« Les candidats républicains face à l'EI et Assad | Accueil | Des Syriens expliquent pourquoi ils ont quitté l'État islamique »

19/12/2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Arilés B.

C'est tout simplement idiot d'associer des musulmans à la prévention de la radicalisation. Le gros bon sens me dit que si les musulmans avaient la volonté de prévenir la radicalisation, ils l'auraient fait dans leurs pays. Même avec les moyens dont disposent les états musulmans et les professions de foi anti-radicales des gouvernements musulmans, le fait est qu'ils n'ont aucune volonté de lutter contre l'intégrisme et le discours radical. En fait, c'est tout simplement anti-islamique. Tous les musulmans savent que sans radicalisme, sans discours haineux mobilisateur, l'islam s'éteint de lui même. Le radicalisme est le coeur battant de l'islam.

Ce qui me fait rire dans cette approche de "prévention de la radicalisation" c'est que l'islamisme est perçu comme une maladie que n'importe qui peut attraper ou alors une sorte de fléau qu'il s'agit de prévenir.

Comment va se faire cette prévention? on demande aux citoyens de signaler tout individu présentant les symptômes de cette maladie. L'individu est alors mis en quarantaine et un médecin (membre du centre de prévention) le prendra en main et lui dira que la radicalisation c'est pas beau, il vaut mieux pour toi aller voir le dernier Star War et fumer la marijuana de tonton Justin.

Lutter contre l'idéologie islamique globale?
Quelle idéologie islamique? y en a pas. Y a que la radicalisation et des individus atteints de radicalisation. Le reste, connais pas!

Richard Parmène

Le Toronto Star accuse les québécois d'islamophobie, mais n'est-ce pas en Ontario qu'une mosquée a été incendiée récemment ? Mais ils se trompent. Nous ne sommes pas islamophones. Nous sommes simplement rébarbatifs à toute expression ostentatoire de l'appartenance religieuse : kippa, turban, hijab, niqab, cornette, soutane, etc.

Ren

Latifa Ibn Ziaten, une marocaine musulmane dont un des fils a été tué par Mohamed Merah musulman extrémiste à Toulouse en 2012, travaille à la déradicalisation de jeunes musulmans.

À la suite des attentats à Paris, elle a été invitée sur un plateau de télé pour faire entendre ses opinions. Celle-ci nie catégoriquement tout lien entre l'islam et l'islam radical ou l'extrémisme islamique. L'absurdité totale. Elle travaille à la déradicalisation tout en adhérant à une idéologie qui tend par son enseignement à radicaliser.

Elle ne fait que tourner en rond tel un chien qui court après sa queue. Ce que je trouve stupéfiant, c'est son déni aveugle et ignorant de tout aspect préjudiciable de l'islam.

hrabia Kolodziej

Arilés B.
Très bien dit. Naïveté de nos politiciens et leur recherche de votes à tout prix plonge les pays occidentaux dans la situation comme on voit maintenant. Mais ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau ce que pays comme le Canada ne tire rien de l'expérience de l'Europe. C'est pourquoi il faut plus place comme ici et espérons que l'internet restera libre comme dernière place ou on peut s'exprimer. En ce qui ce Centre contre radicalisation - il devra s'appeler Centre Pour Protection Démocratie - parce que c'est la démocratie et société occidentale qui est menace par islamisation qui mené vers la radicalisation. En plus est incompréhensible que les payer des taxes a Montréal doivent payer pour les bureaux des grande luxe et non la communauté qui dit d'être contre radicalisation.

Jerzy Poznanski

Très bien dit. Naïveté de nos politiciens et leur recherche de votes à tout prix plonge les pays occidentaux dans la situation comme on voit maintenant. Mais ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau ce que pays comme le Canada ne tire rien de l'expérience de l'Europe. C'est pourquoi il faut plus place comme ici et espérons que l'internet restera libre comme dernière place ou on peut s'exprimer. En ce qui ce Centre contre radicalisation - il devra s'appeler Centre Pour Protection Démocratie - parce que c'est la démocratie et société occidentale qui est menace par islamisation qui mené vers la radicalisation. En plus est incompréhensible que les payer des taxes a Montréal doivent payer pour les bureaux des grande luxe et non la communauté qui dit d'être contre radicalisation.

Jerzy Poznanski

comment contacter votre site???

Michael Garant

"La mission du CPRMV risque de connaître l'échec si des Québécois inquiets qui font des signalements sont faussement suspectés d'islamophobie"

Mais sert-elle vraiment? N'est-ce déjà pas un échec? Je n'y ai jamais cru et je n'y crois toujours pas. Une invention politiquement correcte, infiltrée, pour essayer d'endormir ceux qui s'inquiètent légitimement de la présence d'islamistes potentiellement violents sur nos terres.

Des inquiets que l'on traite d'islamophobes s'ils osent s'inquiéter, dénoncer ou questionner..........ça sert donc qu'à une chose cette bibitte. Faire croire que l'on fait quelque chose pour enrayer un cancer, tout en l'aidant à se propager.

Arilés B. a parfaitement raison.

Minona

Il faut cesser de voir la radicalisation comme une dérive de l'islam ou bien il faudra trouver un autre terme. Le mot "radical" vient de "radix" qui veut dire "racine". L'islam radical n'est donc rien d'autre que l'islam authentique calqué sur le Coran et la Sunna.

Un musulman n'a pas besoin de fréquenter une mosquée ou un site djihadiste pour se radicaliser. Rien qu'en lisant le Coran et les hadiths dénigrant les non-musulmans ou glorifiant le djihad militaire, il dispose déjà de tout les ingrédients nécessaires pour faire de lui un terroriste. J'invite les sceptiques à découvrir par eux-mêmes ces textes violents.

À moins d'avoir le courage de dire ouvertement "Ce verset ou ce hadith est condamnable quel qu’en soit le contexte et un dieu juste ne saurait en être à l'origine", le Centre de prévention de la radicalisation échouera dans sa tâche. Dénoncer la violence commise par les terroristes au nom de l'islam tout en refusant d'admettre la violence de ses textes fondateurs ne sert à rien.

La meilleure façon de prévenir la violence djihadiste, c'est de remettre en question le dogme du Coran dicté mot pour mot par Allah ou sinon, celui de la perfection morale du dit prophète. En d'autres termes, il faut remettre en question les fondements mêmes de l'islam et je doute que la communauté musulmane soit intéressée par cette méthode.


Poste de veille

@Jerzy Poznanski
Dans la colonne de droite du blog, vous cliquez sur "Me contacter". Cela vous mène à mon email : postedeveille@gmail.com

Marie-Claude

Les sociétés chrétiennes et catholiques sont moins ouvertes? Est-ce que j'ai bien lu? D'abord, le Québec est une société laïc. Nos églises sont pratiquement vides sauf à Noël à Pâques pour la tradition. Ensuite,que disent les recherches sur l'ouverture des islamistes envers nous? Comment sommes nous perçus par les islamistes? On est vu comme des infidèles qui mangent du porc et les femmes non voilées comme des impudiques. Avant de critiquer la société qui t'accueille, il faut commencer par prêcher soi-même par l'exemple!

Carole Harvey

Je pense qu’en traitant les québécois d’islamophone, c’est une insulte que des personnes mals intentionnées ont trouvé pour endormir et faire taire les québécois. De cette façon, ils tentent de nous manipulés. Avec tous ces gens qui entrent dans notre province, si nous serions islamophobes, tous les immigrer auraient vraiment pas la chance de venir et de rester au Québec. Il y a une publicité malsaine qui circule dans le but de nous faire taire et nous limiter dans nos droits. Il ne faut pas oublier que le Québec est tout près du reste du Canada et qu’introduire des éléments malsains pourraient se répercuter dans le reste du Canada. Je pense que ce n’est pas une bonne stratégie.

Monique

@ Marie-Claude

"Nos églises sont pratiquement vides sauf à Noël à Pâques pour la tradition."

Vous ne fréquentez plus et ça se voit bien, puisque vous déclarez que les églises sont pratiquement vides. Moi, les églises que je fréquente sont toutes pleines, à tous les dimanches. Il est temps pour vous de réviser vos vieux préjugés basés sur quelques données des années 70.

La foi catholique, même si elle ne s'ébruite pas, est belle et bien vivante au Québec!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE