« Nouvelle-Zélande : un musée interdit aux hommes de voir des musulmanes non voilées | Accueil | Le Projet totalitaire des Frères musulmans expliqué par le numéro deux de la Confrérie »

25/08/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

gigi

Bien dit!

M. Helios d'Alexandrie, que pensez-vous de ceci? Après tout, vous êtes Égyptien d'origine. Il semblerait que ce soit vrai si l'on s'en tient à tout ce qui se dit sur Internet, mais jamais dans les médias officiels qui, on le sait déjà, sont très politiquement corrects et tous atteints du syndrome de la bien-pensance et de la médiocrité (mais c'est pareil). Je mets deux liens à ce sujet. Très perturbant je trouve.
http://global.christianpost.com/news/christians-in-egypt-endure-crucifixions-more-blood-will-be-shed-says-expert-80301/

http://www.dreuz.info/2012/08/seine-st-denis-bruxelles-nigeria-palestine-syrie-inde-oslo-rue-myrrha-les-musulmans-envahissent-les-terres-des-autres-peuples/

lorraine

Merci Hélios, vous livrez l'essentiel du message christique révolutionnaire et pourtant une grande partie du monde est encore plongé dans l'idolâtrie des idéologies politico-religieuses.

daniel ledoux

en fait, la présence d'un crucifix a l'assemblée nationale n'a jamais posé problème avant l'arrivé des musulmans,,, non??? ils n'aiment pas ,,,,, OK, ils n'ont qu'a foutre le camps, ./ pas a eux de nous dicter notre conduite..

Suzanne

Merci Hélios pour ce texte profondément inspirant.

Ceux qui crient: on veut la laicité sont autant intolérants que ceux qui crient on veut la charia.
Ces extrémistes laiques ont pour seul objectif de déchristianiser le Québec.

Je trouve absolument inapproprié qu'une musulmane vienne dicter au peuple Québécois ce qui appartient ou pas à sa tradition.

Je ne crois pas que Adam Chen, fils de Léonard Cohen, oserait tenir de tels propos.

Les valeurs chrétiennes qui ont construits la société québécoise risquent de passer aux oubliettes si l'unité de la nation repose uniquement sur la langue française. Aujourd'hui on fait face à une remontée de toutes sortes d'hérésies chrétiennes, tel l'arianisme, et les gens ne sent rendent même pas compte.

D'un autre côté ce sont ces hérésies, incluant l'islamisme, qui sont utiles à la foi car elles permettent de préciser la Vérité.

Finalement, il faut une journée pour faire un musulman et plusieurs années pour faire un(e) chrétien(ne). C'est pas croyable comment on a peu de considération pour notre héritage chrétien

Susan Kiepprien

Perso, je considère le crucifix comme un symbole historique et il a sa place à l'Assemblée Nationale de par ce seul fait. Le Québec fut fondé sur les valeurs du crucifix et il s'est développé en fonction de ce crucifix.

Tôt au 20e siècle, l'église encourageait les familles francophones à avoir le plus d'enfants possible alors que les anglophones étaient orientés vers les finances et le commerce.

Le résultat de cette politique est que le Québec est toujours majoritairement francophone. Sans ce crucifix, le Québec serait possiblement une province anglophone aujourd,hui.

Nul ne peut renier son histoire.

Poste de veille

@Suzanne,

Vous dites : "Je trouve absolument inapproprié qu'une musulmane vienne dicter au peuple Québécois ce qui appartient ou pas à sa tradition."

Djemila Benhabib avait exprimé ses vues personnelles avant de se lancer en politique, au même titre que bien des Québécois "pure laine" qui sont d'avis que le crucifix devrait être déplacé. Djemila a dit qu'elle se ralliait à la ligne du Parti québécois et qu'elle n'entendait pas enfourcher ce cheval de bataille. En fait, ce sont les journalistes qui sont revenus avec cette histoire, et je les soupçonne d'avoir voulu lui nuire.

Djemila a souvent dit que le Québec n'est pas une page blanche et elle a toujours démontré beaucoup de respect pour notre histoire, notre identité et nos traditions.

Hélios d'Alexandrie

@ Gigi

Cette histoire de crucifixion n'a pas été confirmée, les témoins oculaires font plutôt état d'opposants manifestant devant le palais présidentiel au Caire. Ils auraient été violentés par les partisans des frères musulmans et il y aurait eu un mort. Un des manifestants aurait été attaché à un arbre et battu mais on ignore son appartenance religieuse.

Mais le monde ne perd rien pour attendre. Un imam de l'université d'al Azhar a lancé une fatwa contre les milliers d'opposants aux frères musulmans, légitimant leur meurtre. Sa déclaration a été filmée. Il n'a pas été accusé d'incitation au meurtre et le gouvernement égyptien ne lui a même pas servi d'avertissement!


@ Suzanne,

Merci pour votre commentaire.

Un jour les chrétiens en occident retrouveront la fierté d'être chrétiens; mais ils devront auparavant redécouvrir la richesse du christianisme.

Ceux qu'on peut qualifier de chrétiens convaincus n'auront d'autres choix que de "prendre en main leur destin". De la même façon que la guerre est trop importante pour la confier aux seuls militaires, le christianisme est trop important pour le confier aux prêtres et aux religieux. On se rend compte d'ailleurs de la passivité, de la tiédeur voire de l'impuissance de l'Église à défendre et à promouvoir les valeurs du christianisme; pourtant La foi chrétienne n'est pas une école de défaitisme.

La situation actuelle me rappelle la parabole des talents. L'Église ces temps-ci ressemble étrangement au serviteur a qui le maître a confié un talent qu'il s'est abstenu d'investir pour ne pas prendre de risque. Il est donc juste de confier ce talent à qui est prêt à le faire fructifier.

Hélios d'Alexandrie

lorraine

@ Poste de veille,
je suis d'accord avec ce que vous dites à propos de Djemila. Comme en Europe nos journalistes ont l'esprit tordu assez souvent, pour ne pas dire retord.
Le traitement de l'information censurée par les journalistes qui nous présentent leur vue et leur tendance politique en voulant nous les imposer.
Le prétendu printemps arabe avec les frères musulmans intégristes on voit où ils vont se retrouver ces gens, tous dans la dictature religieuse de la charia islamique.

Serge

L islam a demontre partoutson extreme nocivite, ses ravages, ses absurdites , son obsccuramtisme decervele et ses crimes... Nous ne devrions permettre a personne, et surtout pas a la pire idelogie criminelle et arrieree de tous les temps d imposer ses vues a des pays mille fois plus avances que ces primtifs haineux , ignares et fanatiques

pelemele


"en fait, la présence d'un crucifix a l'assemblée nationale n'a jamais posé problème avant l'arrivé des musulmans,,, non??? ils n'aiment pas ,,,,, OK, ils n'ont qu'a foutre le camps, ./ pas a eux de nous dicter notre conduite.."
Rédigé par : daniel ledoux
___________________________Vous faites là une observation pertinente; en effet il est manifeste que les musulmans tentent d'une part de faire interdire tout ce qui peut rappeler une autre religion que l'islam dans l'espace public et d'un autre coté tentent d'imposer la presence de l'islam partout et de toutes les façons possible comme par exemple, la demande de financement de mosquées, les prieres de rues, les voiles et barbes ostensibles, le ramadan tres voyant...

Dan

Merci Poste de veille pour ce billet.
Depuis longtemps j'appuie la laicité au Québec et je ne vois pas de contradiction avec la présence du crucifix à l'assemblée nationale. Personne ne peut enlever aux québecois de souche leur histoire. Dailleurs c'est une des matières que je demande
à enseigner dans les écoles dés le primaire. Une autre de mes revendications est l'abolition totale de toute école religieuse. Nous avons besoin d'un enseignement pour nos enfants qui les habitue à cooperer et à tolerer la différence!!

Mongrain de sel

Notez que le crucifix de l'Assemblée nationale a été installé là en 1936 par Maurice Duplessis, alors premier ministre du Québec, non pas pour honorer notre histoire ou notre patrimoine chrétien mais précisément pour symboliser l'alliance entre l'état et l'Église catholique. Notez aussi qu'on désigne la période de règne de Duplessis sous l'appellation de "Grande Noirceur".

Ma naissance au Québec dans une famille catholique ne change rien au fait que je suis favorable à la séparation entre l'état et la religion. Je ne peux cautionner le maintien de ce crucifix dans un lieu aussi politique.

Suzanne

PdV Djemila Benhabib avait exprimé ses vues personnelles avant de se lancer en politique

j'ajouterais qu'elle s'est donné le droit, en toute arrogance, d'en discuter avec le caucus s'il elle était élue. Voilà le problème! Elle dicte la ligne à suivre. Si elle veut la guerre contre le crucifix, elle récoltera ce qu'elle a semé: la solution finale de la déchristianisation du Québec.

On pourrait tant qu'à faire accélérer le processus de déchistianisation et euthanasier tous les vieux qui représentent la soit-isant grande noirceur et qui sont une bande d'arriérée qui croit au p'tit Jésus. (Ne prenez pas à la lettre ce dernier commentaire, c'est de l'ironie.)

fille écoeuré

Je suis au départ une anti-symbôle religieux dans les espaces publiques, particulièrement si c'est lier au politique, mais voila, a mon avis, le crucifix doit rester a l'assemblée.

Et c'est Mongrain de sel qui apporte les raisons de mon point de vu sans le vouloir.
1 l'alliance entre l'état et l'Église qui ne doit plus jamais être
2 Grande Noirceur et ces conséquances comme les enfants de Duplessis, plus jamais

Que cela dérange est la meilleur façon de ne JAMAIS oublier!
Car oublier ce serai recommencer!

liliane tremblay

Jai bcp. aimé ce billet entre autre parce que on y fait état des textes que nous,chrétiens, devons considérer comme sacrés. Je me souviens de mon éducation religieuse catholique ou la femme adultère m'a souvent été citée en exemple par mon père entre autre...J'aimerais au fond, que les gens de ma culture se rebranchent un peu avec le Nouveau Testament car je ne pense pas qu'en ayant tout renié de la religion de nos grands-parents etc. fut totalement bénéfique. Notre religion a quand même servis de nobles causes et je suis sans être très religieuse, interpellée par le message de Jésus. Je pense que les dommages collatéraux à cette laicité imposée a eu des effets pervers insoupçonables!

liliane tremblay

Pour revenir au commentaire de Mme. Benabhib, je pense qu'avec ses antécédants d'Algérienne ayant grandis dans un pays musulman, il demeure ardu pour elle de demeurer objective entre le fait de conserver nos valeurs chrétiennes et ce que l'islam lui a fait endurer. Pourtant, de nos jours, il est clair que les 2 sont incomparables!! Je naime en effet pas qu'on sorte le crucifix de nos sphères publiques!

Madeleine

Très bel article d'Hélios d'Alexandrie. Bravo!

@ Pelemele: Je suis tout à fait d'accord avec votre commentaire. Le crucifix fait partie de notre histoire et de notre patrimoine. Je ne suis pas pratiquante mais je crois qu'il devrait rester à l'Assemblée Nationale comme un des symboles historiques de l'identité québécoise. Il n'y a que depuis l'arrivée des musulmans que nous avons des problèmes et vos propos révèlent exactement les activités des musulmans. Les juifs sont ici depuis 200-300 ans et ils n'ont jamais ¨chiâlé¨ après notre crucifix ou sur notre identité québécoise. C'est pour cela que nous cohabitons depuis ce temps. Les musulmans se mêlent de ce qui se passe à Québec et de nos élections et ne pensent qu'à s'imposer et à ¨tasser¨ les autres religions et nationalités autochtones afin de s'implanter sur nos territoires.

Mongrain de sel

@Suzanne

"On pourrait tant qu'à faire accélérer le processus de déchistianisation et euthanasier tous les vieux qui représentent la soit-isant grande noirceur et qui sont une bande d'arriérée qui croit au p'tit Jésus. (Ne prenez pas à la lettre ce dernier commentaire, c'est de l'ironie.)"

Vous savez très bien que je n'ai jamais utilisé l'expression "Grande noirceur" pour désigner la religion catholique en tant que telle ou les personnes qui la pratiquent. Cette expression est utilisée pour parler d'une période durant laquelle la religion catholique et le gouvernement s'alliaient pour museler le mécontentement de la population québécoise et réprimer son désir de changement en exerçant un contrôle total sur tout les aspects de la vie.

Avant la révolution tranquille, l'église contrôlait l'éducation, le mariage, la sexualité et les relations interpersonnelles. Elle décidait du nombre d'enfants que les femmes devaient avoir et les menaçait de l'enfer si elle refusaient de "faire leur devoir". Elle décidait de qui était accepté par la communauté et qui était ostracisé.

Elle livrait les orphelins et les enfants "illégitimes" à des religieux et des religieuses qui souvent les maltraitaient ou en abusait sexuellement. elle s'imposait aux populations autochtones avec l'aide du gouvernement qui kidnappait leurs enfants pour les convertir de force dans les pensionnats.

L'église cherchait aussi à contrôler les esprits: elle obligeait les enfants à apprendre le catéchisme par cœur, mettait des livres à l'index et censurait les films. La messe était en latin, une langue que très peu de fidèles comprenaient. Lorsque l'éducation est devenue obligatoire, l'église s'y est même opposé!

Admettre tout cela, ce n'est ni porter un jugement sur les catholiques ni en porter un sur Jésus. Il y a des différences énormes entre la Bible et le Coran mais quelle que soit la religion, le fondamentalisme religieux utilise toujours les mêmes méthodes et si on ne peux pas les reconnaître d'une fois à l'autre, on ne peut pas lutter efficacement contre.

Les intégristes islamiques veulent contrôler la vie des gens, leur dire comment penser, manger, s'habiller, etc. Ils obligent des enfants non arabophones à apprendre le Coran par cœur en arabe, convertissent les gens de force, censurent les médias, prétendent que les femmes célibataires et sexuellement actives sont des prostituées et en appelle à la haine envers tout ce qui n'est pas musulman.

Ils veulent que leur religion soit l'unique référence de vie. Ce n'est pas si éloigné de l'attitude de l'église catholique d'autrefois.

Paul

Belle analyse !

sur un thème similaire un autre article très intéressant vient de paraitre :

"Christianisme, islam et politique" :

http://www.lesreligions.fr/articles/Christianisme-Islam-Politique.php

mira

Je n'ai pas la foi, mais je ne suis pas contre la présence du crucifix à l'ASssemblée nationale.

L'enseignement de Jesus a fondé en partie notre civilisation et en cela je lui suis reconnaissante.

Hélios d'Alexandrie

@ Mongrain de sel,

L'expression "Grande noirceur" a été utilisée par ceux-là même qui ont évincé les "curés" et les "bonnes sœurs" pour prendre leur place. Il fallait absolument noircir le passé pour opérer les changements, lesquels sont loin d'avoir donné les résultats promis. Les "curés moralisateurs" d'aujourd'hui (on les rencontre partout, dans les cegeps, aux universités, dans l'appareil de l'état, au ministère de l'éducation, dans les salles de nouvelles, dans les syndicats, et dans les organismes sociaux), encore plus que les curés d'hier, s'évertuent à formater les esprits et, plus souvent qu'autrement, à les détraquer.

Tout n'était pas noir au temps de Taschereau et de Duplessis, et il ne faut pas oublier l'intermède d'Adélard Godbout, un premier ministre moderniste, au début des années quarante. L'examen objectif du passé démontre qu'au contraire cette période a été très féconde à tous les points de vue et que l'accès du Québec à la modernité n'a pas commencé à la révolution tranquille mais bien avant, dans les années trente et quarante.

Les critiques acerbes dirigées contre l'Église et par ricochet contre le christianisme reflètent l'ambivalence des québécois et leur difficulté à "faire la paix" avec leur passé religieux. L'épisode du Crucifix à l'Assemblée Nationale semble toutefois indiquer qu'ils s'apprêtent à la faire. Il n'est pas trop tôt!

Hélios d'Alexandrie

Louise Moreau

Merci pour ce très beau billet.

Comme vous le dites si bien: "Si le Crucifix suscite autant de passion c’est que, contrairement aux personnages mythologiques, il recèle un sens profond pour la majorité des gens, partisans comme opposants à sa présence au salon bleu."

Peuple du Québec et du Canada, réveillez-vous et regardez ce qui se passe en France et dans tous les autres pays.Défendez Le Christ et IL vous défendra lorsque l'islam (Satan)voudra faire la loi ici...

Laetitia

Merci Hélios pour avoir mis en relief de si brillante façon, l'essentiel...de quoi faire oublier les horreurs de l'inquisition et les stupidités de certains catholiques n'ayant retenu que des rituels et des dogmes. Je ne suis pas chrétienne d'origine mais je me souviens avoir ressenti de superbes choses à 16ans, à la lecture du Sermon sur la montagne car la bible que nous avions comportait l'ancien et le nouveau testament. Avec l'âge et des lectures incessantes sur les religions, les philosophies etc., je me suis dit qu'il y avait eu des hommes hors du commun, qui avaient apporté à l'humanité de grandes choses après avoir constaté nos faiblesse (pour dire le moins). Ainsi Moïse a vu que nous avions besoin de lois; Jésus de Nazatreh a bien vu que nous avions besoin d'amour, le prince Siddharta a bien vu les malheurs de la condition humain et l'importance de nos attitudes etc. Pour Mahomet, sincèrement, je ne vois pas ce qu'il aurait pu apporter malgré mes recherches, alors je ne peux vraiment pas le considérer, même si je reconnais aux musulmans le droit de suivre leur religion à condition de le faire dans le strict respect des droits de l'Homme musulman ou non musulman, croyant ou incroyant. Bref: je reconnais l'immense valeur de l'apport de ces grands hommes. Pourtant je suis athée; et profondément laïque; (attention Suzanne avant d'épingler les laïques!). Le crucifix à l'Assemblée ne me gêne en rien. et je vous suis d'autant plus reconnaissante Hélios de votre article, que vous élevez le débat au-dessus de détails sans significaton et de médiocrités partisannes dans lesquelles ces grands sauveurs humanistes ne sont pas tombés à ce qu'il me semble. de quoi me donner le goût de relire certains textes bibliques.

Rosaly

Merci à Hélios d'Alexandrie, que j'apprécie beaucoup, pour ce magnifique billet! Quelle joie de relire tous ces passages des Evangiles reflétant toute la sagesse, la tolérance et l'amour du Christ pour les hommes.

Il est bien triste de nos jours de constater, que sous l'influence de l'islam, certains occidentaux n'hésitent pas à renier et à rejeter tous les symboles du christianisme, comme si ce dernier était devenu une tare à éliminer, au nom d'une laïcité, qui s'efface pourtant joyeusement devant l'islam, idéologie pseudo religieuse, destructrice de nos valeurs judéo-chrétiennes, de nos libertés, de nos démocraties.

La puissance de nuisance de l’islam est sans limite et non seulement, elle affecte lentement, mais sûrement, de manière insidieuse et sournoise, toutes les croyances, traditions et symboles non islamiques, mais grignote jour après jour la laïcité, garante du principe de séparation de l’Eglise et de l’Etat et ce partout en Occident.

Au nom du respect de la liberté des cultes, la laïcité se teinte de plus en plus de la couleur verte de l’islam et revêt, par contre, la couleur sombre de la judéophobie et de la christianophobie.

Tous les beaux principes de la laïcité s’effacent devant les exigences religieuses des communautés musulmanes, qui manifestent publiquement leur piété et leur appartenance à l’islam de façon ostentatoire, par leurs prières dans les rues et places publiques, leurs tenues vestimentaires, leur imposition du halal dans les administrations, écoles, lieux de travail, etc.

Par contre, la présence du crucifix dans l’espace public suscite l’ire de certains farouches défenseurs de la laïcité, à géométrie variable, qui depuis la généralisation de la dhimmitude face à l’islamisation de l’Occident, frise l’hystérie, sans parler des sentiments de répulsion des musulmans envers la Croix, symbole du Christianisme par excellence, à croire qu’au fur et à mesure qu’explosent les signes extérieurs islamiques, toute référence au Christianisme doive disparaître de l’espace public. Or le Crucifix n’est pas seulement le symbole du Christianisme, mais aussi celui de notre héritage culturel, n’en déplaise aux islamophiles et aux effaceurs de notre histoire et de nos racines judéo-chrétiennes et certes pas musulmanes, comme certains, vendus à l’islam, aiment nous le faire accroire.

Après les crucifix ... les églises, réduire les cloches au silence et remplacer leurs sons joyeux par la voix monotone et monocorde du muezzin?


Madeleine

Bravo Rosaly!!

Quel texte! Je le partage à 200% et quelle triste vérité...

mona

Merci Hélios pour l'article:
Je suis d'accord avec Liliane Tremblay. J'ai beaucoup d'admiration pour mme Benhabib et je comprends très bien son point de vue.
Par contre, je crois que le crucifix doit rester à l'asemblée nationale car sinon tout le reste suivra et il pourrait être remplacé par d'autres symboles que je n'aimerait pas.

Aujourd'hui,en 2012,je n'aurais jamais cru débattre du sujet de la religion mais depuis l'arrivée des musulmans c'est la réalité.Je pense qu'il faut croire en nos valeurs pour ne pas se faire imposer autre chose avec le temps.Si les gens qui viennent s'installer chez nous, savent au départ que nous avons des convictions,je crois qu'ils n'oseront nous imposer leur valeurs.La religion a souvent été l'objet de conflit.
http://www.youtube.com/watch?v=1XhIb6koBAc
http://www.youtube.com/watch?v=xX3ahzfQea0

daniel ledoux

je crois en Dieu mais pas en l'église , et ,je crois que j'en ai le droit. mais le crucifix est la représentation d'un acte d'amour (se sacrifier pour ceux que l'on aime)voit pas en quoi il peut déranger.. les muzz disent que la religion chrétienne en est une d'association ,OK,en quoi? Jésus prétend etre le fils de Dieu ... nous sommes tous les enfants de Dieu ,Non, en quoi a t'il menti,le message qu'il nous transmet est simple .Aimez vous les uns les autres. en quoi ce message est il insultant pour Dieu ou allha. ??? il n'y a que pour les musulmans que allha veut conquérir le monde, pourquoi?? il l'a crée,le monde est a lui... HELLO.....

Hélios d'Alexandrie

@ Mona,

Merci pour votre commentaire et pour les liens.

L'islam s'est engagé dans une guerre de religion contre le monde entier, mais le christianisme est l'ennemi principal qu'il s'est choisi.

Fait à noter tous les totalitarismes se sont attaqués prioritairement au christianisme, la raison en est que la foi chrétienne ne peut en aucune façon légitimer ou cohabiter à long terme avec la tyrannie. La liberté est elle aussi inscrite dans le message du christ; ça les totalitaires, qu'ils soient fascistes, communistes, multiculturalistes ou musulmans, l'ont rapidement compris, c'est pourquoi ils donnent la priorité à la destruction du christianisme.

Je donne en exemple le totalitarisme multiculturel de gauche qui, avec son credo multiculturel, son terrorisme intellectuel, sa censure, sa désinformation systématique, la haine de soi qu'il cherche à inculquer, s'est donné pour mission première d'effacer, autant que faire se peut, toute référence au christianisme. On comprend pourquoi le totalitarisme multiculturel de gauche s'allie avec le totalitarisme islamique, entre totalitaires on se comprend surtout qu'on partage le même ennemi.

L'histoire nous enseigne que la liberté doit être constamment défendue du fait qu'elle est constamment attaquée. Défendre la liberté est un devoir moral, car sans elle que sommes-nous et que deviendrons-nous?

Hélios d'Alexandrie

mona

Merci Hélios d'Alexandrie pour votre commentaire.
Je suis d'accord avec vous lorsque vous dîtes:
"Le crucifix à l’Assemblée Nationale nous rappelle simplement la place centrale qu’occupe Jésus-Christ dans notre civilisation. Cela nous ne devons jamais l’oublier."

zacko

ce tout simplement par ce que les musulmans ne veulent pas. alors que dans leurs pays d'origine on pourchasse et tu les chretiens ce le cas dans tous les pays musulmans, et ils viennet dans les pays chretien ils dictent leurs lois.
zacko

jean-claude Mathys / CH 2504 biel-bienne

NOS patries sont chrétiennes depuis des lustres. Cette secte maléfique à déjà par trois reprises tenté de nous soumettre par leurs armées ne l'oublions pas. Et sachons regarder leurs faits et gestes en nos patries. Ceux qui prétendent que nous devons subir sans rien dire se trompent. Nous devons renvoyer tous ceux qui refusent nos sociétés. Ou ayons le courage de déclarer nos patries chrétiennes ainsi nous pourrons interdire l'islam et tout ce qui le représente sans même devoir leur donner des explications. J'ai bien peur de comprendre que sinon nos peuples se révolteront les armes a la main. Pourrons-nous éviter cela?
Un teutonique

Conrado Benjamin

Bravo Rosaly ! J'adore ton texte !
Par contre,La vérité, c'est que je haïs l'islam qui rend les musulmans et leurs peuples pauvres, incultes, soumis et à jamais malheureux ! Je hais leur façon ostentatoire de nous dire à quel point ils sont fiers de faire partie de cette pourriture qu'est l'islam et que comme le cancer atteint peu à peu les pays occidentaux . Mais ce n'est rien en comparaison de la haine que je porte aux dirigeants et chefs d'état des pays occidentaux qui sont des pauvres imbéciles qui ne comprennent rien! Sont 'ils vraiment crétins? abrutis? et aveugles pour ne pas voir ce qui se passe dans nos pays ?? Ou alors, nos dirigeants, nos médias et tous ces partis politiques irresponsables qui mènent notre culture et nos pays à la ruine, sont'ils aussi menacés par les barbus et autres salafistes ?
Les dirigeants de nos pays occidentaux sont des personnes irresponsables qui mènent leur pays à la ruine et à la perte de toutes nos valeurs, nos respects de la vie et des biens des autres, nos croyances et notre évolutions démocratique .
Ils sont les "responsables" qui mènent leur pays à la déchéance la plus totale sans réaliser que c'est aussi mon pays! et le pays de chaque européen qui vit et travaille dans l'incertitude de l'avenir tout en sachant que ses impôts partent en masse pour nourrir et armer les musulmans qui nous détestent autant qu'ils nous jalousent et qui ne seront jamais tranquilles jusqu'à ce qu'ils réussissent à tout nous confisquer.
Le pire dans notre démocratie, c'est qu'il n'y a plus la possibilité de s'exprimer sans passer par être un raciste ! Mais que sont'ils envers eux mêmes et surtout envers nos cultures non islamistes? Ils sont les pires racistes, les pires terroristes, ceux qui crient haut et fort qu'ils sont organisés pour nous chasser comme du bétail, nous voler et nous égorger jusqu'au dernier des infidèles! Qu'est ce que nous devons penser de toute cette violence?
Et surtout vous, les médias et autres collabos, cessez de nous dire de ne pas faire d'amalgame, car c'est juste insupportable!
Vive la France, les français, l'Europe et le monde libre!
Que ceux qui ne le supportent pas, partent aussi vite que possible dans leur terres dévastées et archaïques qu'ils vénèrent tant, et qu'ils nous laissent vivre en paix, notre vie dans Nos pays avec Notre démocratie, Nos religions et Nos folklores. Là, nous pourrons enfin dire du bien de vous les musulmans et vous apprécier pour cette démarche qui après tout, vous apporterait paix et tranquillité à vous mêmes, dans vos moeurs et vos pays d'origine où personne, croyez nous , n'aura plus jamais l'idée de vous déranger ou de vous libérer du joug dans lequel vous vous enfermez avec autant de force que de volonté.
Et dans ce cas, je vous dis à vous tous les islamistes du monde que vous polluez, SOYEZ BENIS PAR ALLAH !!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

Ou faire un don mensuel

DONS PAR CHÈQUE