« France : «L'islam n'est pas une religion de paix, de tolérance et d'amour» (Michel Onfray) | Accueil | GB : les partisans des Travaillistes veulent réduire l'immigration nette à zéro (sondage) »

25/10/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

boucheseiche

Si je comprends bien Monsieur Pillay, les musulmans sont comme des enfants qu'il ne faut pas énerver?
Et pour les punir, ces enfants, on fait comment?

Michèle D.

Bonjour,

Si le truc sur le blasphème passe, ça ne la préviendra pas, la violence. Au contraire, ça va les enhardir encore plus.

ouphe

concernant les résolutions 2500/3(60/150) et 16/18.

*quote*
la déclaration universelle des droits de l'homme, protege l'individu dans son choix d'une religion ou pas.
ces résolutions changent sournoisement ce principe en protégeant la religion elle-même,
de plus elles sont articulées pour principalement rendre criminelle toutes diffamation de l'islam et ses concepts, du pseudo-prophete mo-allah, du coran...
et c'est la le problème.
Avant ces résolutions, il était possible de critiquer une religion, dans le cadre de la liberté d'expression, mais pas le choix de l'individu.
Elles sont donc une atteinte a la liberté d'expression de l'individu, en faveur de l'agenda des musulmans.

ce qui est plus sournois, est que ces résolutions ont été imposées a la CDH [ Commission des Droits de l'Homme ], qui est est un organe intergouvernemental, composé de 47 États qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme, par l'OCI qui, selon plusieurs intervenants, a pris en otage la CDH [ comme pour l'ONU, l'OCI est le plus grand bloc unique de vote à l'ONU ...]

la résolution 16/18 a été ratifiée fin décembre 2011, entre autre par le president des USA... et ont en sentira les consequences des 2012...

la situation est critique car les musulmans sentent le malaise grandissant autour de l'islam, et ils savent aussi que le subterfuge de faire passer l'islam pour une religion est de plus en plus flagrant. d’où la nécessité pour eux de faire implémenter ce genre de résolutions et tenter par tous les moyens d'imposer leur système juridique.
*endquote*
source: unknown

Rosaly

Et quoi encore!

En d'autres termes, c'est à l'Occident de s'adapter aux lois liberticides de la charia et non l'Oumma aux lois démocratiques de l'Occident.

Une excuse, cousue de fil blanc, pour faire adopter la loi barbare du délit de blasphème, avec toutes les dérives criminelles qu'elle implique, afin d'imposer la censure sur la moindre critique de l'islam.

Les éléments écervelés extrémistes hystériques, qui tuent et s'entretuent pour une caricature de leur prophète ou un petit film navet "offensant" ce dernier, imposent leur loi par la violence, la menace et la terreur.

Afin d'enrayer la folie meurtrière des foules musulmanes en colère, la seule solution serait de limiter, voire de supprimer l'une des valeurs fondamentales de la démocratie: la liberté d'expression!

Ce n'est plus le triomphe de la raison, mais celui de la déraison, de l'aveuglement, de l'aberration!

Imposer le totalitarisme de la pensée unique pro-charia, voilà le but recherché par les dhimmis de cette organisation onusienne, soumise au lobby islamiste mondial.

Aux oubliettes, par contre, le génodice chrétien en cours dans les pays musulmans, qui
essayent d'imposer une loi internationale sur le délit de blasphème, afin de transformer peu à peu nos démocraties en théocraties islamiques.

Minona

Depuis quand céder au chantage permet-il de prévenir la violence? Où en serait la lutte contre la violence conjugale, la maltraitance d'enfant, l'intimidation à l'école, l'homophobie, le racisme, le sexisme, l'inceste et les agressions sexuelles, si on s'était contenté de dire aux victimes qu'elles doivent garder le silence afin de ne pas "provoquer" leurs tourmenteurs?

Pourquoi ce sont ceux qui dénoncent la violence du Coran et du fondateur de l'islam qui ne font accuser de promouvoir la haine? Et si on admettait enfin que c'est la violence même des fondements de l'islam et celle de ses intégristes qui provoquent le sentiment d'indignation à l'origine des dénonciations et des caricatures? Est-ce qu'on se scandalise de ceux qui dénoncent le nazisme et caricaturent Hitler?

Marie-Thérèse GAMBIN-DEJEAN

Marie-Thérèse G.
Le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme et son adjointe me semblent prendre le problème à l'envers. Il faut dire aux musulmans qu'ils sont responsables de l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes,que cette image est trop souvent liée à la violence (à l'école ou ailleurs) ou à la provocation (dans la rue par exemple). Ne soyons pas étonnés des tensions que cette image génère dans les populations qui se sentent ainsi agressées. Pourquoi donc faudrait-il les "museler" ?

fille écoeuré

Limité la liberté d'expression pour éviter la violence des musulmans est une absurditer.

Ce n'est pas la liberté d'expression qui engendre la violence mais bien les tentatives de la limité.

lorraine

Je suggère de limiter la liberté de l'ONU cette farce monumentale qui rit de l'Occident avec sa bande de nuls payés grassement.

Madeleine

La liberté d'expression n'est pas négociable!!
À partir du moment où les musulmans vivent en occident, ce devrait être à eux de s'adapter à nos lois démocratiques. La liberté d'expression fait partie de l'occident que çà leur plaise ou non. Avec celle-ci, vient le droit, entre autres, d'exposer des oeuvres d'art, d'éditer des livres, quelque soit le contenu de ceux-ci et de critiquer toutes les religions. Il s'avère ces temps-ci que la religion musulmane est la plus inquiètante et la plus violente de toutes.

On nous dit qu'il faut limiter la liberté d'expression pour prévenir la violence. C'est un affreux chantage et nous ne devons pas céder d'un pouce. Nous devons refuser ce chantage qui mènerait à notre perte. Ce sont des barbares, sans éducation et ni morale. Le Coran leur dit qu'ils peuvent mentir, voler, lapider et tuer au nom d'Allah. Ce serait à nous de nous offusquer et de protester. Et nous, sommes-nous violents lorsque nous apprenons que des chrétiens sont tués et que des églises sont brûlées, lorsque de jeunes filles non musulmanes sont kidnappées pour en faire des épouse ¨musulmanes¨ pour ces crétins. Le jour viendra où les dirigeants ne pourront plus stopper le mécontentement des occidentaux et nous aussi, prendrons la rue pour manifester. On sent de plus en plus que les langues se délient et que les opinions contraires à l'islam se font entendre.

fille écoeuré

@ lorraine

Je signe ou?

insoumis

La dictature s'installe insidieusement partout dans le monde, chaque fois que nous reculons sur ce qui ne devrait pas être négociable.
Ne perdons pas notre âme face aux menaces de l'intolérable.
ni notre foi dans la liberté, la démocratie et les droits de l'homme.

L'ISLAM veut instaurer une dictature mondiale; ce n'est que la reprise sous couleur verte, des cauchemars du Communisme rouge et du Nazisme noir.

Vous pouvez encore voter dans vos pays,
alors ne votez pas pour des lâches, des politiciens véreux prêts à vendre leur âme pour quelques pétro dollars, des dhimmis qui veulent dhimmiser leurs propres peuples, des incultes qui veulent tuer nos cultures et nos capacités d'évoluer, des ignorants qui n'ont rien compris des leçons de l'histoire.

"LA démocratie, c'est comme le bus, quand on est arrivés, on descend".
ERDOGAN, Premier Ministre de la TURQUIE

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ou faire un don mensuel