« USA : l'homme derrière le film "anti-islam" pourrait être renvoyé en prison | Accueil | Le Grand Cheikh d'Al-Azhar demande à l'ONU d'adopter une résolution criminalisant le blasphème »

15/09/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ariless B.

El Karadaoui a demandé au Pape de présenter des excuses, comme si c'était le Vatican qui avait réalisé le film en question. Des ambassades occidentales ont été attaquées, incendiées, pillées comme si c'était des états occidentaux qui avaient réalisé le film en question, avec des deniers publics. D'autres chefs islamistes ont demandé à Obama d'interdire le film comme si les USA étaient une banale république de bananes à l'image des pays musulmans où le Prince est roi, si j'ose dire.
On est bien loin de la vision khomeyniste qui édictait des fatawi juste à l'endroit de la "personne coupable", comme Salman Rushdi par exemple.
Le bon vieux Khomeyni était en somme un enfant de coeur. Les islamistes d'aujourd'hui nous le font presque regretter!
Si Khomeyni se retroussait les manches pour faire la job lui même en exhortant les musulmans à observer la charia, les islamistes d'aujourd'hui ne veulent plus faire cette job eux mêmes. Ils entendent obliger les états occidentaux et les Nations unis à le faire à leur place. L'islamisation des masses étant achevée dans les pays musulmans, l'étape suivante est de contraindre le reste du monde à s'islamiser dans les faits. Comme au bon vieux temps des foutouhate (conquêtes), la reddition (aslama) des princes est primordiale dans les contrées conquises. Amener les leaders occidentaux à poser des gestes politiques conformes à la charia est une façon de faire instaurer petiti à petit l'islam comme religion d'état dans les pays non musulamans. C'est aussi le meilleur chemin (et le plus court) pour islamiser les populations sans même qu'elle ne s'en rendent compte dans un premiers temps. Les générations suivantes en prendront conscience et prendront acte devant le fait accompli. Elles se réclameront alors de l'islam conformément au testament que leurs ainés leur ont légué sans le savoir.
La plupart des pays actuellement musulmans et vociférants ont été islamisés de la sorte.
le Mufti saoudien sait ce qu'il fait, à l'instar de tous les autres militants islamistes. Ils exploitent le moindre fait divers à travers le monde pour exprimer leurs exigences et faire avancer d'un pas leur agenda.
Pour les surmener et faire gripper leur machine, je propose de produire 10 000 caricatures 200 films par an, même (surtout) de mauvaise qualité et de mauvais goût.
Un burn out leur fera beaucoup de bien.

Michèle D.

Bonjour,

Mais Il se contredit lui-même.

Adhérer strictement aux valeurs prônées par le prophète, c'est déjà ce qu'ils font en s'exerçant sur des innocents.

gertrude

Il est vrai qu'en voyant la carte mondiale des islamistes protestant contre ce film, on voit l'arabie seoudite vierge de toute manifestation. Ca viendrait de là que cela ne serait pas étonnant.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan



Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE