« Les grandes fondations privées qui financent le Forum Social Mondial et BlackLivesMatter | Accueil | [VIDEO] Qui sont ceux qui poursuivent Djemila Benhabib​ en justice? »

15/08/2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ginette Dupuis

Sous une même bannière !

Je diffuserai ce message aussi longtemps qu'il le faudra !

Des millions de femmes comme moi, qui ont évolué sans aucun enseignement féministe, n’attendent qu’un signe de ralliement de toutes ces femmes, en position d’opinion et de pouvoir, pour nous unir sous une même bannière, celle de la survie de toutes les femmes de la Terre, et IMPOSER à la moitié de l’humanité le respect d’une vie paisible pour l’autre moitié, afin que nous puissions vivre tous en paix sur Terre. Au nom de toutes ces femmes :

JE DEMANDE AUX ORGANISATIONS ET AUX GROUPES FÉMINISTES, AUX FEMMES EN POSITION DE POUVOIR DE S'UNIR DANS UNE MÊME VOIE.

« Ma conviction, cependant, est que la preuve est faite qu'elles demeurent irrecevables par trop d'organisations, même féministes. Elles restent sans conséquence et sans réponse. Le temps est à l'exigence, à la revendication et s'il le faut à l'affrontement. Autrement, nous reculerons en droit et en identité jusqu'à perdre notre visage... et ça, c'est une violence faite aux femmes qui gagne incontestablement du terrain. » - Francine Trudeau

Le temps n’est plus à discourir ou paraphraser, mais à AGIR ! AGIR en enseignant à nos jeunes filles et à nos soeurs l’autodéfense, en boycottant une culture avilissante véhiculée à travers les jeux et les livres de filles à nos filles, en refusant des engagements qui nous imposent le deuxième rang ou l'assujettissement juridique. AGIR en changeant les lois et imposant nos droits. AGIR en devenant des représentantes et des élues en nombre déterminant pour faire basculer le balancier sur les agresseurs.

AGIR en ayant le courage de dire aux hommes qu’ils sont responsables en gardant le silence, en restant dans leur hypocrite inertie devant des actes condamnables. Dire aux hommes qu’il est grandement temps qu’ils admettent leurs torts, qu’ils ne pensent et ne voient qu’à travers leur monde de mâles, leur dire d’admettre leur mauvaise foi, admettre qu’ils ont manqué de jugement envers la moitié de l’humanité. Enfin qu’ils admettent qu’ils ont construit un monde irrespirable pour l’ensemble de la planète !

Si les milliards de femmes à travers le monde se mobilisent en assiégeant les façades de leurs gouvernements jusqu’à ce que les élus soient obligés d’accepter une nouvelle charte des droits universels de l’humanité et des écosystèmes de la planète, et qu’ils soient obligés de faire respecter ces droits dans des délais définis, ou renoncer à leurs fonctions en cas de non-respect de leurs engagements : en d’autres mots, faire des coups d’État sans arme ni violence, ce serait déjà un commencement ! Oui, cela implique des efforts, des engagements et des risques de la part de chaque femme, de chacune de nous ! Et s’il le faut, si cela ne suffit pas, prendre les armes, comme ces femmes kurdes ou ces femmes chrétiennes qui défendent leur vie et leur dignité devant la violence des hommes ! D'ici quelques décennies, encore 200 millions de femmes risquent de perdre la vie si nous n’agissons pas maintenant !

Perdre la vie sous les coups d’un homme brutal et violent, d’un mercenaire, d’un fanatique religieux, ou en défendant nos droits ? Il me semble que le choix s’impose de lui-même.

De connaître toutes les abjections infliger aux femmes et aux filles, nous rend responsables de nos choix, de nos actions, de nos paroles comme de notre silence. De savoir toutes les abjections, énumérées tous les jours dans les médias des quatre coins du monde, soit bien réelles, montrent à quel point nous sommes toujours aussi impuissantes et seules chacune dans nos retranchements. Mais si nous disions toutes ensemble et en même temps ÇA SUFFIT, et que nous travaillons ensemble à la construction un réseau d’entraide mondiale, nous verrions des changements se concrétiser, au lieu de fractionner nos énergies, sous prétextes idéologiques différents. À l’heure qu’il est, nous n’avons pas besoin de grands discours, nous avons besoin de nous convaincre de la nécessité et de l’urgence d’agir, maintenant ! Car depuis ces dernières années les femmes ont perdu du terrain concernant leurs droits et leurs libertés, ça, c’est une évidence, une vérité ! Je suis triste d’anticiper que nos filles n’auront qu’une illusion de liberté et qu’un semblant de contrôle sur leur existence, ou perdront la vie parce qu’elles sont nées femmes, sans parler de l’état de survivance dans laquelle elles vont se retrouver avec une planète malades des hommes.

Albert Jacquard, Jacques Attali, Brian K. Murphy et beaucoup d’autres, parlent de cette situation banalisée aujourd’hui, mais des plus dramatique dans quelque temps : celle de la disparition de centaines de milliers de femmes partout dans le monde. Il faut être aveugle pour ne pas voir venir ce drame. Pour les femmes, les combats actuels sont ceux de leur suivie, et on parle d’égalité des femmes comme acquises ?! Ce n’est qu’un leurre pour nous faire taire, pour nous garder dans l'inaction.

Oui, il faut sonner le clairon et crier aux armes citoyens et citoyennes dans tous les pays du monde ! Les femmes kurdes, chrétiennes, africaines les ont déjà prises les armes pour sauver leur vie et leur dignité. À quand les hommes seront-ils à leurs côtés, sans aucun autre intérêt que celui d’être un renfort pour ces dernières ? Il faut que les hommes cessent de penser uniquement à travers leur vision masculin, car leur androcentrisme nous a menés là où nous sommes maintenant.

Si vous êtes en accord avec mon commentaire, je vous invite à le diffuser le plus largement possible, ce serait une façon de s'aider nous-mêmes. — Ginette Dupuis,12 septembre 2015, 17:42

Actualité — septembre 2015
L’Université de Toronto sur un pied d’alerte — Un blogeur anonyme appelle à tuer les féministes du campus !
http://www.ledevoir.com/societe/justice/449862/l-universite-de-toronto-sur-un-pied-d-alerte


https://www.facebook.com/notes/ginette-dupuis/sous-une-m%C3%AAme-banni%C3%A8re-/10153252199083789

Jeanne

De retour sur Facebook , ça c'est chouette!

En passant , j'ai lu quelque part qu'au Québec, une femme respectable et voilée avait dit quelque chose comme : “On ne va pas accepter d'être les esclaves, ni les "négros" des Québécois. “

Je me suis dit que si elle enlève son voile et qu'elle persiste à ne plus le porter, elle verra bien de qui et de quoi elle est l'esclave. Ça relève de l'impossible puisque les fers qu'elle porte, sans lesquels elle ne saurait aujourd'hui pouvoir exister, lui ont été passés avant même qu'elle ne puisse exercer son jugement critique et affirmer ses choix.
https://hijabmelody.files.wordpress.com/2013/03/hijab-kids-fashion-3.jpg?w=604&h=452

Runner7500

J'ai commenté sur la page d'Adil C. et parce qu'il n'était pas en accord avec mon commentaire, il m'a barré.

Jeanne

Chère Ginette , vous ressemblez à ce que j'étais 25 ans passés. J'étais surprise que "LES hommes" pensent comme des mâles. Je voulais changer ce monde d'hommes au point d'en être enragée. Je les accusais d'être responsables de tous les maux de la planète, comme vous le faites aujourd'hui. Je n'étais pas très invitante et j'en ai donné des coups d'épés dans l'eau. Petit à petit, j'ai changé d'approche et je travaille à un niveau plus réaliste et plus à ma portée. Les groupes sont sourds aux harangues cinglantes mais les individus acceptent d'être apprivoisés par le dialogue patient, sincère et bienveillant.
Comme je comprends votre fulmination! Calmez-vous un peu, les mâles que vous pointez croient que vous hyperventilez et vous n'arriverez à rien de cette façon.

Ren

@Jeanne

Vous dites : "Les groupes sont sourds aux harangues cinglantes mais les individus acceptent d'être apprivoisés par le dialogue patient, sincère et bienveillant."

Essayez d'appliquer cette tactique aux islamistes... et vous verrez qu'ils sont une race à part.

Jeanne

Ren,

Non pas une tactique mais une approche humaine et humanisante. Je n'écarte pas qu'il faille tout de même tenir compte de la sagesse universelle:

"On ne donne pas ses perles aux pourceaux."

"À l'impossible nul n'est tenu."

Jeanne

Ren,
J'ajoute que lorsque vous parlez d'appliquer cette "technique" aux islamistes, vous ne parlez plus d'individus mais bien d'un groupe de psychopates en état d'hypnose collective. Rien à voir avec mon propos.

Ren

@Jeanne

L'islam n'a que faire de l'humanisme. Il le méprise. Ça fait plus de 1000 ans que le proverbe "À l'impossible nul n'est tenu" lui échappe. Attendons encore 1000 autres années.

Ren

@Jeanne

Faire la différence entre un individu et un groupe d'individus, c'est comme faire la différence entre un chien et une meute de chiens. Ce sont tous des individus dans un cas et des chiens dans l'autre.

Les islamistes ne sont pas des psychopates. Ce sont des individus tout-à-fait en accord avec l'islam, d'où leur nom, les islamistes.

Jeanne

Ren,
Cesar Millan serait certainement en désaccord avec votre conception des différentes interactions possibles soit avec un chien seul soit avec une meute entière.

Aussi, votre définition opérationnelle de la psychopathie me laisse perplexe. Un David P. Farrington vous dira qu'on peut à la fois être psychopathe et tout à fait en accord avec une idéologie (Islam), les deux ne s'opposant pas du tout.

Mon commentaire à propos d'une approche qui apprivoise par le dialogue patient, sincère et bienveillant ne visait que ceux qui n'ont pas encore atteint la phase irréversible d'un endoctrinement à la haine, à la violence et au sang. Ceux-là sont intraitables et c'est pourquoi j'ai ajouté le proverbe: "On ne donne pas ses perles aux pourceaux."

Bonne journée!

joel

Le probleme avec ce qui se passe dans le monde aujourd'hui est l'état islamique agit en son propre nom et non aux noms de l'islam même si il veut nous faire croire que c'est la religion musulmane.
Je pense même que ces gens sont l'objet d'un complot du chaos afin de terroriser les gens et augmenter la violence dans le monde. Cette violence ne servirait qu'à augmenter les ventes des armes et des systèmes de sécurité ...bref ne confondons pas le bien du mal ...ni la foi et la violence...

Ren

@Jeanne

Apprenez à penser par vous-même au lieu de vous référer à un quelconque penseur. Si vous affirmez que Cesar Millan serait en désaccord avec ma conception des différences interactions soit avec un chien seul soit avec une meute entière, prenez au moins la peine d'indiquer en quoi consiste ce désaccord. J'imagine qu'un chien se comporterait différemment seul ou en groupe, car il serait influencé par le groupe.

Dans le cas de l'islam, qu'un individu soit seul ou en groupe, il serait pareillement influencé par l'idéologie de l'islam. Vous êtes sans savoir que les loups solitaires ou les groupes de terroristes organisés produisent les mêmes résultats.

Vous dites que David P. Farrington dira qu'on peut à la fois être psychopathe et tout à fait en accord avec une idéologie (Islam), les deux ne s'opposant pas. Vu que vous faites ici le lien entre la psychopathie et l'islam, je complèterai l'énoncé de Farrington par ceci : Est-ce la psychopathie qui mène à l'islam ou c'est l'islam qui mène à la psychopathie ?

Vous parlez d'une approche qui apprivoise par le dialogue patient, sincère et bienveillant ne visant que ceux qui n'ont pas encore atteint la phase irréversible d'un endoctrinement à la haine, à la violence et au sang. Ceux-là, voyez-vous, ne sont pas le problème. Le problème, ce sont ceux auxquels votre approche n'aura aucun effet. Ainsi je me demande à quel point vous vous rendez compte que vous parlez pour ne rien dire.

Ren

@joel

Instruisez-vous sur l'islam avant de dire que l'État Islamique n'agit pas au nom de l'islam. Ne commettez pas la même bêtise qu'Obama lorsqu'il déclare que l'État Islamique n'a rien à voir avec l'islam.

La violence au nom de l'islam ne date pas d'aujourd'hui. Ça fait plus de 1000 ans que cela perdure. Ne vous positionnez pas sur la théorie du complot pour excuser toute cette violence commise au nom de l'islam.

Jeanne

Ren,
Vous avez complètement dérapé en vous distanciant du sujet tel qu'énoncé dans le commentaire de Ginette Dupuis que j'avais d'abord moi-même commenté, simplement.

Je vous remercie tout de même de me faire prendre conscience de ma grande ignorance. J'admets que vous, vous parlez pour dire quelque chose car ce que vous exprimez sans équivoque c'est votre rage de batailleur de rue, ce qui rend notre conversation impossible et inutile.

"Je ne donne pas mes perles aux pourceaux."
Salut!

Ren

@Jeanne

Je ne critique pas le commentaire de Ginette, mais votre bonhomie bien naïve à l'égard des adhérents à l'idéologie de l'islam.

En passant, ne vous vous enorgueillissez pas tant car même les pourceaux ne veulent pas de vos perles.

Simone L.

On peut déduire que certains hommes anti-islamistes qui se croient plus humains que les islamistes ne se gênent pas pour écraser eux aussi les femmes qui se trouvent sur leurs passages. Jeanne je salut votre patience. Ces penseurs autosuffisants, qui se croient très brillants, se targuent d'un raisonnement qui se résume à savoir si la poule est venue avant l'oeuf ou l'oeuf avant la poule. Ren, je vous offre un nouveau défi philosophique à votre mesure: Est-ce que c'est le batailleur de rue qui est devenu psychopathe ou le psychopathe qui est devenu batailleur de rue?

Ren

@Simone L.

Le batailleur de rue est sans conséquence et ne cause tout au plus que des écorchures. Un psychopathe tue. Vous devriez plutôt établir le lien entre la psychopathie et les terroristes de l'islam. Ce serait plus juste et plus logique. Ne répétez pas l'erreur de la personne dont vous portez la défense par complicité féminine et féministe. Ne faites pas des associations d'idées indues. Ce n'est pas parce que vous êtes une femme que je me gênerai d'attaquer vos idées dès lors que je les trouve boîteuses.

Voici la réponse à votre colle de l'oeuf et de la poule. Il est bien entendu impossible de savoir si l'oeuf vient avant la poule ou la poule avant l'oeuf. La question ici n'est pas de l'ordre du temporel mais de la contingence. L'oeuf peut-il exister sans la poule ou la poule sans l'oeuf ? Non. Ils sont irréductiblement liés l'un à l'autre. De la même façon, quand je formule cette question : Est-ce la psychopathie qui mène à l'islam ou c'est l'islam qui mène à la psychopathie ? J'allègue que la psychopathie et l'islam sont irréductiblement liés l'un à l'autre.

Dan

Je ne comprends pas comment se fait-il que facebook vous suspend, alors que vous informez des populations à travers le monde, par contre facebook laisse passer des millions de commentaires haineux sur des millions de pages facebbok. Au lieu de travailler pour une tolérance et du respect entre humains facebook comme plusieurs médias d'information veut garder les populations ignorantes et donner libre cours à la haine.

poste de veille

@Dan
Quand des individus qui ont un large réseau envoient des instructions demandant de signaler un compte, je pense que l'ordinateur de Facebook suspend automatiquement le compte qui est signalé massivement. Facebook propose heureusement un droit d'appel, que j'ai exercé, et mon compte a été rétabli assez rapidement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE