« L'École Le Savoir a organisé un dîner-bénéfice avec un imam impliqué dans le financement du terrorisme | Accueil | Incarcéré par le régime de Khamenei, l'Ayatollah Boroujerdi appelle à séparer l'islam et l'État »

27/04/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hélios d'Alexandrie

Tout ce qui se passe actuellement au Royaume Uni était plus que prévisible, on peut même dire qu'il était inéluctable. À partir du moment où on permet aux islamistes de faire ce qu'ils veulent, il ne faut pas s'attendre à ce qu'ils mettent en sourdine leur idéologie et qu'ils respectent les valeurs de la société qui les accueille.

Nous sommes ici au Québec condamnés à rencontrer les mêmes problèmes que l'Angleterre. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, le poison de l'islamisme n'est pas moins toxique chez nous qu'il ne l'est ailleurs et nous ne sommes pas plus fins ni moins naïfs que les anglais.

Les anglais se réveillent un peu tard, ils ne tarderont pas à prendre acte de l'ampleur et de l'étendue du mal, et de l'impossibilité d'y remédier par des mesures autres que drastiques. L'islamisme a gangréné lentement la société britannique, la maladie est actuellement trop avancée, il ne sert à rien d'appliquer des cataplasmes, l'amputation est la seule solution possible. Mais aura-t-on le courage d'amputer?

Hélios d'Alexandrie

dejean gilbert

ainsi 1 deviens 2+4gosses et 1 deviens 6. car un musulman ou musulmane épouse rarement un musulman francais ou francaise,ils vont cherchais conjoint au bled par le fait des arrangement familials et le droit du sol et la naturalisation par le mariage.

en 20 ans la population adulte est multipliais par 6.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE