« Conférence islamiste des Frères musulmans à Montréal en juin | Accueil | Des khomeinistes et sunnites fascistes contre les forces libérales et laïques au Moyen-Orient »

03/05/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

fille écoeuré

Il est dommage de constater le nombre faramineux de personne au Québec qui préfère lire les Mme Cormier de se monde au lieux de se poser eux même les questions.

Tout pour ne pas réfléchir, tout pour ne pas voir que tout le monde n'est pas un bizounourse.

Il y a une différence entre le musulman moyen et celui qui fait du terroriste mais pas dans les textes qui les lie, se qui pose un danger potentiel et comme le musulman moyen ne fait rien d'autre que pleurnicher au lieux de se battre contre ceux qui leur fond le plus de mal sois les intégristes, la ligne entre les deux est indéfinissable.

Pourtant toute les religions ont les intégristes, même les plus moderne. La différence est que la majorité des religions ne laisse pas le controle a leur intégriste.

Minona

Desmond Tutu a dit: "Si tu est neutre dans les situations d'injustice, tu choisis de prendre le parti de l'oppresseur. Si un éléphant met sa patte sur la queue d'une souris et que tu dis que tu es neutre, la souris n'appréciera pas ta neutralité".

ANTIFADA

L'islam plus qu une religion est une idéologie totalitaire, barbare et obscurantiste qui discrimine les hommes selon leurs religions ou leur absence de religion ainsi que les femmes considérées comme inférieures aux hommes considérés comme supérieurs à celles-ci qui doivent leur ˆetre soumises et obéissantes sous la menace de peines corporelles qui peuvent aller jusqu à la lapidation de celles qui n'auraient pas su ou pu conserver leur virginité jusqu au mariage ou leur mort si elles ne trouvent pas preneur.

Il suffit pour le constater de lire les textes fondamentaux de l'islam.

Non seulement le CORAN qui contient des dizaines de versets clairs, précis et non équivoques légalisant le pillage des biens d'autrui au nom de Dieu pour en faire la source de profit de son "envoyé"et fait de la guerre par tous moyens, y compris le meurtre de masse et la torture (sourate 5)

Mais également la Sira (la vie du prophète rapportée par ses compagnons, tous musulmans convaincus et reconnus comme tels par la majorité des musulmans qui le considèrent comme le "beau modèle" de l'humanité malgré leurs témoignagent qui nous apprennent comment celui-ci a mené la dernière partie de sa vie, de l hégire jusqu'à sa mort une lutte sans merci contre tous ceux qui refusaient de le reconnaitre comme l envoyé de Dieu, décidant d'attaquer les "riches caravanes" marchandes de la Mecque pour les piller, expulsant les juifs de leurs oasis, tribu après tribu pour les dépouiller de leurs biens, massacrant au passage celle des Banù Qurayza dont il fit décapiter tous les hommes "en age de se raser" y compris les vieillards, réduisant en esclavage leurs femmes et leurs enfants.

Et il s agit là de FAITS HISTORIQUES incontestables rapportés par les compagnons, les memes qui ont transmis les versets coran grace auxquels nous connaisons l'islam, puisqu aucune autre source autre que musulmane n'est connue

ANTIFADA

Comme le résume l'historien Hichem Djait, Professeur émérite à l Université de Tunis :

" La cause primordiale de la conquete musulmane est donc l'existence d une MACHINE DE GUERRE fondée par le Prophète, perfectionnée par ses successeurs et qui avait pour but l'expansion indéfinie. Inversement, cette machine de guerre n a pu se créer et s étendre qu en se fondant sur l appétit de BUTIN de cercles de plus en plus élargis d Arabes.

LA GRANDE DISCORDE - Religion et Politique dans l islam des origines
Ed. Folio-Histoire

Gabriel Daniel

BRAVO! Cet exposé est tous simplement GÉNIAL!
Merci.

SVP tous ceux qui ont à cœur l'avenir de leur enfants et de leur communauté, lisez TOUT et vous comprendrez ce qui se trame, sous vos yeux, au Québec et ailleurs.

France


et si on ne comprend pas ce texte qui est si clairement exprimé... je continuerai de me (nous) défendre !! ...RÉVEILLONS-NOUS, REVEILLEZ-LES, RÉVEIL à tous et toutes S.V.P.


Sue

Il faut que la culpabilisation cesse. Bravo Hélios pour faire cette déconstruction dans la psyché des gens qui ont peur de tout.
Je suggère à tous de lire le nouveau livre d'Alexandre del Valle petit traité de déculpabilisation.Pour en finir avec le complexe occidental.http://www.editionsdutoucan.fr/actualites/petit-traite-deculpabilisation-occidentaux-complexes#.U2ZPk4F5ONY
Je suggère que ce texte de faire circuler ce texte aux quatre coins de la planète. Le Québéc bashing et la québécophobie ça suffit. Un tunisien récemment arrivé, m'a dit que les Filles du Roy étaient des putes. Je lui ai dit, tu traites nos ancêtres de putes! Qui est la pute, celui qui vient ici et essaie d'obtenir ses papiers en baisant avec une citoyenne?

ALPHA ... OMEGA .

En complément des commentaires de @ Antifada , la vidéo de l'exposé du scientifique américain , Bill Warner :
ISLAM , UN SECRET DE 1400 ANS .
http://www.dailymotion.com/video/xwcvyv_dr-bill-warner-islam-un-secret-de-1400-ans_webcam

ainsi que de la vidéo de l'exposé de ce jeune médecin marocain qui a apostasié l'islam et qui vit actuellement au Québec :
LE CORAN EXPLIQUE AUX MECREANTS .
http://www.youtube.com/watch?v=jr_DjEdkFFA

jan rollard

Je viens tout juste de recevoir ce courriel que je m'empresse à partager avec vous.

Eux n’étaient pas taxés d'islamophobie!

Impressionnantes, ces visions de l'Islam ! Qui ne sont pas des opinions définitives sur les Musulmans; encore moins leur condamnation.
Quelle convergence d'analyses par des Hommes d'époques, d'origine et d'esprit aussi divers !

« Islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. »(Bossuet /1627-1704).

Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet. » (Chateaubriand / 1768-1848).

« La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes, (....) Semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire » (Condorcet / 1743-1794).

« Le Coran, ce méchant livre, a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire pendant 1200 ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d’hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d’affronter des guerres sanglantes, et d’entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. (...) Je n’ai pu y découvrir une seule idée un peu profonde. »(Arthur Schopenhauer / 1788 -1860).

« L’islam, c’est la polygamie, la séquestration des femmes, l’absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du cœur du côté de l’intérieur de la famille. » (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).
« J’ai beaucoup étudié le Coran (…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman (...) je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès. » (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).

« Si l’on préfère la vie à la mort, on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent sils ne changent de culte. » (Alfred de Vigny / 1797-1863).

« Celui qui prétend être le prophète d’Allah devrait avoir des lettres de créance, c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie. Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterre, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu. » (Monseigneur Louis Pavy Évêque d’Alger / 1805-1866).

« L’islam est contraire à l’esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu’il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l’esprit. »(Joseph Ernest Renan / 1823-1892).

« L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles (...) Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde. (...)Si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique. » (Winston Churchill / 1874-1965).
« Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l’islam et cette impression n’a fait que se préciser et s’affermir depuis. » (Hermann Von Keyserling / 1880-1946).
« Les nazis sont les meilleurs amis de l’islam. »(Le grand Mufti de Jérusalem en 1943).

« Je n’ai rien contre l’Islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat. » (Heinrich Himmler Reichführer SS / 1900-1945).
Et enfin, paru dans l'hebdomadaire américain Time...

« C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.
Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. À l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam.
En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat.
Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.
Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d'eux une conception trop occidentale.
Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race.
L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution. » André Malraux, 3 juin 1956.
Cet entretien est donc paru il y a presque... 60 ans !
Visionnaire et prophétique, Malraux ? Sans aucun doute !
Mais que dire de ceux qui, en 2013, refusent encore l'évidence ?

François A. LACHAPELLE

Quels avantages les Québécois de souche auraient-ils de se taire, d'ignorer, de regarder ailleurs lorsque "des" immigrants politiquement engagés arrivés au Québec de fraîche date, travaillent habilement à nous imposer leurs valeurs, leurs traditions au mépris de nos valeurs et de nos traditions ?

L'immigrant qui choisit le Québec s'installe dans une société organisée, construite par les Québécois installés ici avant son arrivée, autant les vivants actuels que leurs ancêtres. Cette société organisée n'est pas mentalement attardée, déficiente aux niveaux des lois communes, des traditions, des valeurs. Au contraire, l'immigrant profite de services publics souvent gratuits qui lui sont gracieusement offerts, signe d'une très grande générosité des Québécois.

Comment se fait-il que ce sont les immigrants musulmans qui ont le plus de difficultés à pratiquer un respect envers toutes les valeurs de leur société d'accueil ? Ce respect envers la société d'accueil m'habite constamment lorsque je voyage temporairement dans les autres pays. Et ce respect s'appelle aussi reconnaissance.

Les prêches des imams missionnaires dans les 150 mosquées de la région de Montréal sont très majoritairement adressés en arabe. Quels messages sont véhiculés par ces imams et assistants-imams qui ne sont pas nés au Québec, qui ne connaissent pas la culture et l'histoire du Québec ?

Info à confirmer: en Angleterre, tous les prêches dans les mosquées sont enregistrés par un service de sécurité nationale. Ne devrait-on pas faire la même chose au Québec pour déjouer tout projet de message haineux ou à caractère purement politique ?

Martin1234

Lors de son passage à Tout le monde en parle, la belle Dalila a voulu "rassurer tout le monde" sur le fait qu'il n'y a pas de "plan politique" chez les musulmans nés au Québec.

Et pourtant, dans sa plainte contre Poste de veille, elle affirme n'avoir aucun contact avec les associations islamistes au Québec (Bridges, etc.).

Comment peut-elle être si certaine que les musulmans nés au Québec n'ont pas de plan politique, si elle n'a aucun contact avec ceux impliqués dans les associations islamistes? Pour en être aussi sûre et confirmer que ce n'est pas le cas, il faudrait qu'elle y soit impliquée à fond.

Une autre faille dans le discours de la charmante Dalila...

Hélios d'Alexandrie

Ahlam Akram est née à Naplouse et vit à Londres, où elle est chroniqueuse pour plusieurs quotidiens arabes et militante en faveur des droits de la personne et de la paix au Proche-Orient. Elle a notamment fondé Basira, une association d’éducation permanente qui vise à dénoncer les injustices infligées aux femmes, notamment au Maghreb et au Moyen-Orient. Ahlam Akram, relate le quotidien émirati Gulf News, “perd patience face à ceux qui gaspillent leur énergie à lutter contre un ennemi imaginaire – l’‘Occident’ – plutôt que d’œuvrer à soigner leur propre société”. Attachée à la fois à ses origines et aux libertés dont elle jouit comme citoyenne britannique, elle dénonce “la société à deux vitesses” qui se crée lorsqu’on “laisse des immigrés entrer dans un pays sans les sensibiliser à sa culture et à ses lois”.

Pour lire deux articles d'Ahlam Akram cliquer sur les liens suivants:

http://www.courrierinternational.com/article/2014/04/16/la-france-l-islam-et-la-haine-qui-se-repand

http://www.courrierinternational.com/article/2013/07/23/l-erreur-des-musulmans-de-trappes

Puissent les négationnistes du danger islamiste y trouver matière à réflexion.

Hélios d'Alexandrie

Magali Marc

Je vous donne raison pour ce qui est de la nature même de l'Islam et de ce qu'il réussit à imposer. Mais vous semblez oublier que les pires horreurs sont commises dans des pays qui n'ont jamais connu la démocratie, le libre débat, l'alternance politique et l'égalité des femmes même sans lui! Or c'est très important et c'est la raison pour laquelle je vous reproche d'être alarmiste pour le Québec. Pensez-vous réellement que les Islamistes, même avec tout leur fric, peuvent en venir à imposer la lapidation pour adultère au Québec, la province canadienne où le plus de gens vivent en couple sans se marier?
Je continue de croire que le Québec doit se montrer ferme face aux immigrants musulmans, tandis que Poste de Veille montre des photos de Thomas Mulcair rencontrant je ne sais quels musulmans, comme si cela pouvait signifier qu'il va se mettre à vouloir imposer la charia aux Canadiens! Le Québec est un pays à tradition démocratique contrairement à l'Iran qui était sous la dictature du Shah avant celle des Ayatollahs!

Hélios d'Alexandrie

@ Magali Marc,

Il n'est ni pertinent ni utile pour le Québec, mais également pour toute autre société occidentale, d'établir un palmarès ou une échelle de l'horreur et pour cause, il n'existe pas d'horreur tolérable ou acceptable. La tyrannie des frères musulmans peut sembler préférable à celle de l'EIIL, mais il s'agit quand même d'une tyrannie et elle doit être combattue et éliminée comme l'on fait les égyptiens il y a exactement un an.

Les islamistes en Occident planifient pour le long terme, ils avancent comme la tortue de la fable, alors que les québécois ne prêtent pas attention ou ont l'esprit occupé ailleurs. L'islamisme s'implante et s'étend graduellement, il se rend visible pour habituer les québécois à sa présence, il utilise tous les moyens à sa disposition pour concrétiser son agenda y compris les moyens politiques, comme entrer en contact avec les leaders politiques, établir des liens étroits avec eux, se faire admettre dans les partis, y militer activement, participer à leur financement, leur garantir le vote en bloc des musulmans, etc. Et en retour obtenir des concessions et des privilèges qui font en sorte que la charia s'implantera progressivement.

Les islamistes exploitent les "failles" de notre système pour s'imposer. L'une des ces failles concerne la liberté de religion laquelle est inscrite dans la charte des droits. Or la liberté de religion telle que nous la concevons comme société s'accompagne de discrétion ou de retenue dans l'expression des croyances religieuses. En Occident il est mal vu de faire étalage de sa religion en public, c'est que la foi est considérée comme une affaire personnelle qui doit se limiter au domaine privé et dans les lieux de culte. La liberté de religion s'accompagne nécessairement de réserve, l'ostentation n'en fait pas partie.

Or les islamistes ont réussi à convaincre les juges de la cour suprême que l'ostentation dans l'islam fait partie intégrante de la pratique religieuse, et que l'interdire constitue une violation de la charte. Résultat: l'islam est devenu la religion la plus visible dans l'espace public. Elle est aussi la seule à exiger et obtenir des privilèges (considérés faussement comme des accommodements) ce qui la place au-dessus des règles et des usages qui consacrent le caractère laïc et neutre des institutions . J'en veux pour exemples les espaces réservés à la prière islamique sur les lieux de travail ou dans les maisons d'enseignement, la disponibilité de nourriture halal dans les cafétérias et les garderies, les horaires séparés dans les piscines, etc.

Et il ne s'agit pas là d'un simple irritant, mais d'un changement profond qui remet en question les valeurs défendues par la société, telles que l'égalité entre les citoyens qui interdit l'octroi de privilèges, l'égalité des sexes, la neutralité de l'espace public. Les islamistes ont jusqu'à présent réussi à contraindre la société occidentale à faire des concessions sur ses propres valeurs sans contrepartie de leur part.

Les musulmans représentent 3% à 4% de la société québécoise, ce n'est pas beaucoup en soi, les musulmans intégristes comptent pour à peu près le quart des musulmans, soit un peu moins de 1% de la population du Québec. Quand on réalise que cette petite minorité est parvenue à imposer son idéologie à la majorité des
citoyens, on est en droit de s'interroger sur le pourquoi, sur le comment et sur ce que nous réserve l'avenir.

Ce sont les minorités agissantes et agressives qui font l'histoire et non les majorités passives, à ce chapitre les exemples historiques abondent. Nous sommes encore en mesure de mettre un frein au progrès de l'intégrisme islamique au Québec, mais avec le passage du temps cela s'avérera de plus en plus difficile. Les traditions démocratiques du Québec et du Canada ne le mettront pas à l'abri d'un changement radical dans le futur, c'est pourquoi il est important que les gens s'ouvrent les yeux et prennent acte du danger dès à présent, car la tortue islamiste a déjà pris de l'avance, pendant que le lièvre québécois continue à regarder ailleurs.

Hélios d'Alexandrie

Magali Marc

Je comprends mieux ce que vous voulez dire quand vous montrez les Islamistes qui s'insinuent petit à petit dans notre société et obtiennent des «accommodements». Toutefois, le pendant négatif de cette visibilité de la religion musulmane avec ses femmes enfoulardées et couvertes jusqu'aux orteils en plein été, vous échappe. C'est dans notre quotidien que nous voyons ces femmes entrer dans les autobus avec de larges poussettes qui prennent tant de place. Vous devriez voir les regards qu'elles attirent! Le fait qu'elles fassent beaucoup d'enfants est un signe d'arriération sociale, car comme le disent les sociologues, les femmes éduquées font moins d'enfants. La population vit ces situations au quotidien et avec les enlèvements, viols et guerres civiles qui sévissent dans les pays à majorité musulmane, on voit bien que cette religion est rétrograde et moyennageuse! Pourquoi supposer que c'est nous qui allons changer à leur contact et non le contraire? Pour s'insinuer, ils doivent changer et donc renoncer à de grands pans de la Charia qui ne sont pas acceptables ici! Comme vous l'avez souligné, en Ontario, ce sont les femmes musulmanes qui se sont insurgées contre l'instauration d'un tribunal islamique pour le divorce. Tout comme les femmes juives au Canada se sont battues contre le «ghet» dans les années 80. Comme le disait un auteur dont j'oublie le nom, ce qui compte ce n'est pas comment une religion transforme la société, c'est comment les sociétés changent les religions. Mangez-vous du poisson le vendredi? Moi non.

Hélios d'Alexandrie

@ Magali Marc,

Le fait est que ces femmes couvertes de la tête aux pieds durant l'été on eu des mères et des grand-mères émancipées et habillées à l'occidentale. Elles ne se sont pas couvertes de leur niqab par choix, mais par la contrainte psychologique et par la menace. L'islam est une religion tribale, plus les musulmans sont observants plus ils souscrivent au tribalisme. La nation islamique (la oumma)du Maroc à l'Indonésie, est considérée par les islamistes comme une tribu où chaque membre doit surveiller l'autre et s'assurer qu'il respecte à la lettre les lois et règles de la tribu. L'individu y laisse une grande part de sa vie personnelle et de son autonomie.

Les islamistes ont réussi dans une large mesure à inculquer à la majorité des musulmans la conviction d'appartenir à la tribu islamique; c'est pourquoi l'apostasie est considérée comme une trahison et doit être punie de mort. Les musulmans conditionnés dès le jeune âge à n'être que des membres de la tribu, se trouvent démunis au contact de l'Occident; d'emblée il leur apparaît impossible de vivre comme des individus indépendants et responsables. Dans ce contexte ils se trouvent poussés à réintégrer la tribu, à la reconstituer et donc à transposer le tribalisme en Occident.

Le tribalisme interdit de s'ouvrir aux "étrangers", d'adopter même en partie leur mode de vie, de partager avec eux, de trouver un terrain d'entente via des concessions bilatérales. Le tribalisme par contre n'interdit pas aux étrangers d'entrer dans la tribu, à condition qu'ils laissent derrière eux leur bagage culturel et qu'ils donnent des preuves de leur absolue loyauté à la tribu. On comprend mieux pourquoi les québécoises qui se convertissent à l'islam se voilent et se montrent encore plus fanatiques que les musulmans de naissance.

L'imposition du port du voile aux femmes, les mutilations génitales des petites filles, la discrimination sexuelle, les mariages forcés, la violence conjugale, les crimes d'honneur, le mépris, la haine et la violence dirigés contre les occidentaux etc. sont monnaie courante chez les musulmans qui vivent en occident. Ce sont là des signes qui ne trompent pas de l'emprise du tribalisme sur les mentalités, un tribalisme fondé sur la religion, il est de loin plus puissant que le tribalisme qui se fonde sur l'appartenance ethnique.

Le tribalisme islamique est incompatible avec la civilisation occidentale, il s'est d'ailleurs déclaré ennemi mortel de la modernité. Mais les musulmans en se soumettant au tribalisme sont devenus sans y prendre garde leurs pires ennemis. Un coup d'œil sur les évènements qui se déroulent au Moyen-Orient nous permet de constater les ravages du tribalisme lorsqu'il est appliqué dans son intégralité. Les terroristes de L'EIIL ne font qu'appliquer à la lettre le coran et imiter en tout l'exemple de Mahomet. Ils y mettent tellement d'ardeur et d'acharnement, qu'ils réussissent à attirer de partout des jeunes musulmans, enthousiastes à l'idée de revivre, 14 siècles plus tard, l'épopée des débuts de l'islam. Par contre les populations qui doivent subir leur tyrannie, bien qu'elles soient dûment islamisées, sont confrontées à l'effondrement des institutions de l'État, elles commencent à réaliser les dangers du tribalisme islamique. Les sociétés islamiques où cohabitent le tribalisme et une certaine modernité, s'effondrent les unes après les autres sous les coups de butoir du tribalisme islamique pur et dur.

Nous sommes menacés par ce tribalisme, il s'est incrusté chez nous et continue de s'étendre; quand il atteindra une masse critique, il nous causera de graves problèmes, bien plus graves que ceux qu'il nous cause à présent.

La grande tribu islamique, pour survivre et dominer, doit absolument détruire les institutions de l'État moderne. Si elle y parvient ce sera le chaos, comme en Lybie, en Syrie, en Irak et ailleurs, où sévissent les tenants de l'islam authentique.

Mais sommes nous prêts à tirer les leçons des évènements qui se déroulent dans ces pays? Allons-nous continuer à ignorer les risques à les dangers qui nous guettent à moyen et à long terme?

Hélios d'Alexandrie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE