« Daniel Baril doit se taire, plutôt que critiquer Haroun Bouazzi | Accueil | Ces intellectuels qui participent au financement du Collectif de Charkaoui »

10/04/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jan Rollard

Avez-vous pris connaissance de la déclaration de Ban Ki-moon vendredi dernier à Genève?
Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) et d'autres extrémistes "se propagent comme un cancer" partout dans le monde, s'est alarmé vendredi le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, appelant les Etats à prévenir et coopérer davantage pour lutter contre le "fléau" du terrorisme.
"ISIL (acronyme anglais de l'EI), et tous les autres extrémistes se propagent maintenant comme un cancer partout dans le monde", a déclaré le secrétaire général aux médias, à l'occasion d'une conférence internationale à Genève sur la prévention de l'extrémisme violent. Mais, a-t-il dit, "nous devons mettre la prévention à l'avant-plan de nos efforts. Des preuves existent montrant que la riposte sécuritaire et militaire ne peut à elle seule faire échec à ce fléau".
Lors de cette conférence, qui a réuni une trentaine de ministres et vice-ministres, M. Ban a appelé les Etats à mettre sur pied des politiques nationales fondées sur les quelque 70 recommandations du plan d'action contre l'extrémisme violent présenté par l'ONU en janvier. Ces recommandations sont souvent assez vagues ou déjà mises en oeuvre dans divers pays. Elles vont d'actions pour lutter contre la radicalisation des jeunes à des "programmes de réadaptation" des étrangers enrôlés dans des groupes djihadistes, en passant par une "police de proximité". Les dirigeants religieux sont appelés à prêcher la tolérance et les fournisseurs d'internet, outil de prédilection de la propagande extrémiste, sont simplement "invités à appuyer les initiatives de prévention".
M. Ban a indiqué qu'il allait mettre sur pied "un groupe d'action de haut niveau mobilisant tout le système des Nations unies" pour mettre en oeuvre les "efforts" demandés par le plan d'action et a appelé les États à "une coopération internationale accrue". "Nous devons rester vigilants pour que la lutte que nous menons contre le terrorisme respecte la liberté d'expression, la liberté des citoyens", a déclaré pour sa part le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders. "Le respect des droits de l'Homme, c'est non seulement une façon efficace de lutter contre le terrorisme, mais c'est une façon aussi de ne pas céder face aux terroristes, de ne pas leur laisser gagner du terrain", a-t-il ajouté. http://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/lei-se-propage-comme-un-cancer-partout-dans-le-monde-salarme-ban-ki-moon/ar-BBrw0vz?li=AAgh0dy&ocid=ansmsnnews11
Il ne saurait pas encore que c'est l'ambassadeur saoudien qui en est à son deuxième mandat à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. http://www.france24.com/fr/20150922-arabie-saoudite-onu-droits-homme-riyad-colere-badawi-ong-executions
En plus, le président d'assemblé est contrôlé par les musulmans et qu'aucune critique de l'islam est permise??? https://www.youtube.com/watch?v=5qAxl31jkP0&feature=player_embedded
Franchement, il a besoin de se réveiller et ça presse!

Voländer

Quand aucun pays occidental n'ose dénoncer le monstre ' Adolf ' Erdogan, le vase finit un jour par déborder... Recep ' Taqiya ' Erdogan est en fait la réincarnation d'Adolf Hitler!

Voländer

En Turquie, le gouvernement fait la promotion auprès des enfants d'une idéologie identique à celle des auteurs des attentats terroristes à Paris, Bruxelles, Ankara...

Une bande dessinée publiée par un organe officiel religieux encourage les enfants à devenir martyrs !!!

- Un dessin représente un père qui dit à son fils : «Comme il est bon d’être un martyr.» Le père explique à son enfant que le martyr «accède directement au paradis».
- Un autre dessin montre une jeune fille faisant part de son souhait de devenir martyr. «Si vous le désirez vraiment, Allah vous donnera cette occasion», lui répond sa mère.
- «Le psychologue Serdar Degirmencioglu rappelle que la promotion de l’islam radical auprès des enfants fait partie de la politique du gouvernement turc».
http://www.medias-presse.info/turquie-la-bd-qui-encourage-les-enfants-au-martyr/52264

Voländer

L'épouse d'Erdogan estime que le harem était une «école de la vie» - Et pourtant:

« Au temps de Murad III (sultan du 16e siècle), les seuls objets qui n'entraient pas au harem étaient des LIVRES », a rappelé sur Twitter Özlem Kurumlar, une universitaire.
http://www.ouest-france.fr/monde/turquie/lepouse-derdogan-estime-que-le-harem-etait-une-ecole-de-la-vie-4084064/

GAYA

erdogan teroriste.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE