« USA : CAIR dénonce les critiques du président égyptien Morsi et des Frères musulmans | Accueil | Mobilisation contre la charia en Belgique »

06/12/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

AK74

Bonjour à tous,

C'est le problème des leaders des pays musulmans. Le Shah d'Iran, Attaturk en Turquie, Nasser, Saddam Hussein, tous à leur manière ont essayer d'extirper leur pays respectif de la létargie corannique. Le shah en pronant un retour à la Perse antique, Attatur en essayant de s'occidentaliser, Saddam Hussein était laïque. Ils avaient bien compris que l'évolution a un sens et que cette évolution doit se faire sans le Coran. Ils étaient des dictateurs, issuent de régions qui ont été brillante. Le Blé n'a-t-il pas été cultivé initialement en Irak ? Babylone existait avant Bagdad.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Babylone

Tous ces dirigeants, dont certains étaient des dictateurs, d'autres des despostes éclairés comme Attaturk, ont été vaincus par la force d'inertie que représente la religion du plus petit dénominateur commun, la religion de la duplicité, la religion du mal : Le Coran.

La Religion sur laquelle ont ne peut rien bâtir.

Le Coran est un cancer de l'intelligence, qui métastase depuis 1 300 ans entre le moyen orient et l'orient.


AK74


ALPHA ... OMEGA .

@ AK74 ,

tout à fait d'accord avec vous , l'islam est le cancer de l'intelligence .
Il a été inventé par des bédouins pillards de la Péninsule arabique pour légitimer l'assassinat ou la mise en esclavage de leurs adversaires politiques ; aussi pour conquérir le monde .

Pline l'Ancien , au premier siècle disait déjà d'eux : une moitié vit de commerce , l'autre moitié de pillage .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan



Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE