« Québec : des milliers de Québécois manifestent en faveur de la Charte des valeurs [+video] | Accueil | «Je suis effrayé par l’évolution foudroyante de l’islamisme européen en moins de 10 ans» (Boualem Sansal, écrivain algérien) »

28/10/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Fidelis

« Ceux qui consomment [pratiquent] l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ils disent : « Le commerce est tout à fait comme l’intérêt usuraire (Riba) » alors qu’Allah a autorisé le commerce, et interdit l’intérêt usuraire (Riba). Que celui, donc, qui prendra connaissance de l’exhortation de son Seigneur, et cesse [toute pratique de Riba], conserve ce qu’il a acquis auparavant; et son affaire dépendra d’Allah. Mais celui qui récidivera encore [dans la pratique de Riba] alors ceux-là seront les gens du Feu qui y demeureront éternellement ».
Sourate:2,Al-Baqara – verset 275

UNE FINANCE CHAUVE-SOURIS

Combien même seriez vous bon musulman, ne vous attendez pas à pouvoir contracter un prêt à taux 0% auprès d'un organisme bancaire islamo-compatible. Ses pieux savants du conseil de conformité d'éthique sont avant tout savants en tromperie.
Si l'intérêt est proscrit,le profit ne l'est pas.
L'astuce consiste alors à déguiser une activité bancaire en acte de commerce: la banque se présente à son client, non comme une banque, mais comme un commerçant qui achète le bien que son client va acquérir pour le lui revendre avec paiement à tempérament, une sorte de crédit bail où le mot crédit disparait.
Mais si cette banque se présent ainsi à son client, il en va différemment lorsqu'elle présente à l'administration fiscale afin de ne pas être assujettie à la TVA collectée par tout commerçant.
D'autre part, plus le temps de remboursement sera long, plus la somme remboursée sera élevée et s'il y a rapport entre temps et argent c'est donc que ce temps a produit de l'argent.
Une banque chauve-souris en somme:
"Je suis oiseau:voyez mes ailes.Je suis souris:vivent les rats"

Fidelis

http://agesc.files.wordpress.com/2013/04/fid.pdf
http://www.dailymotion.com/video/x9h1fg_debat-agite-sur-la-finance-islamiqu_news

Sandrine

Dommage que l'argent n'ait pas d'odeur.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE