« Les pipelines du jihad | Accueil | L'École Le Savoir a organisé un dîner-bénéfice avec un imam impliqué dans le financement du terrorisme »

24/04/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Richard Parmène

C'est curieux, M. Blair mentionne plusieurs pays, mais ni l'Arabie Saoudite ni le Qatar. Il ne mentionne pas non plus, ce qui faisait l'objet de votre article précédent, la question du pétrole. Pourtant les britaniques sont fortement impliqués dans ces pays avec BP. Peut-on parler d'islamisme sans parler de son financement par les pétrodollars ? Certains gouvernements sont prêts à toutes les compromissions pour avoir accès au pétrole, y compris l'islamisation et l'immigration de remplacement dans leur pays. En particulier le gouvernement de monsieur Blair quand il était premier ministre et celui de son successeur David Cameron.

Martin1234

Chasse aux barbus! http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201404/25/01-4760711-chine-chasse-aux-barbus-au-xinjiang.php

Voilà ce qui attend les musulmans qui tentent d'islamiser des régions moins permissives que l'occident!

Hélios d'Alexandrie

Le discours de Tony Blair peut être assimilé à un semi-aveu.

Tout d'abord à un semi-aveu d'aveuglement volontaire, puisque sous son règne l'islamisme s'est vu dérouler le tapis rouge au Royaume Uni et qu'il a bénéficié d'un préjugé favorable et d'un respect dont aucun autre mouvement sectaire ne pouvait même rêver.

Mais c'est également un semi-aveu de complicité criminelle avec les ennemis jurés de la Patrie et de la Civilisation. Lui et tous les bien-pensants anglais ont délibérément et avec enthousiasme, voire avec fierté, ouvert la porte du fort à l'ennemi. Il fut un temps où l'opprobre était destiné aux traîtres, plus maintenant, les traîtres aujourd'hui s'en tirent avec les honneurs, et ce sont les patriotes qu'on traîne dans la boue.

Blair reconnaît du bout des lèvres avoir participé aux "erreurs" collectives commises en faveur de l'islamisme. Quand il affirme: "L’Occident connaît si peu cette idéologie (l'islamisme des frères musulmans) qu’il n’est pas en mesure de voir le danger qu’elle représente," il devrait ajouter que les bien-pensants, politiciens, intellectuels et médias, ont tout fait pour que les peuples restent dans l'ignorance de cette idéologie et de l'agenda de ses adeptes. Il devrait ajouter également que tous les patriotes qui ont mis en garde contre cette idéologie et qui ont tenté d'informer le public, ont été stigmatisés et leur réputation a été systématiquement détruite.

L'Occident a vendu son âme pour quelques barils de pétrole, et il l'a revendu une seconde fois pour l'argent du pétrole. Quand on n'accorde que peu de valeur à son âme, on ne devrait pas s'étonner qu'elle devienne objet de mépris. C'est là qu'on réalise que la guerre que mène l'islam contre le monde entier est d'ordre spirituel et qu'elle ne sera perdue ou gagnée que sur le champ de bataille spirituel.

Hélios d'Alexandrie

Benoit

@ Hélios

on devrait plutôt dire que ces bien pensants et hommes politiques ont vendus leur âme au diable.

c'est ce que la bible dit: la guerre n'est pas charnelle mais spirituelle.

Michael

Évidemment qu'il ne parle par de l'Arabie Saoudite ce sont les alliés de la CIA et du MI6 en Syrie et ailleurs.

Qu'est-ce que Tony Blair a fait concrètement pour freiner l'islamisme en Angleterre quand il avait le pouvoir d'agir? Les belles paroles une fois à la retraite on s'en fout:

Labour wanted mass immigration to make UK more multicultural, says former adviser

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/law-and-order/6418456/Labour-wanted-mass-immigration-to-make-UK-more-multicultural-says-former-adviser.html

"The huge increases in migrants over the last decade were partly due to a politically motivated attempt by ministers to radically change the country and "rub the Right's nose in diversity", according to Andrew Neather, a former adviser to Tony Blair, Jack Straw and David Blunkett.

He said Labour's relaxation of controls was a deliberate plan to "open up the UK to mass migration" but that ministers were nervous and reluctant to discuss such a move publicly for fear it would alienate its "core working class vote". "


Le problème pour nous c'est pas les islamistes qui sévissent dans leurs pays merdiques, c'est le fait qu'on ouvre nos portes aux islamistes en provenance de ces régions-là et ça Tony Blair l'a fait pendant tout le temps où il était PM. Tony Blair est un traître à l'Angleterre comme l'est la majorité de la classe politique anglaise.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE