« Comment battre sa femme, un discours qui domine les Talk Shows religieux | Accueil | [VIDÉO] Le discours anti-démocratie, pro-charia et pro-jihad de prédicateurs belges »

21/03/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Richard Parmène

Un mot résume tout ça : censure. Censurons les médias sociaux, internet, les journaux, la télé, la radio, les conversations téléphoniques, les courriels, etc. comme dans les dictatures telles que l'Iran, l'Arabie Saoudite et la Chine. Passons des lois anti-blasphème et créons comme dans ces pays un Ministère de la vertu pour les faire appliquer. Ce sera la dictature de la pensée unique, avec une police de la pensée (Orwell, 1984). La gauche régressive (terme créé par Maajid Nawaz), au nom de l'inclusion et du multiculturalisme, est prête à sacrifier toutes nos libertés, en particulier la liberté d'expression. Le Québec se dirige dans cette voie avec sa loi 59. Dans certains pays d'Europe, on peut être emprisonné pour racisme ou islamophobie.

Michèle D.

J'ai la sensation d'un retour à la Grande Noirceur, version britannique. :-(

Minona

La notion selon laquelle des propos doivent être jugés sur les sentiments qu'ils suscitent plutôt que sur leur teneur est extrêmement dangereuse puisqu'elle ouvre la porte à la censure des propos qui déplaisent pour des raisons idéologiques et non parce qu'elles s'attaquent réellement à des groupes ou des individus.


Les religions ne sont pas des personnes et sont donc pas protégées par les droits de la personnes. Cela dit, le droit d'être offensé n'existe pas. Il est impossible de prouver que l'on est offensé. N'importe quel individu peut prétendre l'être devant des propos qui critiquent les idéologies religieuses ou politiques auxquelles ils adhèrent.


En terminant, voici trois citations sur la liberté d'expression que j'aime particulièrement:


"La défense du droit à la libre d’expression n’est pas limitée aux idées qu’on approuve. En fait, c’est particulièrement pour les idées qu’on trouve offensantes que ce droit doit être défendu le plus vigoureusement. Promouvoir le droit d’exprimer des idées qui sont largement acceptées est, bien évidemment, une affaire sans intérêt." Noam Chomsky.


"Le vrai test pour déterminer l’appui de quelqu’un à la liberté d’expression c’est quand il laisse à d’autres la liberté de dire et de publier des idées qu’il juge offensantes." Walter E. Williams


"Une société qui interdit à outrance pour protéger chacun contre soi est une société qui n'a pas une très grande idée de l'homme et qui tôt ou tard se demandera s'il ne faut pas penser à sa place". Philippe Bartherotte

Luc

Et quelle est la responsabilite des media a repeter l'antienne "Il ne faut pas stigmatiser" etc etc... dans ces resultats statistiques ? Plus que l'ecole, ce sont eux qui faconnent desormais notre "pensee collective".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE