« Le harcèlement, la onzième plaie d'Égypte | Accueil | Australie : des musulmans remercient l'Université de Melbourne de cautionner "l'humiliation rituelle" des femmes »

29/04/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

AK74

Bonjour Helios,

Je vous remercie pour votre post trés intéressant, toutefois il faut se rappeler que le Coran a submergé dans le passé de brilliantes civilisations. En faisant quoi ? En créant auparavant les conditions du chaos dans les territoires administrés par ses soins. Tout simplement, en mettant en oeuvre de la religion du mal : Celle du Coran.

Lorsque les gens sont désespérés, ont faim, se sentent humiliés et ont peur. Ils agissent et comme ils ont faim, les Coranistes ne manqueront pas de vanter les mérites des versets consacrés aux Razzias dans le Coran, pour se sortir de la misère générale. Avant 1933, les Allemand aussi ont vécu une crise économique trés dure. La crise économique est consubstantiel au Coran : La religion de la paresse. Une bonne crise économique ? Mais c'est bon pour le Coran ! Et pour faire quoi ? Mais comme topujours pour envahir et débarquer pas tous les moyens dans les pays non coranisés afin de manger, piller, se reproduire et reproduire ce qui a été fait à jadis Constantinople, Persepolis, Carthage, Babylone, Alexandrie ou Kaboul. C'est à dire le mal pour tous.

Les pauvres Egyptiens blaguent sur les Coranistes, mais cela est bien insufisant face à la crise à venir, qui sera amplifiée par la mise en oeuvre du Coran.

Il ne faut pas sous estimer la résilience et son fatalisme de cette religion, c'est la resilience et le fatalisme du mal. Le mal s'auto régénère et se renforce. Le Coran l'a prouvé dans l'histoire.

Amicalement,


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE