« Egypte : le Parlement veut légaliser le mariage des mineures et la nécrophilie | Accueil | Australie : manif de barbus contre les athées »

26/04/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

DZ20

Très bonne analyse du père, pour laquelle je doit rajouter le fait qu'il y a deux islam, l'islam social qui est en réalité le fruit de chaque société et qu'il est en quelque sorte le ciment de celle ci, comme il y a l'islam politique qui est en réalité l’instrument saoudien pour la domestication de la planète. Comme disait un bangladi, c'est une idéologie arabe, colonialiste, impérialiste et totalitaire, et moi je rajoute liberticide et esclavagiste.

jack Lucent

quand une croyance arrive un tel néant mental sur plus de 1000 ans, a de tels ravages partout, son vide absolu et sa violence totalitaire extreme sont les seuls moyens de la faire tenir, l'islam s'effondrera sous le poids de sa profonde débilité

Michèle D.

Bonjour,

J'ai toujours eu de la sympathie pour les Mutazilites. À citer parmi les musulmans modernes qui s'en inspirent: la canadienne d'origine pakistano-ougandaise Irshad Manji. Cette femme lumineuse a décidé de réouvrir les portes de l'Ijtihad.

Le problème avec les réformistes, c'est qu'ils ont et auront toujours les fondamentalistes dans les pattes. Ceux-ci, avec leur stratégie de gros bras et d'intimidation, avec ou sans pétro-dollars, peuvent avoir n'importe qui à l'usure.

Hélios d'Alexandrie

Abdennour Bidar, parle davantage aux occidentaux et aux chrétiens qu'il ne parle aux musulmans, c'est qu'il espère davantage des premiers que des seconds, en cela il ne fait que prêcher à des "convertis". Il se défend de s'être forgé un islam à la carte mais c'est bien de cela qu'il s'agit. Un islam appris de sa mère française auvergnate qui a adhéré au soufisme mais à un soufisme également très personnel à mi-chemin entre le christianisme et l'islam et sans doute plus proche du premier que du second.

L'islam de Bidar c'est le christianisme sans la seconde personne de la Sainte Trinité, c'est en quelque sorte le Père et le Saint-Esprit sans le Fils, ce dernier est remplacé par l'homme Adam devant qui les anges se sont prosternés sur l'ordre du Père (Allah). Bidar y voit, non un caprice du Père-Allah incompatible avec le reste de la révélation, mais une élévation de l'être humain sur le plan spirituel.

Bidar fait volontairement du cherry picking, il fait le tri entre ce qui fait son affaire et ce qui le rebute mais en cela il se marginalise ou plutôt il prend ses distances avec 99% du contenu de l'islam, je doute fort que des musulmans, même très modérés le suivent jusqu'au bout.

Il n'a qu'à se laisser aller pour devenir chrétien, la distance qui le sépare du christianisme est bien moins grande que celle qui le sépare de l'islam et elle ne fera que se rétrécir avec le temps.

Hélios d'Alexandrie

lorraine

Ils ont coulé dans le ciment le dogme au X siècle alors oubliez les réformes surtout qu'ils utilisent la violence physique et les menaces pour tenir, impossible de réformer ce qui est parti tout croche. Le coran repose sur du sable, les supposés propos de mahomet rapporté des deux ou trois siècles après et pas d'artefacts pour remonter l'historique, c'est vraiment de la fable.
C'est pourquoi la mecque est interdite aux occidentaux parce qu'elle n'existait pas elle a été fabriquée pour faire croire aux musulmans qu'ils avaient eux aussi un équivalent de Jérusalem et St-Pierre de Rome. N'importe quel archéologue occidental pourrait dater les installations de cette ville, alors fini les revenus monétaires de la mecque, business business.
Oui vraiment les musulmans se font remplir et ils en redemandent.

Audrey

le père Boulard dit que les musulmans ont la foi et la piété, je ne suis pas d'accord. Les musulmans ont de la peur et beaucoup de superstitions.Ils ne craignent pas allah,puisqu'ils ne le connaissent pas, ils ont surtout peur de l'enfer.Leur vie est remplie de djins malfaisants qui les effrayent.

la Bible dit -"la foi bannie la crainte".Encore une opposition flagrante avec le coran qui ne suscite que la peur.

Hélios d'Alexandrie

@ Audrey

Vous avez raison et le Père Boulad aussi.

Dans les faits les pieux musulmans sont ceux qui ont appris leurs prières, qui croient que Mahomet est un saint homme (ils ne connaissent rien de sa biographie), qu'Allah est miséricordieux, qu'il exauce les prières etc. Le peuple égyptien réputé pour sa douceur et sa patience depuis l'aube de la civilisation fait preuve de ce type de piété. Les preuves archéologiques du temps des pharaons abondent, papyrus, ostraca, stèles, offrandes etc. Cette piété s'est simplement poursuivie avec le christianisme et plus tard avec l'islam; il faut aussi préciser qu'elle s'accompagne de sagesse et de résignation. Voilà pour la piété des gens simples.

Celles des autres, les gens qui ont été enseignés, ceux qui en savent un peu plus sur leur religion, ceux qui écoutent les prêches du Vendredi ou les chaînes salafistes, ceux-là ont l'esprit littéralement détraqué. Les mots d'ordre pour eux sont conditionnement et observance. Ils se conditionnent à gober tout et n'importe quoi et ils s'astreignent à une observance obsessionnelle assaisonnée de Tartufferies.

Oui la peur de l'enfer tient une grande place dans l'observance religieuse des musulmans, à tel point que sans la menace de l'enfer l'islam s'écroulerait en moins de dix ans. C'est d'ailleurs la peur de l'enfer et la promesse du paradis qui est à la base de cette industrie florissante qu'est le jihadisme.

Hélios d'Alexandrie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan

Ou faire un don mensuel

DONS PAR CHÈQUE