« Pourquoi les musulmans sont-ils si impuissants ? | Accueil | Le terrorisme est ancré dans le refus de l'islam de concilier la raison et la révélation »

03/01/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

grandpas

Hèlios,avez vous pensé d' écrire un livre, si oui! Je serais le premier à l' acheter.

DZ20

Merci et bravo pour cette analyse, mais la conclusion est réelle. Vous avez dit (prisonniers de leur époque ils sont également pour l’esprit des musulmans une prison dont il est difficile pour ces derniers de se libérer). Et moi qui est prisonnier avec eux contre ma volonté, je dit c'est une prison à ciel ouvert où les gardiens sont les prisonniers eux même.

Lesteph

Bonjour et merci pour les infos!
ça aurait été pas mal de confronter cette version avec la version officielle des musulmans
j'entends par là que l'on ne connait pas leurs sources et qu'il n'est pas facile de comparer

ex-muzz

bonjour,
merci infiniment.
c'est extraordinairement bien écrit. lorsqu'on lit un pareil texte, on renaît.
la vérité éclate en plein jour dans la tronche, qu'est-ce que ça fait du bien !
@DZ20,
je suis un ex-musulman, j'ai réussi à sortir de cette prison. vous ne pouvez pas imaginer à quel point ma vie a changé.
courage !
http://insoumis.wordpress.com

hayzoun

Les Musulmans se sont figés sur des notions caduques qui avaient prévalu au Proche Orient durant le moyen âge, cette cristallisation de l'esprit musulman finira par les disséminer et les anéantir.Seulement ils devront remettre en question leurs manière de concevoir l'univers car ils sont entourés de six milliards d'habitants qui ne partagent pas les mêmes soucis belliqueux et destructifs à travers les nations tentant à s'unir dans une nouvelle foi de fraternité d'égalité des chances et de franchise notamment.

Olaf

Votre article, croisé avec les travaux de Bruno Bonnet Eymard est d'autant plus édifiant

http://www.dailymotion.com/video/xc02c8_exegese-du-coranpartie-1_people

COGNET Marie-Claude

A Paris j'ai suivi 4 conférences de Jaqueline Chabbi intitulées "les débuts de l'islam entre mythe et histoire" : cette professeur à l'Université de Paris VIII replaçait Mahomet et l'islam dans son contexte à la fois historique et géographique et ne s'appuyait que sur les faits avérés historiques. Toutes les informations que j'ai alors recues sont en parfait accord avec les vôtres et se complètent. Vous insistez plus sur le but politique(caché mais bien réél) de la formalisation de cette nouvelle religion et c'est cet aspect que j'ai particulièrement apprécié dans votre chronique.
Je pense qu'il faudrait faire connaître toutes ces données aux plus grands nombres aussi bien non musulmans que musulmans (et même surtout peut-être aux musulmans)
Vous avez déjà un acheteur potentiel si vous écrivez un livre, vous en avez maintenant un deuxième...

Hélios d'Alexandrie

À tous les commentateurs,

Merci pour votre appréciation.

L'islam c'est le pouvoir tyrannique faite religion. Le pouvoir tyrannique était antérieur à l'islam et ne s'est métamorphosé en religion que pour assurer sa pérennité.

la tyrannie est sacralisée par l'islam et l'islam est consolidé par la tyrannie. L'un ne peut se perpétuer sans l'autre.

Conclusion: L'islam est consubstantiel à la tyrannie.

CQFD

Hélios d'Alexandrie

Olaf

Hélios, quel est ce chroniqueur arménien écrivant en 660 ? On en parle là sans le nommer : http://extremecentre.org/2006/02/13/les-origines-du-coran

Merci pour ce bon boulot, par ailleurs !

Hélios d'Alexandrie

@ Olaf,

Toutes les références qui parlent du chroniqueur arménien ne mentionnent pas son nom. Il faut dire que les chroniqueurs ne signaient pas leurs écrits parce qu'ils ne considéraient pas le fait de rapporter des faits comme une œuvre littéraire.

Les chroniqueurs étaient en quelque sorte les reporters de leur temps, contemporains des évènements leurs témoignages sont bien plus crédibles que les récits des auteurs qui ont raconté la vie de Mahomet plus d'un siècle et demi après sa mort.

Merci du fond du cœur pour votre appréciation!

Hélios d'Alexandrie

azerty

Merci beaucoup pour cet article de qualité.
J'ai néanmoins une question à vous poser. Comment expliquer que les chiites qui se sont séparés des autres musulmans dès le début aient aujourd'hui le même coran ?
Je veux dire par là que sous les abbassides les chiites étaient déjà une communauté rebelle au calife, alors cela me parait étonnant qu'ils aient accepter sa "nouvelle version".

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE