« [VIDÉO] Des féministes intersectionnelles obsédées par la race | Accueil | Daniel Baril doit se taire, plutôt que critiquer Haroun Bouazzi »

03/04/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Voländer

Article très intéressant !! Les Arabes se disent victimes de discriminations alors que ce sont eux qui discriminent les autres, s'enferment et se ghettoïsent eux-mêmes car ils ne supportent pas le mode de vie des autres communautés et celui de leur pays d'accueil. Par contre, la communauté de Matongue me paraît tellement plus agréable que l'autre... ouf !

{ Maxime Logo, un avocat de Côte-d'Ivoire formé en France, a dit que ce qu'il aime le plus en Belgique est le fait que «vous pouvez être ce que vous voulez ici. ➡ Les Arabes, cependant, doivent obéir à un modèle. Tout le monde doit pratiquer l'islam, sinon...» } Si çà ce n'est pas une illustration du fascisme islamique prôné et appliqué par les prédicateurs radicaux.

{... *l'antipathie traditionnelle* entre les Noirs et les Arabes n'est jamais loin de la surface. «Nous avons été des esclaves autrefois, et nous sommes venus ici pour une vie meilleure», a déclaré Christelle Isabu.} Les noirs africains ont été mis en esclavage par les arabes et certains connaissent l'histoire de leurs ancêtres !

Voländer

Il y a justement cette journaliste flamande d'origine marocaine, Hind Fraihi, qui s'était s'établi en 2005 à Molenbeek en se faisant passer pour une étudiante dans le but d'y mener sa propre enquête. En 2006, elle publie le livre « En immersion à Molenbeek » écrit en néerlandais. « Elle y dénonçait la radicalisation qui s’opérait dans certaines mosquées de ce quartier de Bruxelles gangrené par l'intégrisme islamique.»

Hind Fraihi, journaliste d’investigation et spécialiste du monde arabe, tirait déjà la sonnette d’alarme il y a dix ans : « Nous avons toujours été au courant, cela fait des décennies que nous savons qu’il y a les ferments d’un véritable fascisme avec la signature de l’islam.»

(Réédition du livre) «En immersion à Molenbeek» [traduit et distribué en France, 2016] raconte la façon dont des *prédicateurs islamistes ont diffusé leurs discours radicaux et mortifères auprès de certains jeunes de la génération des terroristes impliqués dans les attentats de Paris et de Bruxelles.»

* Dont le prédicateur radical Bassam Ayachi, aussi appelé «la porte de l'Afghanistan». «Il était entouré par beaucoup de jeunes, tout le monde connaissait ses activités et il a été impliqué dans des dossiers de terrorisme... Il faisait ce que la journaliste appelle du « gangsterislam ». Les autorités l’ont laissé agir librement. Ils l’ont laissé propager sa vision du monde. Une vision qui consistait à dire que c’était nous les radicaux extrémistes, parce que nous prenions les lois démocratiques trop au sérieux. Selon ce prédicateur, c’était la souveraineté d’Allah qui devait régner, pas la démocratie.»

➡ Hind Fraihi: «Vous savez, en Belgique, on n’ose pas se dire franchement les choses lorsque cela concerne l’Islam, l’intégration ou l’immigration. On se crispe. Il y a dix ans, j’ai été traitée d’islamophobe, de raciste, certains disaient même que j’avais des problèmes psychologiques et que mon travail était celui d’une musulmane traumatisée par l’Islam...

La droite politique belge a saisi l’occasion pour prendre ma défense et affirmer qu’il y avait un souci avec les musulmans. Les partis du centre et de la gauche n’ont tout simplement pas pris position, c’est dommage. Et puis on a continué de négliger le problème, mais ces jeunes sont toujours là, comme des fantômes qui traversent les rues… Toutes ces années de négligence ont malheureusement été captées par un groupement terroriste du nom de Daech. Car les recruteurs ont su les voir, les écouter… puis les embrigader.»
http://www.marianne.net/hind-fraihi-nous-avons-collectivement-nie-ce-qu-il-se-passait-quelques-minutes-du-centre-ville?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1458926112

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE