« Les feux de forêts en Europe, nouvelle stratégie d'Al-Qaïda (responsable russe) | Accueil | Iran : lapidation de quatre femmes »

02/11/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

xtemps

L'Islam dans les pays musulmans c'est l'enfer sur terre rapporté par Satan,je suis pour les êtres humains,pas pour les autres et bien sûr pas un seul musulman pour manifester dans la rue contre cette horreur,Islamic hatred out.

kasel

ce nest pas possible d'accepter ces pratiques ....si on attrape ce type il faut lui infliger la même chose.
qu'allons nous devenir , nous les femmes , si on laisse l'ilam envahir nods pays .....c'est un cri d'alarme !!!!

liliane tremblay

Ils ne sortiront pas dans la rue, ils ne critiquent pas l'islam et ses dogmes.Bien que , je ne suis pas certaine que le crime appellé d'honneur s,applique ici car c,est son conjoint. Ce que jai lu sur des sites sérieux, parle davantage des meurtres non pénalisés de leur progÉniture, dans le cadre du crime dit d,honneur.

Dan

Voici ce qui nous attends si nos leaders ne prennent pas les mesures adéquates :
http://www.europe-israel.org/2012/11/video-lislam-mis-a-nu-en-moins-de-30-minutes/

Poste de veille

@Liliane Tremblay,

La femme tuée par son mari musulman après avoir annoncé son intention de le quitter est considérée comme une victime de crime d'honneur car l'homme agit pour restaurer son honneur. Il en va de même des jeunes filles qui sont aspergées d'acide par des prétendants éconduits.

La notion de "progéniture" intervient au niveau de la sanction (ou plutôt, de l'absence de sanction) en vertu de la charia. Dans le langage courant, les grandes organisations de défense des droits humains, par exemple Human Rights Watch, parlent aussi de crime d'honneur dans le cas du conjoint. La notion de "crime d'honneur" sert à expliquer le mobile de crime.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan



Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE