« Egypte : "le niqab doit être interdit par la loi" (Iqbal Baraka) | Accueil | USA : plus de la moitié des textes présents et lus dans les mosquées incitent fortement à la violence »

15/06/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Ourga

Félicitations , Mr Sharkh .


Ce sont des hommes comme vous , qui par leur critiques font reculer
l obscurantisme et l esclavage doctrinaire .

Michel

Des hommes comme lui se font assassiner.
Ils annoncent notre avenir si nous continuons à dormir.

Bull Shiite

Et vlan, dans les gencives.

Espérons maintenant que les *vrais de vrais* de la religion de la paix, de l'amour et de la tolérance ne lui mettront pas le grappin dessus...

Ourga

Michel :

Ils annoncent notre avenir si nous continuons à dormir.
----------------------------------------------------


Les assassins sont déja parmi nous .

papillon

Mais grace a des Hommes et des femmes eclaires on peut apercevoir de loin la Poesie revenir nous aimer , ne baissez pas les bras , la raison , le coeur et la conscience est a la portee de humanite !

Malikine

vous omettez ce qui se passe en France, allez sur le site du recteur de la mosquée de Paris qui met bien en évidence la référence à Al Ghazali, qui non seulement avait été zappé par Averroès dans la réfutation de la réfutation, Averroès qui en à peine 3 siècles après sa mort se retrouvait confronté à la même accusation d'hérésie de la part de Saint Thomas d'Aquin... Nous femmes maghrébine revendiquons ici et maintenant la reine Kahina, la prêtresse réduite au mythe pour arranger l'islam des fous, l'islam des maîtres, la loi des hommes sanguinaires qui vomissent sur le ventre qui les portent, le sein qui les nourrit, l'amour qui les fait grandir... Il faut que les femmes pensent à chaque instant au monstre en puissance qu'elles élèvent pour enfin comprendre...

Freixo

Est-ce que nos dirigeants ont lui ce texte? Peut-être ils pourraient arreter d'aider "les rebelles" à prendre les pouvoir comme en Libie, en Egypte et... en Syrie.

papi

perspective plus politique que reelle ! dommage !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ou faire un don mensuel