« Indonésie : Des musulmans sunnites appellent au jihad contre la minorité chiite | Accueil | Le discours audacieux de Tony Blair »

23/04/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hélios d'Alexandrie

Le Québec est malgré lui impliqué dans cette guerre, il y participe en refusant d'explorer et d'exploiter ses richesses pétrolières. Il contribue ainsi au progrès de l'islamisme.

Dans la guerre larvée que mène l'islam à l'Occident, le pétrole constitue la seule arme efficace. Toutes et chacune des avancées de l'islam dégagent une forte odeur de pétrole. L'argent du pétrole s'infiltre partout, dans les mosquées, dans les "centres culturels islamiques", dans les organisations islamiques qui agissent comme lobbys auprès des politiciens et des différents paliers de gouvernement, dans les partis politiques, dans les grandes institutions financières, dans les firmes d'avocats, dans les médias, dans les universités et récemment dans les ONG. C'est ainsi que les ONG telles que le Sierra Club et Greenpeace, qui s'activent dans le champ de l'environnement se sont retrouvées comme par hasard dans le même camp que l'Arabie Saoudite, le Koweït, les émirats arabes et l'Iran; leur ennemi commun: le pétrole non conventionnel, mais également les pipelines qui rendent ce pétrole disponible et exportable. Sierra Club, Greenpeace et autres ONG "environnementalistes", sont financées pas l'Arabie Saoudite.

Qu' y a-t-il de commun entre la charte de la laïcité et le pétrole de l'île d'Anticosti? Est-ce un hasard si Philippe Couillard, chef du Parti Libéral du Québec, s'y oppose d'une façon aussi catégorique? La guerre acharnée qu'il a menée contre la charte avait pour objectif d'abattre d'avance les barrières légales que les québécois voulaient dresser contre l'intégrisme islamique promu par l'Arabie Saoudite, il a pris comme prétexte la charte canadienne des droits et libertés, comme s'il détenait à lui seul le monopole de l'interprétation de cette charte rédigée bien avant l'infiltration islamiste du Canada.

Mais, à peine quelques jours avant son succès électoral, Philippe Couillard s'était dépêché de déclarer la guerre contre le pétrole de schiste de l'île d'Anticosti, cette île contient d'immenses réserves de pétrole, elle ferait du Québec une puissance pétrolière moyenne, tout en contribuant à la puissance et à l'autonomie énergétique de l'Occident. L'Arabie Saoudite voit d'un mauvais œil l'arrivée d'un nouveau joueur, d'autant plus que le pétrole d'Anticosti n'aurait pas besoin d'être transporté par pipeline, il serait pompé directement dans les tankers et transporté partout, au Québec comme en Europe.

À qui profite la guerre que Philippe Couillard mène contre le pétrole de l'île d'Anticosti? Et, par la même occasion, à qui profite la guerre qu'il a menée à la charte de la laïcité? Ces deux questions en suscitent d'autres: quelle est la nature des liens que Philippe Couillard entretient avec les émirs saoudiens? Est-ce par pur hasard si les guerres qu'il a déclarées contre la charte de laïcité et contre le pétrole d'Anticosti profitent aux monarchies pétrolières et en particulier à l'Arabie Saoudite?

Ces questions les médias québécois ont soigneusement évité de les poser à Philippe Couillard. Au Québec certains sujets sont tabou!

Hélios d'Alexandrie

Rose-Anne

La vérité sort du sac, enfin! Merci Hélios.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE