise dans le droit chemin. Tel est le sort subi par une jeune femme d’origine algérienne de 26 ans dont la vie ne convenait pas à sa famille qui a mené contre elle une véritable expédition punitive. Son père, sa mère, son frère et sa sœur ont été mis en examen pour enlèvement avec violence. Trois d’entre eux ont été écroués dimanche soir.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/08/16/01016-20110816ARTFIG00519-une-jeune-femme-enlevee-et-sequestree-par-sa-famille.php

France Corse : un Marocain jugé pour avoir tué sa fille qui avait une liaison amoureuse… avec un non-musulman
BASTIA, 30 sept 2004 (AFP) – Un Marocain est jugé jeudi et vendredi par la Cour d’assises de Haute-Corse, à Bastia, pour avoir tué en 2001 sa fille de 24 ans de dix coups de couteau dans un bureau de poste de Galeria parce qu’il ne supportait pas qu’elle échappe à son autorité et noue une relation avec un jeune homme du village.
http://coranix.org/archicoray/2004/10oct/1839.htm

Au Canada, les crimes d'honneur sont commis par des immigrés sikhs et musulmans. Dans la mesure où notre priorité est la protection de la vie et de la sécurité des musulmanes, parler des coutumes grecques évoquées par Zorba le grec n'est d'aucune utilité.

Les crimes dits d'honneur ne visent pas seulement l'honneur de la famille, mais également celui de la communauté, du clan, de la nation, de l'islam. Dois-je vous rappeler qu'en Algérie, de nombreuses musulmanes ont été égorgées pour avoir refusé de porter le voile, souillant "l'honneur" de l'islam.

Je vous recommande aussi la lecture de cette chronique d'Hélios d'Alexandrie : Islam et crime d'honneur - Les médias et les imams au secours de l'islam

http://www.postedeveille.ca/2012/02/islam-et-crime-d-honneur-les-medias-et-les-imams-au-secours-de-lislam-par-helios-d-alexandrie.html

Hélios d'Alexandrie

@ Hassan Jamali

Vous avez écrit: "le célèbre film Zorba le grècque où dans une société chrétienne orthodoxe une veuve a été égorgée par ce qu’elle a couchant avec un étranger et en conséquence a déshonoré sa communauté."

Ce que vous dites est faux, n'ayant rien trouvé dans la réalité vous citez un exemple tiré d'un film, la trame de Zorba le grec est une fiction et non un fait vécu. Le crime en question n'est pas un crime d'honneur mais un meurtre par vengeance. Voilà l'histoire: la jeune veuve était courtisée assidument par un jeune homme du village, mais elle n'était pas attirée par lui et n'a jamais répondu à ses avances. Quand elle a eu une aventure avec l'étranger et que la nouvelle est parvenue au jeune homme, ce dernier par désespoir s'est suicidé. La veuve a été tenue responsable de sa mort, le frère aîné du jeune homme, poussé par le désir de vengeance s'est alors attaqué à elle et l'a tuée, Zorba a tenté de la protéger mais en vain.

Dans cette histoire le meurtrier n'a aucun lien de parenté avec la veuve qui, faut-il le préciser, n'était pas originaire du village et n'y avait donc aucune parenté.

Personnellement je considère le meurtre par vengeance à peine moins répréhensible que le meurtre d'honneur, surtout quand le meurtrier est convaincu d'être dans l'obligation de se venger. Les peuples du sud de l'Europe, on pense aux siciliens et aux corses, ont longtemps pratiqué la vendetta, c'était une coutume qui ne s'appliquait jamais contre les membres de la famille, les femmes et les vieux n'étaient pas visés, seulement les hommes en âge de porter les armes et aptes à se défendre.

La vendetta est contraire à l'enseignement de Jésus-Christ, dans le sermon sur la montagne Jésus a dit: "aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous persécutent... Si on vous donne une gifle sur la joue droite tendez la joue gauche et si quelqu'un vous enlève votre tunique laissez-lui aussi votre manteau..." Les chrétiens ont bien souvent de la difficulté à mettre en pratique cet enseignement, c'est que Jésus a appelé les gens à renoncer à leurs passions destructrices et à s'élever par l'amour, il s'agit d'un idéal à atteindre. Les chrétiens ne se montrent pas toujours à la hauteur, sauf peut-être les coptes d'Égypte, ils ont toujours pardonné aux musulmans et n'ont jamais cessé de prier pour eux.

Hélios d'Alexandrie

Lorraine

Merci Hélios d'avoir si bien répondu à Hassan Jamali, vous avez pris le temps de lui éclairer le chemin avec des faits et une explication plus que détaillée.

Dan

Voici les lois toutes simples qui devraient régir toutes les sociétés pour que nous vivions en bon voisinage partout sur terre. Elles sont claires sans aucune ambiguité.

1.Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
2.Tu ne tueras point.
3.Tu ne commettras point d'adultère.
4.Tu ne déroberas point.
5.Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
6.Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

Celle qui frappe le plus :'' 2.Tu ne tueras point.'' c'est clair et précis.

Ces lois régissaient déjà des sociétés il y a 3500 ans environ.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE