« ONU : le Rapporteur spécial sur la faim dans le monde vient en mission ...au Canada ! | Accueil | Allemagne : 100 salafistes arrêtés après avoir attaqué la police »

07/05/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

LouisXI

Ils mènent le djihad oui... Le pire c'est l'avocate se pliant aux exigences de son "client". On est en occident, pas au maghreb, ce sont les constitutions des pays qui dictent ce que l'on doit faire, et non une quelconque loi divine.

serge

l'islam est une horreur absolue et nos dirigeants et bobos, se plient devant cette maladie mentale gravissime

Carine

"quand une assistante juridique portant des « jupes très courtes » s'est avérée être une source de distraction pour les accusés."

Ils sont si fragiles …

Ils font de la salle d'audience un terrain conquis.
Au nom de quoi les femmes présentes devraient-elle obéir à leurs volontés ?
Elles ne sont pas allées les chercher. Qu'ils repartent dans leurs douars appliquer leurs préceptes et fichent la paix aux autres.

Oui, c'est une conquête. Ils sont en Amérique !

Fée

J'aimerais savoir combien de pétro dollars elle a reçus pour son voile et son sermon ?

DAN

Lorsqu'ils risquent la peine de mort leurs préoccupations principales sont que les femmes qui portent des vêtements non conformes à leur religion les perturbent

Désiré

J'admire l'infinie patience des Américains avec ces sinistres clowns dignes de leur pseudo-prophète .

Spipou

Je ne suis absolument pas choqué par cette avocate. Elle se conforme aux désirs de ses clients.

Je trouve seulement qu'elle aurait dû essayer de leur expliquer (mais peut-être a-t-elle essayé de le faire) que ce style de défense ne pouvait que leur faire perdre le peu de sympathie qu'ils pouvaient espérer de la part du jury.

@LouiXI : En aucun cas l'avocat n'a à dicter à son client ce qu'il doit faire ni le style de défense à adopter. Il doit le conseiller, et en cas d'incompatibilité entre ses vues et celles du client, se récuser et passer la main à un autre avocat. Mais au bout du compte, oui, oui et oui, c'est le client qui dicte à l'avocat ce qu'il doit faire.

@Serge : L'avocat est un dirigeant ? C'est nouveau, ça vient de sortir !

@Carine : C'est leur point de vue, et en tant que prévenus c'est leur droit de refuser une assistante juridique trop court vêtue à leur goût (et de perdre ainsi une occasion d'être défendus). Ca n'empêchera pas qu'il devront se soumettre au verdict des jurés.

@Fée : Le montant de ses honoraires, fixés de gré à gré avec ses clients.

@DAN : Enfin un commentaire intelligent ! Merci !

@Désiré : Patients ou pas, ils le seront jusqu'au moment de la chaise électrique. Vous suggérez une justice d'exception, avec bourreau et question préalable ?

mona

C'est drôle qu'ils aient choisi une femme pour les représenter.Je pense que c'était voulu pour lui faire porter le voile et perturber le déroulement.Ils font exprès pour écoeurer le peuple.Une mascarade ni plus ni moins.

Poste de veille

@spipou,

Je pense qu'il appartient à l'avocate de la défense d'informer ses clients qu'elle ne peut présenter des requêtes frivoles. Elle peut se voiler si elle le veut, mais demander au juge d'ordonner aux autres femmes d'en faire autant, au mépris de leur liberté de conscience, est une requête manifestement abusive dans un tribunal qui n'est pas régi par la charia. Chez nous, et je crois que c'est la même chose aux USA, l'avocat qui présente une requête manifestement mal fondée, frivole et dilatoire s'expose à être condamné à payer les frais de la partie adverse.

Madeleine

Mona a raison: moi aussi je trouve bizare qu'ils aient choisi une femme comme avocate. Le pire n'est pas que l'avocate se plie aux exigences de ses clients mais plutôt que la cour se plie aux exigences de l'avocate et des requêtes de prières et de lecture de 20 pages de la part des accusés. Une façon de perdre du temps et de perturber le procès. Je comprends l'exaspération et l'indignation des familles des victimes.

Quant à leur requête sur l'habillement des femmes présentes, c'est une insulte et une façon d'écoeurer les américains. Tous des hypocrites! Désiré admire la patience des américains: moi je les trouve trop mous et trop respectueux envers ces fous d'Allah. Au procès, aucune liberté de parole ou d'actes ne devraient leur être permises: prières, requêtes absurdes... Quand donc seront-ils remis à leur place et qui leur dira de fermer leur gueules, d'écouter et de se soumettre aux règles et lois en vigueur. On les laisse trop faire. C'est décourageant !

lorraine

C'est une mascarade, j'ai de moins en moins de respect pour la magistrature, quelle sorte de juge peut laisser aller une avocate aussi tordue et accepter les manipulations des idiots islamiques.
Probablement que le juge veut en finir c'est pourquoi il a plié en sachant que quelques heures de plus ne changerait probablement rien au verdict final.Finalement c'est peut-être une bonne chose de montrer le vrai visage de ces baveux et le comportement de djimi de leur avocate. Ils ont dû accepter cette avocate parce qu'elle se pliait à toutes leurs singeries et le procès va de l'avant.

Spipou

@Lorraine : l'avocat n'est pas un magistrat.
@Poste : je t'ai répondu sur ton mur Facebook. Il semble que la justice canadienne soit très différente de la justice française et de la justice des Etats-Unis.

Madeleine, j'avoue que je suis comme vous, je me demande bien pourquoi ils ont choisi une femme comme avocat ! Mais ceci étant dit, ils sont obligés de se soumettre aux lois en vigueur. Ils ont le droit (premier amendement, en vigueur aux Etats-Unis, et que le président du tribunal est obligé de respecter) de présenter toutes les requêtes qu'ils veulent, tout comme le tribunal a le droit de les refuser.

De toutes façons, ça aura certainement indisposé le tribunal, et je trouve que finalement c'est une bonne chose, puisque ça va encore faire une mauvaise publicité à l'islam dans les média.

lorraine

@ Spinou,
si vous lisez attentivement mon commentaire, vous réalisez que je sais que l'avocate n'est pas un juge, par contre le juge peut refuser toute requête qu'il juge hors de propos, ceci dit j'ai conclu que le juge a décidé de laisser aller ces fous et leur avocate en agréant à leurs requêtes dans le but évident de montrer leur ineptie.

Spipou

? Le juge a accepté d'ordonner aux femmes dans l'audience de porter le voile ???????????????????????????????????????????????? Où lisez-vous ça, Lorraine ?

Tout ce que je vois, c'est qu'il a accepté de prolonger la séance de deux heures (sans doute pour avoir la paix). Prolonger la séance, ça n'a rien d'exceptionnel. Il y a des procès d'assises qui commencent le matin et qui se terminent bien au-delà de minuit.

Et en ce qui concerne montrer leur ineptie, oui, je suis bien d'accord ! Soit cette avocate est incompétente et accède à toutes les demandes de ses clients sans se soucier de leur intérêt, soit elle a essayé de leur expliquer à quel point ils s'enfonçaient, et ils s'en sont tenus mordicus à leurs premières demandes. Dans ce dernier cas, l'avocate n'a que deux choix : soit se soumettre aux souhaits de ses clients, soit se démettre et leur dire de chercher un autre défenseur. Mais en aucun cas elle ne peut adopter une ligne de défense qui va contre leur volonté. Si elle faisait ça, ce serait une faute professionnelle et déontologique grave qui pourrait la faire radier du barreau (en dehors de quelques autres petits ennuis extra-judiciaires de la part des petits copains des accusés).

Dans tous les cas, leur comportement fait une magnifique publicité contre l'islam et la charia dans l'opinion publique de la première puissance mondiale, je trouve ça très bien.

Spipou

Ah, mon pseudo, c'est Spipou, pas Spinou. De Spirou et Fantasio, la bande dessinée adorée de mon enfance, j'ai mélangé le nom de Spirou et de Spip, son écureuil familier. Avez-vous eu aussi le bonheur de lire cette bande dessinée, à l'époque du grand André Franquin ?

Une fille écoeurer

Qu'il est choisis une femme pour le représenté, est a mon sens logique, parce qu'il peut s'en servir pour perturber le procès, continuer son djihad et faire planer un doute sur son extrémiste.

Quelle accepte de ce déguiser ainsi, est un signe comme quoi elle est totalement vendu ou qu'elle veut qu'il sois exécuté.

Michel Hoffmann

Si un jour je passe devant un tribunal, je demanderai que le procès se passe hors de la présence de juristes parce que je suis ordinairement troublé par leurs raisonnements. Ce n'est pas plus idiot comme requête que celle de cette avocate

DAUCHOT André

Jusqu"à plus ample informé les avocats(es) plaident en toge
et non en " costume folklotique " Cette islamiste aurait du être
expulsée du tribunal et sommée de se remettre en tenue de droit !!!

Spipou

Une fille écoeurée, au risque de me répéter, un avocat vend sa force de travail à son client, comme tout le monde.

S'il y a désaccord sur la ligne de défense entre l'avocat et le client, l'avocat n'a que deux choix :

- se démettre et demander au client de choisir un autre défenseur

- se soumettre à la ligne de défense exigée par le client, et, dans ce cas, s'y tenir

Tout avocat qui agirait autrement risquerait 1) la radiation 2) d'être attaqué en justice par le client, ce qui d'ailleurs, dans ce cas précis, assurerait des années supplémentaires de survie aux accusés, puisqu'il faudrait tenir le procès client versus avocate AVANT de pouvoir continuer le présent procès (les accusés risquant de ne plus être en vie après le verdict, il n'est pas possible de tenir les procès dans l'ordre inverse). Ils pourraient même en tirer un avantage financier important, en réclamant et en obtenant une lourde compensation.

Ces années supplémentaires étant, bien entendu, à la charge du contribuable. C'est ça que vous voulez ?

Dura lex, sed lex.

lorraine

@ Spipou désolée pour le Spinou
j'ai lu Spirou et Fantasio des héros BD de ma jeunesse, Gaston Lagaffe et le reste.
Pour le procès (L'avocate propose et le juge dispose.)
D'accord là-dessus.

mona

DAUCHOT André : Je suis entièrement d'accord avec vous.

nicolasgenare

Pourquoi ne leur a t'on pas répondu qu'ils n'avaient qu'à se bander les yeux ?

Une fille écoeurer

@ Spipou

Justement, entré dans le jeu de son client, est dangereux aussi pour elle. Il pourrait décider d'utiliser son applaventisme a ses caprises comme preuve, qu'elle la mal défendu et qu'elle n'avait pas a coeur de défendre ses intérêts et sa vie.Voir comme preuve qu'elle le voulait voir condamner. Il pourrai très bien étirer cela jusqu'a avoir un nouveau procé et tourner en rond a n'en plus finir.

Qu'elle vende ses services est une chose, mais la elle vend son âme.

Sandrine

@Spipou

Non, l'avocat n'a pas le choix entre deux voies seulement, se soumettre ou se démettre. Un avocat n'est JAMAIS soumis, ne doit jamais l'être. Un avocat est aussi un auxiliaire de justice, il a, indépendamment de son client, à aider la justice à accéder à la bonne décision. Il a une troisième voie : orienter son client vers une défense plus intelligente. Il peut très bien rester son défenseur ET ne pas abdiquer de ce qu'il croit être habile et juste, ne pas abdiquer de sa conscience. L'avocat même payé reste toujours libre.

Sandrine, (ancien avocat pénaliste)

Spipou

Sandrine, même si vous êtes une ancienne avocate pénaliste (dans quel pays ?), je ne vois pas très bien comment un avocat peut ne pas se démettre ou se soumettre s'il est en désaccord total avec son client sur la ligne de défense à adopter ! La liste est très longue de clients qui ont récusé leur avocat à cause de ça...

Une fille écoeurée, c'est juste, ce jeu est dangereux pour elle. Ce que vous supposez est tout à fait possible. Elle a pris le risque.

Très souvent, l'avocat vend son âme. Ca fait partie du métier, d'après ce que j'ai pu voir dans les nombreux procès auxquels j'ai assistés.

Mais pour préciser le fond de ma pensée, je ne comprends pas, à chaque fois que des musulmans passent en procès pour des faits liés à leur religion, pourquoi il y a toujours une meute de loups qui s'en prennent à l'avocat !

Tout accusé à droit à une défense, c'est une des bases fondamentales des sociétés libres ! Klaus Barbie avait eu un avocat, et évidemment la meute des loups s'en est pris à lui. Même Göring, au Procès de Nuremberg, avait eu un défenseur !

Qu'on s'en prenne plutôt aux accusés, bon sang ! Ce que je remarque, ici, c'est qu'ils estiment plus grave pour leur conscience de voir une femme peu vêtue à leur goût que de tuer 3000 personnes. Ca me paraît plus important que les clowneries de l'avocate...

Sandrine

@Spinou

Vous avez l'air de mettre en doute le fait que j'ai été avocat pénaliste !?...en France. Et j'ai aussi fait une thèse de droit pénal canadien.
Et vous ? Au nom de quoi vous nous assénez vos vérités ?...
Je dis qu'il y a une ligne de crête, étroite peut-être, avant de se démettre, et qu'un avocat digne de ce nom ne se soumet absolument jamais. Ou alors ce n'est plus un avocat, c'est un valet. La liste est très longue de mes clients qui ont accepté de me faire confiance...
Je n'ai jamais vendu mon âme, c'est de toute manière contraire à notre code de déontologie !
En France le procès pénal du client s'il récuse son avocat, continue, même si parallèlement il y a un autre procès avocat-client (rarissime, le problème la plupart de temps est réglé par le bâtonnier de l'ordre) la Justice n'a pas à être ralentie à cause de cela, heureusement.

Sandrine

Ce que je dis sur la déontologie des avocats en France n'est absolument pas contradictoire avec le fait que Cheryl Borman a choisi, elle, de vendre son âme. Elle devrait selon moi être radiée du barreau puisqu'elle fait la promotionn en plein tribunal, d'une loi étrangère : la charia.
elle ne l'emportera sûrement pas en paradis...

M. Marquis


Dans n'importe laquelle des professions, les professionnels n'ont pas à se soumettre à la charia ou de faire ou laisser soumettre des individus à la charia et à l'islam.

Plusieurs exemples me viennent en mémoire: le juge en Ontario qui a donné comme punition à une dame de fréquenter une mosquée pour avoir conspué une voilée;

la ministre de l'éducation du Québec, Mme Beauchamp a accepté qu'une petite fille de maternelle porte un casque pour ne pas entendre de la musique;

en Ontario des dirigeants d'une école acceptent de transformer des classes en mosquée, pratiquent la ségrégation des filles, leur apparteid parce que menstruées;

l'acceptation du port du voile salafiste des enseignantes, des travailleuses dans les diverses instances gouvernementales, dans les garderies, des petites filles dans les écoles, dans les manifestations sportives;

la viande halal dans les garderies, les prisons;

la Commission des Droits de la Personne qui ordonne à des compagnies de se plier aux exigences de religieux qui demandent qu'une femme ne puisse faire passer le permis de conduire à des hommes et vice-versa, il y a égalité homme-femme au Québec;

comme infirmière, je ne me suis pas rendu aux désirs d'une dame (et de son mari) en attente de chirurgie, refus de porter les vêtements d'hôpital, (elle gardait son voile et tout son attirail long et noir) de s'asseoir à côté d'un homme, d'être isolée dans une autre salle, d'obtempérer à mes demandes seulement dans la salle d'op., il y avait risque de contamination du bloc opératoire. Elle se conformait à mes demandes professionnelles ou il n'y avait pas de chirurgie, elle s'est donc conformée.

Il faut rester ferme.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan



Ou faire un don mensuel

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE