« Fatima Houda-Pépin: «des dizaines et des dizaines» de Hamza Chaoui au Québec | Accueil | Califat : la charia serait contestée par un nombre croissant de résidents de Mossoul »

23/02/2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

bensenior

c`est une hanalise qui va aux bout du probleme si un musulment veu se separer de la violence il fau qu`il quitte l`islame

Astu

"S’il voulait être conséquent avec lui-même et aller jusqu’au bout du chemin (qu'il s'est tracé), il n'aurait d'autres choix que renier l'islam et le dénoncer en tant qu’idéologie totalitaire."

Mais peut-être est-il justement arrivé au bout de ce chemin qu'il s'est tracé. Je suis porté à croire que, vue l'irritation des citoyens face à la montée de l'intégrisme, vus les derniers évènements et l'amalgame facile, son calcul l'a amené à en exprimer juste assez pour que ce soit politiquement payant.

Je continue de croire, comme je l'ai dit ailleurs à Sceptique, qu'il s'agit d'un opportuniste et qu'il ne crois pas vraiment à ce qu'il dit. À mon sens, il donne à entendre ce que Rotterdam veut majoritairement entendre.

Le moins que je puisse dire c'est que je ne suis pas du tout à l'aise avec ce genre de discours, jusqu'au jour où une tête comme la sienne dise haut et fort: "Je ne veux plus être musulman; je ne suis plus musulman!"

Je ne sais pas si c'est mon nez mais ça sent le poisson pourri.
(It smells fishy.)

Hélios d'Alexandrie

@ Astu,

Je vous cite: "Le moins que je puisse dire c'est que je ne suis pas du tout à l'aise avec ce genre de discours, jusqu'au jour où une tête comme la sienne dise haut et fort: "Je ne veux plus être musulman; je ne suis plus musulman!"

Votre commentaire rejoint celui que vous avec écrit sur Fatima Houda-Pépin. Vous avez bien évidemment raison sur le plan des principes, mais il nous faut tenir compte de plusieurs facteurs et je tiens ici à vous en faire part:

1- les musulmans modernistes croient à tort ou à raison en la possibilité de faire évoluer l'islam. Ils croient en la possibilité de le rendre compatible avec la démocratie, le pluralisme, les droits et les libertés, la laïcité, l'État de droit, etc.

2- les musulmans modernistes qui croient en Dieu, n'ont pas d'autre référence religieuse que l'islam, par attachement à leur culture islamique ils ne se sentent pas prêts à explorer d'autres "avenues religieuses".

3- les musulmans modernistes qui s'expriment publiquement et qui s'opposent aux intégristes sont convaincus que s'ils abandonnent l'islam, ils perdront toute crédibilité et toute influence sur les musulmans, c'est comme s'ils déclaraient forfait et abandonnaient la partie au profit des intégristes.

4- les musulmans modernistes espèrent et s'attendent à une défaite ultime de l'islamisme conquérant, cette défaite laissera l'ensemble des musulmans sans repères et sans direction, ils veulent donc être présents et disponibles pour aider les musulmans à faire la transition vers la modernité.

Les musulmans modernistes comme je l'ai démontré croient à la quadrature du cercle, ils ne veulent pas admettre que les intégristes ont adopté par rapport à l'islam une position bien plus cohérente que la leur. Ils cherchent à sauver l'islam de lui-même, mais ils ne se rendent pas compte qu'ils ne sont pas assez nombreux ni assez forts pour y parvenir.

Hélios d'Alexandrie

hannibal barca

L'islam est une religion de paix, elle n'a rien à voir avec le terrorisme. Le Jihad est uniquement défensif. Pour l'attentat de Charlie Hebdo, il a été dénoncé par la majorité des imams.

Daech, Boko Haram et les Wahabites ne représentent pas l'islam, ce sont des sectes kharijites. Ce sont même des produits américains (comme Al Qaida). Il faut vraiment être inculte pour tout mélanger.

Ensuite l'islam n'a pas à s'adapter à la religion maçonnique droits de l'homme / démocratie / laïcité qui est responsable de la dégénérescence des mœurs de notre époque. Les pays musulmans ne veulent pas de votre mariage gays, du porno et d'alcool dans leurs pays. Ils ne veulent pas non plus de votre féminisme qui a castrer les hommes et détruit la cellule familiale.

Ceux qui donnent des leçons sur les droits de l'homme feraient mieux de les appliqués eux même et d'arrêter de détruire les pays musulmans. Les élites qui nous dirigent veulent détourner les vrais problèmes qu'ils ont créés (crise économique, problèmes d'écologie, etc) sur l'islam.

Hélios d'Alexandrie, pourquoi vous vous acharnez autant sur l'islam et les musulmans, vous avez rien de mieux à faire de votre vie ? Vous me faites pitié. Il y a tous les jours des français(e) de souche qui se convertissent à l'islam, et ce n'est pas vos critiques minables qui vont y changer quelque chose.

Gil

@ Hélios

Lorsque vous dites que les musulmans modernistes veulent être présents et disponibles pour aider les musulmans à faire la transition vers la modernité, vous leur prêtez de bien nobles vertus et de bien charitables motivations. D'abord je doute qu'ils soient assez nombreux pour remplir ma salle de bain. Puis, je doute de la méthode qu'ils emploient. Enfin je doute de la possibilité pour l'islam de se moderniser.

En fait, vous ne faites qu'exacerber l'enflure de ma question lorsque vous écrivez:
"par attachement à leur culture islamique ils ne se sentent pas prêts à explorer d'autres "avenues religieuses" sic

Mon analyse à moi parle d'ignorance crasse ou/d'incohérence et de lâcheté. Sinon qu'est-ce que ça peut bien leur prendre pour "être prêts"?
Ils devraient plutôt se taire puisque leur discours sera instrumentalisé des deux côtés: islam radical, islam modéré.
L'islam ne se modernisera pas. C'est impossible! Et c'est ça qu'on persiste à vouloir ignorer, dans presque tous les milieux, musulmans ou non. C'est cette tangente plus facile que l'on choisit de suivre et d'afficher (à l'occasion) parce qu'elle est moins menaçante pour sa carrière, pour sa famille, pour sa propre vie.

Qui a le courage de quitter la famille et la communauté musulmane comme refus de complicité avec les messages de mépris des textes coraniques et des hadiths?
Ce qui me fait skier c'est que ce sont de simple petites adolescentes qui ont osé faire le pas ici au Québec. Leur père les ont tuées. Elle ont en quelque sorte apostasié pour se jeter dans la religion la plus populaire des adolescents de leur âge: La soif de liberté et l'amour romantique. Des incidents pareils ne devraient-il pas davantage en réveiller d'autres?

Vous dites que les musulmans modernistes croient en Dieu. Bien le Dieu auquel ils croient n'ont de martyrs que les assassins d'allah. Les martyrs dont les musulmans ont vraiment besoin ressemblent plutôt à ces jeunes filles, même si elle ne savaient pas théoriser sur les décisions qu'elles ont prises et les conséquences tragiques qui ont suivies.

Et comme le disait si bien Confucius: " Quand on est dans un puit de merde, ce n'est pas en y pataugeant davantage qu'on en sort. C'est en grimpant hors du puis..."

Gigi

Le Père Henri Boulad apporte ici en exclusivité pour les lecteurs de Dreuz un texte magnifique de précision et de brièveté sur l’islam qui reflète si bien nos cheminements de pensée. Jean-Patrick Grumberg

Vivace, tenace, coriace, pugnace… et en même temps fossilisé, momifié, nécrosé, embaumé… l’islam reste l’islam, obstinément fidèle à ses origines, à ses textes fondateurs, à ses options historiques.
Entre les islams – soufi, mystique, libéral, ouvert, modéré, éclairé – et l’islam sunnite orthodoxe officiel, pur et dur, radical et intransigeant, c’est ce dernier qui l’a toujours emporté, s’imposant par la force, la menace, la coercition, la violence… envers et contre tout, envers et contre tous.

Les musulmans modérés sont légion, mais l’islam modéré n’existe pas

Les musulmans modérés sont légion, mais l’islam modéré n’existe pas. C’est un vœu pieux, un rêve, une utopie relevant du
« wishful thinking » (NDLR: vœu pieux). Il représente une projection de ce qu’on voudrait qu’il soit – et qu’il aurait pu être – si toute tentative de réforme n’avait pas été systématiquement bloquée à partir du 9° siècle, si tout effort de réflexion critique (Avicenne, Averroès, Farabi, Al-Kindi…) n’avait pas été étouffée dans l’œuf.

Le mythe d’une Andalousie ouverte et libérale est à revoir à partir de la réalité historique. Les magnifiques propos de certains intellectuels musulmans contemporains, s’efforçant de promouvoir un « islam des lumières », sont fort louables, mais elles n’expriment les positions que d’une élite infime qui ne fait pas le poids face à l’immense masse des musulmans dévots accrochés à leurs certitudes. Elle ne parvient pas à s’imposer face à un Azhar pétrifié dans son dogmatisme et son intransigeance.

C’est aujourd’hui « l’heure de vérité » pour l’islam. Deux scénarios sont envisageables : ou bien un terrible affrontement à la Huntington avec l’occident et le reste du monde… ou bien un effondrement et une implosion, tels qu’annoncés par Hamed Abdel-Samad.

Si tout dialogue avec l’islam a tourné court jusqu’à présent, c’est qu’un tel dialogue a soigneusement évité d’aborder les vraies questions ou s’est systématiquement heurté à un mur.

Entre l’islam mekkois, considéré comme spirituel et mystique, ouvert et tolérant… et l’islam médinois radical fanatique et conquérant, le choix a été fait il y a plus de mille ans. Et ce choix semble malheureusement irréversible.

Lorsque l’intellectuel soudanais, Cheikh Mahmoud Taha, a suggéré il y a plus de vingt ans un retour à l’islam mekkois des origines, il a été pendu sur la place publique en plein centre de Khartoum.

J’ai l’impression que les jeux sont faits – hélas ! – et que l’islam est dans l’impasse la plus totale. Son apparente vitalité aujourd’hui pourrait bien ne représenter que les derniers soubresauts d’un moribond.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Henri Boulad, sj, Le Caire, 23 février 2015 pour Dreuz.info.

Il dit exactement la même chose que vous, Hélios d'Alexandrie. J'ai entendu le père Boulad en conférence à Québec l'an dernier. Preuve de la déchristianisation du Québec: à peu près 50 personnes présentes pour un conférencier aussi prestigieux. Il y a plein de sites qui mangent du jésuite sur Internet en plus les accusant d'être de mèche avec les pires francs-maçons. Même un de mes frères est parti en peur avec toutes sortes de théories du complot anti-américaines et anti-catholiques qui pullulent sur Internet.

Astu

@ hannibal barca

Voici quelques questions pour vous. Vos réponses pourraient peut-être servir à nous éclairer, à m'éclairer.

1.- Qu'est-ce que le jihad (qui se doit comme vous dite d'être uniquement défensif) défend aujourd'hui qui fait que partout où l'islam passe, tout est à feu et à sang?

2.- Vous parlez de la majorité des imams qui ont dénoncé l'horreur de Charlie Hebdo. Ceux qui ne sont pas de cette majorité, qui sont-ils, que pensent-ils?

3.- Si les Daech, Boko Haram et les Wahabites ne représentent pas l'islam, parce qu'étant des sectes kharijites, alors qui représente l'islam? Comme nous sommes incultes, pourriez-vous nous instruire là-dessus?

4.- Comment arrivez-vous à faire la démonstration que Al Qaida est un produit américain?

5.- Croyez-vous vraiment qu'il y a des gens de ce pays qui veulent introduire le mariage gay, la porno et d'alcool dans les pays musulmans? Comment savez-vous ça?

6.- Pouvez-vous expliquer un peu plus avant le lien que vous faites entre "religion maçonnique" et droits de l'homme / démocratie / laïcité?

7.- Lorsque, en parlant d'un certain féminisme castrateur, vous employez l'expression "cellule familiale", est-ce dans le sens de "prison familiale"?

8.- J'ai déjà entendu quelque part que quand les musulmans ne sont pas en guerre contre les non-musulmans, ils sont en guerre contre d'autres musulmans. Est-ce vrai? Qu'est-ce que l'histoire dit à ce propos? Qu'en pensez-vous?

9.- Avez-vous la douloureuse impression de vivre dans un pays où les gens ne font même plus la différence entre une crise économique, des problèmes d'écologie et l'islam? Comment arrivez-vous à vous sentir chez-vous, même amèrement?

10.- Selon vous, s'il y a tous les jours des français(e) de souche qui se convertissent à l'islam, quelles leçons devraient-on en tirer? En connaissez-vous qui, après plusieurs années, sont encore heureux de leur choix. Si oui, qu'est-ce qu'ils y ont trouvé de différent?

11.- Finalement, vous qui êtes probablement musulman et qui croyez en une religion de paix, avez-vous des explications à nous fournir (pour que nous devenions moins incultes) à propos des versets du Coran que je vous donne en lien ici:
http://benjamin.lisan.free.fr/EcritsPolitiquesetPhilosophiques/SurIslam/VersetsViolentsDuCoran.htm

J'aimerais beaucoup que vous me répondiez le plus systématiquement possible parce que moi j'aime les musulmans, mais je déteste l'islam!
Peut-être arriverez-vous à me convertir, qui sait?!

Christian

@ Hannibal barca

Bon on sent que la lutte intérieure est intense. Rien d'étonnant.

Vous savez, j'ai eu l'occasion de rencontrer énormément de chrétiens issus des pays arabes. Leurs expériences étaient les mêmes partout en terre d'islam et bien avant l'existence d'al qaeda ou daech ou que sais je.

Le père Boulad a raison de dire qu'historiquement c'est l'islam sunnite radical qui finit par gagner sur les autres manières de vivre l'islam. Tout lui donne raison: les textes sacrés, les dogmes, les institutions religieuses etc...

Je ne sais pas si vous vous inquiétez de ce qui se passe chez les jeunes musulmans issus de l'immigration mais ils sont en rupture avec l'islam malekite de leurs parents. Les islamistes gagnent du terrain chaque jour dans les pays du maghreb. Les salafistes prennent le pouvoir petit à petit dans les mosquées en France et autres pays européens.

Ce sont encore des francs maçons ou des sionistes ou que sais - je encore de théorie du complot les responsables?

Si l'accointance avec les pétro-dollars n'est plus à démontrer, si les idéologies dominantes aux accents de totalitarisme soft ne proposent en effet que très peu d'idéal moral, croyez vous sincèrement que l'islam propose de vraies solutions aux problèmes mondiaux? Ne fait-il pas partie justement et dans une proportion considérable de ce problème?

Bon svp soyez un peu raisonnable et comprenez qu'ici personne ne déteste personne, musulman compris mais que critiquer l'islam pour exposer la vérité de sa réelle nature relève d'une obligation morale inévitable pour quiconque aime l'humanité.

Bien à vous

Astu

@ Gigi

Merci! J'apprécie beaucoup ce texte du père Boulad. Juste à point!

Voyez comme on peut se compléter mutuellement... C'est ce genre de partage qui fait la valeur de Poste de Veille.

Hélios d'Alexandrie

@ Gil,

Vous avez bien lu ma chronique et constaté mon scepticisme face à la démarche des musulmans modernistes. Mais scepticisme ne signifie pas rejet, et je crois être bien informé pour vous dire, qu'ils ont bien plus de mérite que des gens comme Gérard Bouchard et Charles Taylor, qui eux ne risquent pas de se faire tuer, et qui malgré cela choisisse de se mettre la tête dans le sable.

Sachez que ces musulmans modernistes risquent chaque jour leur vie:
-Mohamed Mahmoud Taha le soudanais a été pendu pour avoir suggéré de rendre inopérants les versets violents du coran.

-Farag Fouda l'égyptien a été assassiné suite à une fatwa émanant d'el Azhar, il était alors considéré comme le chef de file des réformateurs de l'islam.

-Nasr Hamed abou Zeid exégète et historien de l'islam est décédé mystérieusement dans d'atroces souffrances, la cause de son décès est inconnue et l'hypothèse de l'empoisonnement n'a pas été écartée.

-Naguib Mahfouz, romancier égyptien et prix Nobel de littérature a survécu à une tentative de meurtre par égorgement, pour avoir écrit un roman "les gamins de ma ruelle" où il soumet à la critique "l'âge d'or" des débuts de l'islam.

- Sayed el Quemni, historien et penseur libéral égyptien, vit sous protection policière pour avoir démontré que les prescriptions du coran ne pouvaient être valables partout et toujours.

-Hamed Abd el Samad, historien et penseur égypto-allemand a vu sa tête mise à prix pour avoir démontré la nature fasciste de l'islam.

El Sissi, le président de l'Égypte est l'objet d'une fatwa de mort, non seulement pour avoir été élu président, mais également pour avoir réclamé une "révolution" religieuse.

- Plusieurs jeunes égyptiens apostats de l'islam sont visés par des fatwas de mort en ce moment.

J'en passe et des meilleurs...

Tous ces gens courageux sont morts ou sont menacés de mort, pourquoi ont-ils accepté le risque? Une seule réponse: pour contribuer à faire évoluer les musulmans et pour prévenir la catastrophe à laquelle nous assistons.

Ils méritent plus que notre respect et notre admiration, même s'ils ont jusqu'à présent échoué. Ils ont à tout le moins contribué à faire évoluer les mentalités et je ne crois pas que leur sacrifice sera vain.

Hélios d'Alexandrie

Hélios d'Alexandrie

@ Hannibal Barca,

Je vous cite: "Daech, Boko Haram et les Wahabites ne représentent pas l'islam, ce sont des sectes kharijites. Ce sont même des produits américains (comme Al Qaida). Il faut vraiment être inculte pour tout mélanger."

Vraiment? Voilà ce que vous avez écrit il n'y a pas si longtemps:

"Vie de Mohamed, Ibn Hichâm (grand historien Arabo-musulman) - Édition Fayard, 2004, Page 232 :

« Exécution des Banû Quraydha (Sîra, II, 58-60). Le Prophète recommanda à ses compagnons : « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le » Ainsi, lorsque le Prophète l’emporta sur les juifs des Banû Quraydha, il prit près de quatre cents prisonniers et donna l’ordre de leur trancher la gorge ».
Page 277, (Sîra, II, 240-241) il est question de la même tribu, six cents à neuf cents hommes, qui cette fois fut égorgé par le Prophète lui-même :

« (…) Il alla (…) sur la place du marché de Médine (…) et y fit creuser des fossés. Puis il fit venir les Banû Quraydha par petits groupes et leur coupa la gorge sur le bord des fossés. (…) Ils étaient six cents à sept cents hommes. On dit huit cents et même neuf cents. (…) Le Prophète ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale ».

J'ai l'impression que la naissance de l'islam, l'époque de l'age d'Or, c'était déjà DAECH avant l'heure.

Vous pouvez me laisser votre adresse mail (si c'est possible) car j'aimerais discuter avec vous, notamment sur la religion Chrétienne.

Rédigé par : hannibal barca | 18/01/2015 à 08:43

La veille vous aviez écrit ceci:

"Je sais plus trop quoi penser...
Je dois rester musulman sinon j'irais éternellement en Enfer, il faut pas que je me pose trop de questions, que je réfléchisse trop sinon c'est foutu.
Comme on dit, le doute est le début de la mécréance."

Rédigé par : hannibal barca | 17/01/2015 à 10:35

Et le lendemain ceci:

"En ce moment je suis perdu, je trouve des grosses incohérences dans l'islam, mais je n'arrive pas à être convaincu que c'est une fausse religion.

J'ai invoqué Dieu de me m'aider à savoir quelle est la vraie religion, si c'est la religion chrétienne, de me permettre d'être chrétien et de me montrer l'imposture de l'islam, mais pour l'instant je n'ai pas eu de réponse.

Ce qui m'énerve le plus c'est l'hypocrisie des musulmans, ce double langage. Ils adaptent leurs discours en fonction de si ils sont minoritaires ou majoritaires, si ils sont à l'intérieur d'une mosquée ou l’extérieur, si ils parlent en arabe ou en français, etc.

Aussi, pour les 1,5 milliards de musulmans, je pense que ce chiffre n'est pas exacte. Dans ces 1,5 milliards on peut déjà enlever ceux qui font semblant d'être musulmans pour ne pas être tués, ceux qui sont musulmans de culture, les musulmans non-pratiquants, etc. Les vrais musulmans qui appliquent l'islam à 100% ne sont qu'une minorité."

Rédigé par : hannibal barca | 19/01/2015 à 05:28

Vous avez rédigé vos commentaires à la suite de ma chronique, voici le lien.

http://www.postedeveille.ca/2015/01/racines-islamiques-du-massacre-de-charlie-hebdo.html#more

Vous avez tout à fait le droit d'avoir des doutes sur l'islam et de tourner en rond, mais vous avez également le devoir d'être honnête et franc avec vous-mêmes. Vous avez vous-même constaté que l'âge d'or de l'islam c'était déjà DAECH avant l'heure (en fait c'est plutôt DAECH qui fait revivre "l'âge d'or" de l'islam), alors pourquoi vous acharnez-vous à vous tromper vous-même en affirmant que DAECH ce n'est pas l'islam?

Vous avez peur de quoi exactement? De vous retrouver tout nu si vous abandonnez l'islam? Beaucoup de musulmans l'ont fait, ils se disent libérés d'un poids énorme, ils se sentent légers et heureux, ils ne sont plus obligés de se mentir et de mentir aux autres, ils ne sont plus obligés de tromper les non-musulmans sur la nature de l'islam.

Vous priez le "dieu" de l'islam pour qu'il vous guide, mais il ne vous guidera pas, il vous égarera! pourquoi? Parce que c'est exactement cela que vous lui demandez de faire. Quand vous serez convaincu de chercher la vérité, vous prierez le vrai Dieu et il vous ouvrira les yeux.

Bonne réflexion,

Hélios d'Alexandrie

Gil

@ Hélios

Je ne doute pas du courage des gens que vous nommez qui mettent tous les jours leurs vies en danger. Je suis conscient, sans marcher dans leurs souliers, du risque qu'ils prennent et je ne les rejette donc sûrement pas.

Ma question a été et demeure encore: "Qui a le courage de quitter la famille et la communauté musulmane comme refus de complicité avec les messages de mépris et de violence ciblées des textes coraniques et des hadiths?"

Ce que je remets en question, ce qui me fait skier c'est de demeurer un pied dans l'islam et l'autre dans la communauté moderne civilisée. Je respecte ces personnes, bien entendu. Mais disons que je ne les admire certainement pas autant que vous.

Et pourtant, vous-même suggérez fortement à Hannibal Barca de faire ce pas qui me semble à moi tout aussi primordial:
"Vous avez peur de quoi exactement? De vous retrouver tout nu si vous abandonnez l'islam? Beaucoup de musulmans l'ont fait, ils se disent libérés d'un poids énorme, ils se sentent légers et heureux, ils ne sont plus obligés de se mentir et de mentir aux autres, ils ne sont plus obligés de tromper les non-musulmans sur la nature de l'islam." sic

N'y a-t-il pas une contradiction dans votre propos où vous défendez à la fois les "efforts" des musulmans modernistes(les fesses entre deux chaises) et l'apostasie d'Hannibal (changer de chaise)? Sinon pourquoi ne lui suggéreriez-vous pas de contribuer plutôt à la réforme de l'islam de l'intérieur? (ce qui est impossible, on s'entend) alors que dans une position comme dans l'autre, la tête est quand même mise à prix (fatwa)?

Vous me direz peut-être, et ça peut me sembler acceptable, que tout ce bon monde est en cheminement et que je n'ai pas à juger de l'action intentée suite à leurs nouvelles prises de conscience (pragmatisme).

hannibal barca

@Astu :

Vous pouvez acheter des livres sur l'islam si vous voulez vous informer. Mais des livres écrits par des savants musulmans, pas ceux des détracteurs de l'islam.

Pour répondre rapidement :

1 - Ce sont les pays musulmans qui sont attaqués depuis au moins 100 ans. Qui a mis à feu et à sang l'Irak, la Libye, la Palestine, l'Algérie, le Vietnam, etc ? Les USA, l'Otan, ces même qui viennent après donner des leçons de droits de l'homme.

2 - pas compris

3 - Le vrai islam c'est celui du consensus, Ahl al sunna wa jama'a, celui des 4 écoles juridiques (hanafite, malikite, hanbalite, shafi'ite) et des deux écoles théologiques (ash'arite et matouridite).

4 - Ce sont les dirigeants américains eux même qui le disent. Pareil pour Daech : http://www.tunivisions.net/54459/224/149/medias-hillary-clinton-revele-daech-a-ete-cree-par-ladministration-americaine.html

5 - Oui, vu qu'ils veulent imposer la liberté absolue sans la moindre limite, et traitent d'arriérés tout ceux qui rejettent ou limitent cette liberté. Vous pouvez allez à la gay-pride pour voir le résultat.

6 - Il y a en a beaucoup, vous pouvez faire des recherches la dessus.

7 - Le féminisme a détruit la complémentarité entre les hommes et les femmes. Résultat : explosion du nombre de divorces, de la cellule familiale, des pratiques déviantes, etc.

8 - Je vois pas pourquoi ils se battraient entre eux.

9 - pas compris

10 - Oui si leurs conversion a été sincère : http://www.sunnisme.com/pages/Recits_de_Convertis-4335951.html

11 - Il faut voir ce que disent les savants la-dessus, il faut pas se faire une interprétation personnelle.


@ christian :

Le fait que vous limitez l'islam au pseudo-salafisme (wahabisme) prouve que vous connaissez très mal cette religion. Le wahabisme est une petite secte qui date d'à peine 2 siècles et qui n'existe que grâce au pétro-dollar. Ces derniers sont le cancer de l'islam et ont dévoyer cette religion. Ils ont même détruit tout le patrimoine islamique de l'Arabie.


@ Hélios d'Alexandrie :

Ça sert à rien de remonter des textes vieux de 2 mois. J'ai douté et je me suis trompé, et cela à cause du lavage de cerveau que j'ai subi en lisant les articles de ce site. Mais je me suis repenti El Hamdolilah et je retire tout ce que j'ai écris. Mohamed (saws) est un messager et c'est la meilleure créature ayant existé sur Terre.

Hélios, vous êtes obséder par l'islam, vous passez toute votre vie à chercher des failles dans cette religion alors qu'il n'y en a pas. Vous inculquez la haine de l'islam aux non-musulmans, et ensuite vous nous traitez de haineux.

Gil

@ Hannibal Barca

Non, je passe mon tour: je ne me convertirai pas à l'islam. En tout cas, ce n'est sûrement pas vos réponses à mes questions qui sont de taille à m'y inciter! Je sais maintenant de quel bois vous vous chauffez, c'est de la paille. Votre apologie de l'islam se résume à... pas grand chose...

Je vous remercie donc de m'avoir fait la démonstration à savoir que, comme tout "bon musulman", vous êtes beaucoup plus capable d'accuser que de produire de la rigueur dans votre discours.

Vous revenez ici pour accuser Hélios d'Alexandrie de vous avoir lavé le cerveau. Avouez donc que vous avez été troublé et que le lavage vous l'avez reçu de la part des imams que vous avez consultés par la suite. Sinon, pauvre victime, amenez donc les arguments plausibles pour lesquels vous vous détachez maintenant des doutes et réflexions qu'Hélios vous remets sous les yeux.

Peur et culpabilité, voilà ce qui vous guide. Vous ne vous appuyez sur rien d'autre que la réflexion des autres. Mais vous avez soif de vous libérer du carcan de l'islam que vous vous imposez comme un absolu.

Quand vous aurez brûlé toute la petite paille qui entretient fébrilement votre nouvelle petite jihad personnelle que vous étalez aujourd'hui, vous reviendrez. J'en suis sûr.
Et à ce moment là, Hélios que vous accusez, et tous les autres qui pensent comme lui sur ce site, vous accueilleront à bras ouverts.

Gil

Vous aurez sans doute tous reconnu que Gil et Astu sont une seule et même personne.

J'ai décidé que je n'avais rien à cacher et que la ruse reliée au fait de produire deux identités ne me servait à rien. Et puis je suis trop impulsif pour arriver à gérer deux identités sans faire d'erreurs.

Vous ne lierez plus de commentaires de Astu. Dommage parce que je l'aimais bien!

Gil

Hélios d'Alexandrie

@ Gil,

Je vous cite:"N'y a-t-il pas une contradiction dans votre propos où vous défendez à la fois les "efforts" des musulmans modernistes(les fesses entre deux chaises) et l'apostasie d'Hannibal (changer de chaise)?"

Si Hannibal Barca se montrait critique à l'égard de l'islam et cherchait sincèrement à le réformer, je respecterai et louerai sa démarche. Si en bout de ligne il désespérait de l'islam et ne savait quoi faire, je l'encouragerai à le quitter et à s'informer sur le christianisme. Mais dans la mesure où il se réfugie dans le déni et la projection, je me sens obligé de le placer devant la réalité, et lui faire prendre conscience de ses conflits internes et de ses contradictions.

Les musulmans modernistes qui vont jusqu'au bout du chemin finissent par apostasier. L'exemple le plus connu est celui de Magdi Cristiano Allam, italo-égyptien, journaliste et éditorialiste au Corriere dela sera. Pour avoir dénoncé la violence des jihadistes et tenté de donner à l'islam un visage humain (qu'il n'a définitivement pas) il a été la cible d'une fatwa de mort. Il a fini par se rendre à l'évidence et reconnaître publiquement que l'islam est une religion "intrinsèquement conflictuelle". Il s'est converti au christianisme et a été baptisé par le Pape Benoît XVI.

En tant que chrétien je suis tenu de respecter et d'accepter le cheminement sincère des musulmans qui cherchent la vérité. Comme vous le savez nul ne vient au Christ sans la grâce de Dieu et sans décision mûrement réfléchie.

Hélios d'Alexandrie

Hélios d'Alexandrie

@ Hannibal barca,

Je vous cite: "Ça sert à rien de remonter des textes vieux de 2 mois. J'ai douté et je me suis trompé, et cela à cause du lavage de cerveau que j'ai subi en lisant les articles de ce site. Mais je me suis repenti El Hamdolilah et je retire tout ce que j'ai écris. Mohamed (saws) est un messager et c'est la meilleure créature ayant existé sur Terre."

Vous vous mentez à vous même cher Hannibal, vous n'avez pas douté parce qu'on vous a "lavé le cerveau", mais parce que vous avez lu de vos propres yeux lu, la Sira de Mahomet par Ibn Hichâm. Je recopie encore une fois ce que vous avez écrit, cela a beau être vieux de 2 mois, la vérité c'est la vérité et elle n'a pas d'âge:

"Vie de Mohamed, Ibn Hichâm (grand historien Arabo-musulman) - Édition Fayard, 2004, Page 232 :

« Exécution des Banû Quraydha (Sîra, II, 58-60). Le Prophète recommanda à ses compagnons : « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le » Ainsi, lorsque le Prophète l’emporta sur les juifs des Banû Quraydha, il prit près de quatre cents prisonniers et donna l’ordre de leur trancher la gorge ».
Page 277, (Sîra, II, 240-241) il est question de la même tribu, six cents à neuf cents hommes, qui cette fois fut égorgé par le Prophète lui-même :

« (…) Il alla (…) sur la place du marché de Médine (…) et y fit creuser des fossés. Puis il fit venir les Banû Quraydha par petits groupes et leur coupa la gorge sur le bord des fossés. (…) Ils étaient six cents à sept cents hommes. On dit huit cents et même neuf cents. (…) Le Prophète ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale ».

J'ai l'impression que la naissance de l'islam, l'époque de l'age d'Or, c'était déjà DAECH avant l'heure."

Si comme vous le dites "Mohamed (saws) est un messager et c'est la meilleure créature ayant existé sur Terre", alors les jihadistes de DAECH et de Boko Haram qui imitent en tout Mahomet, sans toutefois le surpasser (après tout il n'y a pas un seul jihadiste qui jusqu'à présent ait réussi à égorger en une seule journée huit cents à neuf cents hommes), ces jihadistes, en toute logique, sont les meilleurs musulmans qui sont actuellement sur terre!

De deux choses l'une, où la Sira d'ibn Hichâm est véridique et Mahomet est un assassin génocidaire de la pire espèce, ou bien elle est fausse et toute l'histoire de l'islam ne tient sur rien. Or le consensus des savants musulmans est à l'effet que la Sira est véridique, vous êtes donc en tant que musulman tenu d'y croire. Vous êtes aussi tenu d'applaudir au génocide perpétré par Mahomet sur la tribu des Banû Quraydha, et comme Mahomet est le modèle par excellence à suivre, alors vous êtes dans la mesure du possible tenu de l'imiter, ou à tout le moins d'applaudir à ceux qui, comme les jihadistes de DAECH et de Boko Haram, l'imitent fidèlement. S'il y a une faille à ce raisonnement je vous invite à le relever.

Voyez-vous, cher Hannibal, quand vous dites: "J'ai douté et je me suis trompé", en fait vous n'avez pas douté et vous ne vous êtes pas trompé, on ne doute pas quand on est face à la vérité, on en prend acte. Vous avez pris acte de cette vérité et vous avez été choqué et c'est tout à votre honneur. Votre humanité, votre conscience, ont rejeté les crimes de Mahomet. Quand on rejette le crime, quand on dénonce le mal, on ne se trompe pas.

Quand vous dites "je me suis repenti", en fait vous ne vous êtes pas repenti, vous vous êtes réfugié dans le déni. On ne se repent que lorsqu'on a commis un péché, or vous n'en avez commis aucun, vous avez simplement écouté ce que votre conscience vous dictait. Le péché c'est plutôt quand on choisit de ne pas écouter sa conscience, ou quand on nie la vérité en se mentant à soi-même.

Vous vous êtes donc détourné de votre conscience en disant "El Hamdolilah" (louanges à Allah) or c'est Dieu qui a placé la conscience dans le cœur des hommes, comment pouvez-vous louer Allah pour avoir fait taire la voix de votre conscience?

Si vous prenez le temps de réfléchir vous verrez plus clair en vous-même, et vous comprendrez que pour rester musulman vous devez renoncer à votre libre arbitre, à votre jugement, à votre sens moral, bref à vous-même. Vous l'avez d'ailleurs déjà deviné quand vous avez écrit ceci:

"Ce qui m'énerve le plus c'est l'hypocrisie des musulmans, ce double langage. Ils adaptent leurs discours en fonction de si ils sont minoritaires ou majoritaires, si ils sont à l'intérieur d'une mosquée ou l’extérieur, si ils parlent en arabe ou en français, etc."

Pourquoi les musulmans agissent-ils ainsi? Croyez-vous qu'ils sont nés hypocrites? Croyez-vous qu'ils sont génétiquement plus malhonnêtes que les non-musulmans? Certainement pas, s'ils agissent ainsi c'est uniquement parce qu'ils ne peuvent pas prendre leurs distances avec l'islam, ils sont accrochés à l'islam comme à une tribu où l'individu n'a pas d'existence propre en dehors du groupe, et où il doit tout faire (jusqu'à tricher, mentir, voler, tuer) pour se montrer "loyal" à la tribu, faute de quoi il sera considéré comme un traître, il sera stigmatisé, chassé voire même tué.

Mon cher Hannibal, vous êtes né libre, Dieu vous a donné le don de la liberté, remerciez-le de ce don et libérez votre esprit.

Hélios d'Alexandrie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE