« Poursuite de Dalila Awada : Poste de veille contre-attaque | Accueil | À propos du réseau de Hamza Chaoui: «Oummanity» et Adil Charkaoui »

29/01/2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ren

L'Islam est certainement incompatible avec la démocratie, car les règles de l'Islam relèvent de Dieu alors que celles de la démocratie relèvent des Hommes et entre la volonté déraisonnable de Dieu et celle raisonnable des Hommes, les musulmans ont choisi la déraison divine! Faut-il alors s'étonner de la première affirmation?

Michel

La démocratie permet a ce déchet de faire du prosylétisme en occident. Alors que le prosélytisme chrétien est interdit au bled.

Caughnawaga

Pour moi c de la Haute Trahison compte tenu que l'islam est un appel au meurtre d'une partie de la population (juifs, chrétiens, homosexuels, adultères, apostats etc…)

Caughnawaga

Haute Trahison :"L'acte ou l'action méritant la qualification de haute trahison est un crime qui consiste en une extrême déloyauté à l'égard de son pays, de son chef d'État, de son gouvernement ou de ses institutions."

Caughnawaga

Son champ semble couvrir au moins les deux domaines suivants : l'attentat à la sûreté de l'État et l'intelligence avec l'ennemi. Les exemples de haute trahison les plus simples sont : participer à une guerre contre son propre pays, la collusion avec une puissance étrangère, le complot visant par exemple la tentative de coup d'État ou l'assassinat du Chef d'État, la sédition et l'insurrection

L'islam à jurer fidélité à des puissances étrangères et non au Canada

Marie-Eve

Centre ashabab, on sait que les schabab sont en Somalie, curieusement la barbe sans moustache, nous rappelle celle du terroriste converti de St-Jean sur le Richelieu, puisque, selon, la moustache fait ressembler a un pubis...
Il nous viens surement de l'exagone... Quelle est sa situation immigrationnelle? D' ou provient l'argent pour sont projet? J'espère qu'il ne fait pas appel aux deniers plubliques.
Cela me rappelle l'imam borgne de Pillsbyrt a Londres, il a finit par ETRE extradé aux Etats-Unis.
Le Québec serait-il le ventre mou de l'Amérique du Nord?
Une profonde enquette doit etre fourni...

Marie Eve

Pour ce qui est de l'école de la charia, c'est une nouvelle façon de remplacer, l'école coranique qui est elle-mème en conformité avec les fameuses madrassas qui servent @ endoctriner les plus jeunes et moins jeunes cerveaux. Vraiment à réfléchir avec toutes ces multiplications de centres islamiques qui prônent la charia, c'est l' islamisation contre les lois
Des hommes et pour les lois d'allah,. C'est comme promouvoir la suprématie des lois divines. De vraies sectes islamistes.

Michèle D.

Je n'écris pas souvent ce genre de discours mais il me semble qu'il a une très belle barbe, assez longue pour se faire pendre avec.

André

Ou sont les musulmans pour le dénoncé ?
Et la Kathleen Weil une ministre qui ne prend pas ses responsabilitées en le retournant dans son pays. Faudra-t-ìl soulever les foules devant les mosquées et les faires fermé ?

Non le Québec n'en a que pour le sport pas pour autre chose.

Philippe

Dominic Maurais de CHOI Radio X de Québec a dénoncé l'imam Hamza Chaoui la première fois en 2013.

Gil

Maintenant que Chaoui ne peux pas se payer une "tribune communautaire" pour corrompe et radicaliser les jeunes esprits puisque ça lui a été refusé par la Mairie, on peux tourner le regard vers la nouvelle loi C-51 qui s’attaque à la « propagande terroriste »,qui est définie comme « tout écrit, signe, représentation visible ou enregistrement sonore qui préconise ou fomente la perpétration d’infractions de terrorisme en général ».

Ira-t-on jusqu'à demander que soient retirés les versets sataniques du coran et ceux qui incitent à la violence?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Versets_sataniques_du_Coran

http://benjamin.lisan.free.fr/EcritsPolitiquesetPhilosophiques/SurIslam/VersetsViolentsDuCoran.htm

marlev

tiens... tiens.... les autorités semblent vouloir prendre les folies du pseudo imam chaoui autoproclamer au sérieux qui de toute façon se trouvera un local dans la clandestiné pour pour débiter ses conneries et endoctriner des cerveaux faibles,espérons que c est un début dans le ménage de ces IMANOS-CRACPOT qui n ont rien a voir avec les vrais Imams.Il est temps de mettre fin a leurs trips de fou furieux-barbus.

Hélios d'Alexandrie

@ Marlev,

Ceux que vous appelez les Imamo-cracpots qui n'auraient rien à voir avec les vrais imams, ont le défaut ou plutôt la qualité de dire tout haut et en public ce que les "vrais imams" que vous affectionnez disent en privé loin des microphones.

C'est le même discours parce que c'est le même islam ou si vous préférez la même idéologie religieuse.

Les imamo-cracpots s'adapteront comme vous le dites, ils feront exactement comme les vrais imams, ils insuffleront leur venin en douce, que peuvent-ils faire de mieux? On ne peut tout de même pas demander à des fascistes de nous parler d'amour et d'égalité entre humains.

Le problème ne concerne pas seulement les fascistes islamiques, le problème c'est avant tout l'islam.

Et tenez-le vous pour dit: les imamo-cracpots sont les représentants authentiques et les plus fidèles de l'islam.

Hélios d'Alexandrie

Pierre Alexes

« Centres culturels » ? Mosquées » ? Ces lieux ont toujours été des endroits privilégiés de la sédition et de l’organisation des complots, des « relais du terrorisme islamique », et dans certains cas très spécifiques où l’on y prêche la haine contre les non-musulmans, et pour tout ce qui n’est pas « islamique » en propageant des idées anti-occidentales et prônant le rejet de l'intégration des musulmans. Révélation ? Pas vraiment. Plutôt une confirmation !
Le monde politique (Fédéral et Provincial) s’honorerait en surveillant d’un peu plus près certains de ces « centres » et de ces mosquées.
Combien de ces « centre culturels » et de ses mosquées qui se trouvent sur le territoire Québécois peuvent être identifiées » comme « radicale », financées par un ou plusieurs pays étranger?
Ce Hamza Chaoui est un salafiste, adepte d’un islam pur et anti-occidental, copie du wahhâbisme saoudien, où il exerce son prosélytisme dans une école de la charia en ligne (Institut Atlas).
Cela pourrait paraître étonnant aux « bonnes âmes » qui s’imaginent très naïvement que ces « centres culturels » et ces « mosquées » sont comme les églises catholiques : des lieux de paix et de prière.
Cette vision « idyllique » du monde musulman découle d'une part de la méconnaissance dont font preuve plus de 95% des Occidentaux en ce qui concerne l’islam et d'autre part de la désinformation dont lesdits occidentaux sont l’objet de la part des médias et de journalistes par trop « complaisants » (et parfois eux mêmes désinformés).
Les mosquées ne sont pas uniquement des lieux de prières, des « temples » au sens occidental, chrétien, du terme. Les mosquées sont simplement le point de ralliement de l’ « oumma », c'est à dire un lieu de rassemblement des communautés musulmanes considérées sous l’angle purement islamique. On y traite donc aussi bien de questions purement religieuses que de tous les autres sujets concernant l’« oumma », que ces sujets soient politiques, sociaux, juridiques, moraux ou militaires.
C’est en cela que les mosquées et les « centres culturels » constituent toujours des foyers potentiels d'insurrection.
Les mosquées ne sont d'ailleurs pas des lieux de « prière » car la « prière » musulmane ne correspond pas à la définition occidentale, judéo-chrétienne, du terme. Cette définition, on peut le vérifier sur n'importe quel dictionnaire, parle de paroles destinées à conjurer, honorer, demander, supplier etc... mais ne rend pas obligatoires des actes rituels. Les musulmans eux ne conjurent pas ni n'honorent pas dieu par des paroles, ils n'adressent pas de supplication ni de demandes à leur « clément et miséricordieux » Allah Legrand : ils doivent procéder à un débarbouillage sommaire, se mettre sur leurs deux genoux, prononcer des formules déterminées et se prosterner jusqu'à faire toucher leur front par terre selon un rituel, en direction de La Mecque. L'ensemble de ces obligations ritualisées est très précisément établi une fois pour toutes depuis plus d'un millénaire. Point. C'est ce rituel qui est, par définition, la « prière » musulmane. Il n'existe pas, et ne peut pas exister, de « prières musulmanes » sous forme écrite comme il existe des prières chrétiennes.
La « prière » musulmane n'est qu'une démonstration de soumission par prosternations ritualisées.
Dans les mosquées, les musulmans peuvent aussi concocter toutes sortes de complots à l’abri des oreilles indiscrètes, notamment celles des femmes et des enfants. « O croyants, vos épouses et vos enfants sont souvent vos ennemis. Mettez-vous en garde contre eux… » (sourate LXIV - verset 14) !
C’est sans nul doute ce genre de « recommandation coranique » qui a incité les musulmans à élaborer leurs « mauvais coups », non dans des locaux privés mais entre les murs de leurs mosquées. Les crimes les plus atroces ont ainsi été mis au point, depuis près de 1500 ans, dans ce que la plupart des occidentaux pensent être des « maisons de dieu ».

Gil

@ marlev

Et puis c'est quoi un "vrai imam"?!??!!

yeno

Pourtant Normal 1er qui n'est pas musulman ( sauf erreur ) a déclaré que la démocratie et l'islam étaient compatibles. Qui croire ?

Gil

@ yeno

L'islam et la démocratie sont compatibles... seulement pour pouvoir subsister quand on est en infériorité numérique dans un pays d'accueil jusqu'à l'envahisseur arrive en nombre suffisant pour prendre le lieu par l'épée. On fait donc semblant de s'intégrer mais il n'en est rien. On utilise une vieille ruse qui s'appelle "taqiya".

L'islam est absolument incompatible avec la démocratie, c'est pourtant moi qui ne suis pas musulman non plus (sans erreur possible) qui vous le déclare.

abdellah

je crois que le gouvernement doit contrôler le financement des mosquées ,beaucoup d,argents qui circule dans les milieux de culte ,et qui vas garantir que cette argent ne vas pas être utilises par des extrémistes radicaux ?,il faut que le gouvernement renforce le règlement consternant le financement et la collecte d,argent dans les mosquées...

Hélios d'Alexandrie

Lettre ouverte de Sami Alddeb à Manuel Valls.

Bonne lecture.

Hélios d'Alexandrie

Sami Awad Aldeeb né le 5 septembre 1949 à Zababdeh, près de Jénine en Cisjordanie, est un juriste chrétien, d'origine palestinienne et de nationalité suisse1.
Responsable du droit arabe et musulman à l'Institut suisse de droit comparé de 1980 à 2009, il enseigne également dans différentes universités en Suisse, en France et en Italie.
Il est l'auteur d'ouvrages et d'articles sur le droit arabe et musulman. Il a notamment publié en 2008 une édition bilingue du Coran, en arabe et en français restituant le texte en classant les sourates par ordre chronologique selon l'Azhar, avec renvoi aux variantes, aux abrogations et aux écrits juifs et chrétiens. Il prépare actuellement une édition similaire en italien et en anglais. Il a aussi traduit la Constitution suisse en arabe pour la Confédération.

Objet : Comment lutter contre l'apartheid social


Extrait d'une lettre ouverte du Prof. Aldeeb à Manuel Valls :
(…)
Or, dois-je vous le rappeler, les usages islamiques appliqués par la communauté musulmane, et dont certains sont admis par votre pays, s’opposent aux normes que je viens de citer. Ce sont ces usages qu’on doit qualifier d’apartheid, ou qui conduisent à l’apartheid social que vous dénoncez. Voyez vous-même:
• Les musulmans refusent le mariage d’une musulmane avec un non-musulman, alors qu’ils se permettent d’épouser les femmes non musulmanes. Si un chrétien en France veut épouser une musulmane, la communauté musulmane française lui impose la conversion à l’islam. S’il ne s’y plie pas, sa femme musulmane et son mari non musulman risquent de se faire tuer par leur propre famille. Or sans mariages mixtes, aucune intégration sociale n’est possible pour la communauté musulmane. Et ces mariages doivent avoir lieu dans le respect des normes françaises, sans les discriminations spécifiquement musulmanes. Un musulman qui refuse que sa fille épouse un chrétien ne doit pas avoir le droit de séjourner en France, d’y demander l’asile politique ou d’en obtenir la nationalité.

• Des imams en France célèbrent des mariages religieux à l’insu des autorités françaises, et certains de ces mariages sont polygames, en violation du droit français. Ces imams doivent être sanctionnés, déchus de leur nationalité et expulsés de France.

• La communauté musulmane en France ne reconnaît toujours pas la liberté de changer de religion. Les apostats, ceux qui quittent l’islam, doivent rester discrets par peur de se faire harceler, voire tuer dans votre propre pays. Aucun imam et aucun musulman ne doit être accepté en France s’il n’admet pas la liberté religieuse, y compris le droit de changer de religion, de quitter l’islam.

• La communauté musulmane demande la création de cimetières ou de carrés réservés exclusivement aux musulmans, parce que le droit musulman interdit qu’on enterre un musulman à côté d’un mécréant. Votre pays doit interdire la création de cimetières religieux, supprimer ceux qui existent et exiger que les morts soient enterrés les uns à côté des autres sans distinction de religion. Aucun imam et aucun musulman ne doit être accepté en France s’il n’admet pas ce principe d’égalité et de non-discrimination devant la mort.

• La communauté musulmane place la loi religieuse au-dessus de la loi française. Il suffit d’observer les restrictions vestimentaires que la communauté musulmane impose à ses membres malgré l’interdiction du voile intégral en France. Un de vos ressortissants musulmans va jusqu’à payer les amendes infligées aux femmes qui portent le niqab en violation de la loi française. La France doit être ferme dans ce domaine et renvoyer les imams et les musulmans qui refusent de se plier aux normes françaises dans ce domaine.

• La communauté musulmane cultive une vision de rejet par rapport aux non-musulmans dans leur propre culte. La prière de la Fatiha, premier chapitre du Coran, que chaque musulman doit répéter 17 fois dans les cinq prières quotidiennes, dit: «Dirige-nous vers le chemin droit. Le chemin de ceux que tu as gratifiés, contre lesquels tu n’es pas en colère et qui ne sont pas égarés. Or, l’écrasante majorité des exégètes affirment, sans réfutation aucune, que ces deux catégories désignent respectivement les juifs et les chrétiens, comme je le démontre à travers l’examen de 88 exégèses anciennes et modernes, dans mon ouvrage intitulé La Fatiha et la culture de la haine. Et ceci est enseigné aussi aux enfants. Comment voulez-vous que des musulmans répétant 17 fois par jour de telles invocations haineuses à l’égard des non-musulmans puissent s’intégrer dans la société française? En outre, comment voulez-vous que des musulmans puissent s’intégrer parmi des gens que le Coran qualifie de mécréants (kafirs, terme constituant la pire insulte possible en langue arabe) et avec des juifs que le Coran dit transformés en porcs et en singes?

À ces problèmes juridiques et cultuels qui favorisent l’apartheid, j’ajouterai le jeûne du Ramadan, qui empêche toute activité normale et freine tout progrès économique pendant un mois, et affecte la santé des musulmans.
Monsieur le Premier ministre, ces normes islamiques doivent être combattues par votre pays afin d’assurer l’intégration de la communauté musulmane en France. Il est de votre devoir d’assurer la suprématie de la loi française sur le territoire de votre pays et de refuser l’octroi de l’asile politique, du permis de séjour et de la nationalité à ceux qui refusent de se plier aux lois françaises.

Claudette

une réplique à ceux qui, à l'instar de Couillard, mettent sur le même pied d'égalité les « intégristes » de diverses religions.

intégrisme/totalitarisme : « Alexandre del Valle a également répondu aux questions de Mazarine Pingeot concernant la notion de « Totalitarisme islamiste » qu’il a forgée en 2001. Il répond que cette notion est bien plus adaptée que celle « d’intégrisme », laquelle met trop souvent sur un même pied d’égalité « tous les intégristes » traditionalistes non violents (catholiques, protestants, juifs, bouddhistes, hamiches, etc) et des barbares totalitaires adeptes de la Charià qui poursuivent un projet théocratique de conquête-soumission totale du genre humain par la violence et le prosélytisme. »

Jean-Pascal Aubert

le site facebook de poste de veille est-il fermé ? J'aimerais bien avoir une réponse s'il vous plaît

Gil

@ Claudette

Nuance importante d'autant plus que le mot intégrisme fait référence à l'attachement conservateur à la doctrine et à la tradition d'une religion.

En ce sens, une personne qui se dit catholique et qui pige seulement ce qui fait son affaire dans sa religion ne peut se réclamer comme y appartenant "de bonne foi".

En ce sens aussi, la foi catholique s'oppose fermement à la violence sauf en cas de légitime défense. "Totalitarisme islamiste" définie et distingue donc très bien ce qui nous est inacceptable dans nos sociétés démocratiques.
Merci de votre partage nuancé.

DZ20

Pour moi tout est résumé par ce jeune dont je connais même le nom ou son appartenance https://www.youtube.com/watch?v=FQforez7Mfg&feature=kp

Poste de veille

@Jean-Pascal,
La page Facebook de Poste de veille a été désactivée, mais pour des raisons techniques qui n'ont rien à voir avec la censure. J'ai eu des discussions avec le service technique de Facebook, et j'ai confiance que le problème sera résolu, mais ça pourrait prendre un certain temps.

Minona

@Pierre Alexes

"Combien de ces « centre culturels » et de ses mosquées qui se trouvent sur le territoire Québécois peuvent être identifiées » comme « radicale », financées par un ou plusieurs pays étranger?"

Au Québec, 42 mosquées et centres communautaires musulmans (dont 38 à Montréal) sont affiliés à la Muslim World League, une organisation wahhabite financée par l'Arabie Saoudite. Le wahabisme prône une observance littérale des versets du Coran et des hadiths sahih (authentiques). Ceux qui prêchent et fréquentent ces établissements ne sont pas des modérés.

Pierre Alexes

@Lisons

Monsieur ou Madame

Félicitations pour votre commentaire. Vous êtes bien renseigné. C’est encourageant de savoir qu’ils ya des individus comme vous qui se rendent compte que la doctrine islamique est une affaire trop sérieuse pour la laisser seul à ces « doctes » et à ces soi-disant « savants » de l’islam pour en faire l’interprétation.

C’est dommage et significatif que des grands penseurs religieux de la trempe de Thomas d’Aquin, d’Érasme, lesquels avaient une culture très vaste, et une curiosité universelle, n’aient absolument jamais perçu le moindre intérêt à examiner le cas de l’islam.


Pierre Alexes

@ Minona - Merci pour ce renseignement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE