« L'arme du «safe space» contre la liberté d'expression | Accueil | [VIDEO] Mahomet: un guerrier esclavagiste? »

15/02/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Philippe

Je n'ai jamais compris la raison pour laquelle vous nommez continuellement Lamine Foura parmi les réformistes...

Il est plutôt une couleuvre qui mange à tous les râteliers et qui a été recruté par Philippe Couillard dans l'élaboration des politiques sur la radicalisation.


Le résultat fut: le projet de loi 59 !


Poste de veille

@Philippe,
Je connais suffisamment Lamine Foura pour savoir qu'il ne correspond pas à votre description.
De plus, il est contre le projet de loi 59.

Marthayep

@ Poste de Veille

"Or, cette allégation pathétique est une manière de dire que Poste de veille met tous les musulmans dans le même bateau terroriste."

Il y a cependant un bateau où on peut retrouver tous les musulmans ensembles réunis et ce bateau a pour nom: CORAN. Et qui pourra me démontrer qu'on n'y sème pas la terreur dans ce livre?

Ainsi, comme le disait si bien un certain Jugurten à propos de la différence entre islamisme et islam (terroristes et musulmans):
l’islamisme c’est l’islam en action et l’islam, c’est l’islam en état de repos.

"En fait, la majorité des musulmans au Québec ne se soucient guère, en pratique, de leur religion."
C'est le grand repos du guerrier qui dort... heureusement!

Minona

Ceux qui lancent des accusations vagues contre les sites comme Poste de veille se montrent systématiquement incapables d'utiliser des arguments logiques ou des citations pour prouver que leurs accusations sont fondées.

Ils cherchent seulement à jeter le discrédit sur les individus et les sites dont ils n'aiment pas la prise de position sur l'islam pour décourager le public de chercher à se faire une opinion par lui-même.

Faute de pouvoir s'adresser au côté rationnel de ceux qu'ils cherchent à convaincre, ils s'adressent à leurs émotions. En gros, leur message pourrait se traduire ainsi: "N'écoutez pas cet individu, il est mauvais, intolérant et raciste. Si jamais vous l'écoutez ou que vous allez sur son site, vous deviendrez comme lui et les gens vous haïront".

Tiens, ça me fait penser aux versets du Coran qui promettent l'enfer à tout les musulmans qui se croient pas aux versets du Coran. En voici quelques-uns:


5.10. Quant à ceux qui ne croient pas et traitent de mensonge Nos preuves, ceux-là sont des gens de l’Enfer.

19.77. As-tu vu celui qui ne croit pas à Nos versets et dit : « On me donnera certes des biens et des enfants »?
19.79. Bien au contraire! Nous enregistrerons ce qu’il dit et accroîtrons son châtiment.

31.7 Et quand on lui récite Nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme s’il ne les avait point entendus, comme s’il y avait un poids dans ses oreilles. Fais-lui donc l’annonce d’un châtiment douloureux.

38.8. Quoi! C’est sur lui, parmi nous, qu’on aurait fait descendre le Rappel [le Coran]? » Plutôt ils sont dans le doute au sujet de Mon message. Ou plutôt ils n’ont pas encore goûté à Mon châtiment!

Se soumettre, obéir aveuglément et surtout ne pas poser de question, telle est la voie du musulmans qui veut se mériter le paradis.

Polémos

La vidéo de la conférence de Paul Eid provient de la chaîne Youtube suivante, intitulée Sociologie de l'intégration :

https://www.youtube.com/user/laozi200/featured

À part quatre petits commentaires succincts dans la section «Discussion» de la chaîne, TOUS les commentaires sont désactivés pour TOUTES les vidéos de cette chaîne. C'est de cette façon que les «sachants» universitaires cultivent l'entre-soi, en fermant le débat. Regardez bien les titres et les intervenants de ces vidéos : tout ce qui grenouille pour concocter et nous faire avaler l'ingénierie sociale islamisante à l'oeuvre à l'UQAM (et ailleurs)y est représenté. Beaucoup de noms ont été évoqués ici à Poste de Veille et vous seront familiers.

L'armada «inclusive» est impressionnante. Ses armes de prédilection sont la culpabilité, la fabrication d'épouvantails comme l'a fait Paul Eid, le procès d'intention, l'instauration du délit d'opinion (Loi 59), le racisme inversé, c'est-à-dire le racisme anti-blanc et anti québécois de souche, l'inversion du devoir d'intégration imposé à la société d'accueil, la rectitude politique forcenée et inquisitoire et le déni de la dangerosité intrinsèque du corps de doctrine de l'islam.

Pendant ce temps, le bon peuple (soit le «populo», toujours suspect), n'a pas voix au chapitre. Cette société lisse qu'ils nous préparent et qu'ils vont tenter de nous imposer sous le couvert fallacieux de la «démocratie» (pas très participative d'ailleurs), c'est notre avenir bonne gens. Or je ne veux ni de leur société, ni de leur avenir.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE