« La haine meurtrière envers les non-musulmans est fondée sur les textes de l'islam (Youssef Bazzi) | Accueil | GB : un évêque met en garde contre les conséquences de l'émission d'obligations conformes à la charia »

04/11/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Polémos

Les Pays-Bas ont «reconnu» l'Université islamique de Rotterdam. Ils ont fait entrer le loup dans la bergerie et maintenant, le pays se retrouve avec un «recteur» qui, en «bon musulman», régurgite les enseignements du Coran et des hadîths, fruit de la «formation supérieure professionnelle aux imams».

L'Occident est d'une imbécilité consternante. Le Québec saura-t-il éviter ces écueils? Va savoir...

Torpillator

J'espère que Geert Wilders va balayer ce débris de l'Humanité comme il se doit.

Lili

Et il fait quoi lui dans un pays occidental? Renvoyez le tout de suite en Turquie cet extrémiste !

Jugurtha

Comme on peut le constater à travers tous les pays qui se disent islamistes,rien de positif ne s'est construit par contre tout stagne ,sinon même ,tout sera détruit conformément à la charia et c'est le cas de la Turquie qui ne peut plus se moderniser par la faute de ses islamistes intégristes . Le petit progrès qui existe en Turquie ,on peut dire que c'est grâce à Kemal Pacha Ataturk,sans lui la Turquie serait du même niveau que le Yemen ou la Somalie d'aujourd'hui .

Fidelis

Répertoriée sur la liste des universités néerlandaises de sciences appliquées, l'Université Islamique de Rotterdam est une "hogeschool" (=hight school=établissement d'enseignement supérieur).
En attendant le reste, seuls le baccalauréat islamique et une maîtrise en "morale" islamique ont été accrédités par NVAO,les autorités "compétentes" des Pays-Bas, d'ailleurs au plus bas à ce qu'il me semble. Question de point vue.

Cet établissement universitaire indispensable à la culture flamande est en fait sous perfusion financière turque. La plupart de ses enseignants n'ont pas de diplôme universitaire.
Le doyen de l"université Professeur Ahmed Akgündüz âgé de 55 ans, qui a enseigné dans les universités turques et américaines dans le domaine de la loi islamique, a déclaré : "La théologie islamique, l"art (sic)et la consultation spirituelle(resic) sont mieux enseignés par les Musulmans"(capté sur site muz).
En somme,c'est la foi qui pourvoit. Et puis tout le savoir du monde ne se trouve-t-il pas dans le coran et le bel exemple du "délicieux messager"?

Comme le sport est,aux Pays-bien-bas,une discipline incontournable, je présume que le maniement du cimetère ainsi que le tir de précision de cailloux sur la gueuse font partie du programme.

Nota:J'en profite pour élever une protestation véhémente à l'encontre du Comité International Olympique qui, par pure malveillance islamophobe, n'a pas encore reconnu ces sacrées disciplines sportives.

Fidelis


Olav

Eh, bien ! Moi je vois la lapidation comme un châtiment assez approprié pour ce recteur !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE