« Un ex-ministre de la Justice canadien se fait l'avocat des Bahaïs persécutés par le régime iranien | Accueil | Un édifice voué à la mémoire de soldats canadiens devenu une maison de la charia »

19/05/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Martin1234

J'ai visionné la vidéo qui a été dénoncé par "Le récit des oiseaux". C'est très intéressant. Pas étonnant que ça fasse réagir cet enfoiré de gros barbu voulant gifler l'autre monsieur. Ce gros gorille insignifiant cherche à faire taire toute critique sur l'islam, et même tout questionnement sur celui-ci. Et c'est justement pour ça qu'il faut que les questionnements et les critiques continuent et s'amplifient. Ça fait sortir les imbéciles barbus de leur trou, ils se dévoilent au grand jour. Ça fait sortir le pue de la plaie.

di Salvio

Juste une constatation hors sujet mais je la pose ici puisque nous abordons peu ce thème. Je m'étonne tjrs autant de constater que bon nombres de gens non musulmans, même membres de ce site ici, sont affectés par l'idéologie dominante et que cette dernière atteste que ''seuls quelques islamistes ou encore radicaux,poseurs de bombes entre autre, s'avèrent dangereux pour notre système social. ''
Or, cette vision, dictée par l'idéologie dominante, sert un islam ''édulcoré'', ''modifié'', pacifique'', etc .On cite des barbus, les Frères musulmans, les ''radicaux '', et ''islamistes''comme étant les musulmans causant problèmes en Occident.
Pour qui a fait des recherches à partir du coran,incluant les versets abrogés et abrogeants, nombreux hadiths de Muslim , de Bukhari , témoignent de toute la violence, l'idéologie de conquête derrière l'islam, les textes accordant une place secondaires aux femmes celle-ci nommées inférieures et étant sous tutelle d'un mâle à vie .Par exemple, même si leur père ou mari approuvaient un pélerinage à la mècque entre 2 femmes, cousines par exemple, l'entrée à la Mèecque ne leur serait pas autorisées.
Pour en revenir au sujet abordé en début de critique, je crois que le mot musulman exprime très bien ce que l'islam véhicule;tous ont le même coran, le même modèle à suivre en la personne de leur prophète, mahomet, tous ont les mêmes hadiths dits ''shaihs'' , enfin, validés par l'ensemble des musulmans.
Pourquoi d'autre part n'avons nous pas vu des milliers de musulmans sorir ds les rues lorsque récemment, des chrétiens durent décapités, conséquence au refus de se convertir. On a jou éau foot avec leur tête décapitées. Oh..il s'agit j'imagine de quelques fanfarons voulant encore plus passer le message qu'un chrétien n'est rien mais alors que nous les savons capables de tuer et deviennent fous pour un film, une caricature, etc. Comment expliquez-vous ce silence?? N'est -il pas une preuve que tous sont dangereux puisque cela reviendrait à critiquer des pratiques islamiques, (décapitation, sourate 4 verset12) encore valides car le coran est immuable, incritiquable, comprend de multiples lois en islam?? Ils sont tous dangereux et le terrorisme islamique est loin de se réduire aux bombes.Déjà, le Québec se fait instituer de façon pernicieuse la ''loi du blasphême''; oh..sans les sanctions comme le Pakistan l'applique mais quand même, plus ils sont nombreux, plus ils ont du pouvoir. L'islammodéré est une chimère, les faits attestant cela ne se comptent même plus!! Allez, ouvrons tous les yeux, l'islam tout court comme le mentionne la psychiatre, militante, apostate,conférentière , experte lors de procès en Occident impliquant l'islam.Elle dit clairement la vérité:'' l'islam tout court est menaçant.''' dénonçant l'islam

Hélios d'Alexandrie

@ di Salvio,

L'immense majorité des musulmans ne s'embarrasse ni du coran ni des hadiths ni de la sunna du prophète. Le fait pour eux d'être des humains sensés, les dispense ou plutôt les protège contre l'extrémisme. Mais ces musulmans savent dans leur fort intérieur que leur islam n'a rien à voir avec le vrai islam et que le vrai islam c'est celui des fondamentalistes, l'islam d'Al Qaeda et de Boko Haram.

Mais il est difficile pour ne pas dire impossible pour eux de rejeter les fondamentalistes, parce qu'ils savent qu'en les rejetant ils rejettent le vrai islam et prêtent flanc à l'accusation d'apostasie. Pour ces musulmans, le bon sens et l'humanisme cohabitent difficilement avec le vrai islam, et cette cohabitation est rendue de plus en plus difficile du fait que les fondamentalistes ont réussi à monopoliser le discours islamique, non seulement dans les pays musulmans mais également et probablement davantage en Occident.

Cette monopolisation du discours islamique par les extrémistes est devenue une barrière infranchissable pour les 80% des musulmans de la planète. Autrement dit, à moins de quitter l'islam, ces musulmans n'ont d'autre choix que de rester pris dans le piège que les fondamentalistes ont refermé sur eux. Condamnés à y vivre ils n'ont d'autres choix que de se taire et de ne pas se faire remarquer, d'autant plus qu'ils savent que les fondamentalistes sont sans pitié et que l'Occident ne les protègera pas mais continuera à caresser les fondamentalistes dans le sens du poil.

Au nom de quoi pouvons-nous exiger que les musulmans se dressent contre les fondamentalistes quand nos propres "élites" se vautrent à leurs pieds? Si la rectitude politique et le relativisme culturel nous empêchent d'appeler un chat un chat, et si la peur d'offenser nous paralyse, comment pouvons-nous reprocher aux musulmans ordinaires de se taire face aux "vrais musulmans"?

Nul doute que parmi les musulmans ordinaires il y a des girouettes qui appuient les fondamentalistes parce qu'ils réalisent qu'ils sont les plus forts. Il y a aussi des musulmans envieux ou blessés dans leur amour-propre par le succès de l'Occident, ceux-là se désolent du piteux état où sont réduits les pays islamiques par la faute de l'islam. Le spectacle des "élites" occidentales se vautrant aux pieds des fondamentalistes leur apporte un réconfort moral certain et leur permet de redresser la tête. On a la fierté qu'on peut!

Le jour où les occidentaux retrouveront leur liberté d'esprit, leur fierté de ce qu'ils ont réussi, et leur assurance tranquille, face à la nullité de l'islam et de ses champions, les musulmans ordinaires cesseront de se sentir pris au piège des fondamentalistes et l'islam cessera d'être un problème.

L'islam c'est un peu comme le magicien d'Oz, il règne par la peur mais en dedans ce n'est que du vent.

Hélios d'Alexandrie

Martin1234

On entend beaucoup parlé de cette supposée majorité de musulmans québécois qui ne pratiquent pas l'islam à fond, qui ne portent pas la barbe ou le voile, etc. Mais je n'ai jamais vu une quelconque statistique appuyant cette idée de "majorité des musulmans". Qu'est-ce qui nous dit que les musulmans majoritaires ne sont pas ceux qui portent la barbe et le voile, qui font la "dawaa", etc.?

Pour ma part je ne prends pas au sérieux cette idée que la majorité des musulmans n'est pas très pratiquante.

Hélios d'Alexandrie


@ Martin1234

Vous avez raison, il n'y a pas de statistiques ou de sondages fiables concernant la pratique religieuse chez les musulmans. Le fait est que les seuls musulmans identifiés comme tels sont les musulmans visibles, c'est à dire les femmes voilées et les barbus. Les autres se fondent dans la foule et nul ne peut les identifier. C'est cela qui nous donne l'impression que les musulmans sont nécessairement les voilées et les barbus, et c'est exactement cela que les fondamentalistes veulent nous faire croire; mais la réalité est bien plus nuancée.

Il y a beaucoup de choses qui se cachent derrière le voile: il y a l'endoctrinement et le conditionnement dès l'enfance, il y a la contrainte des parents, il y a la pression sociale, il y a la peur du rejet, il y a le désir de se trouver un mari (assez naïf pour associer voile et vertu) et il y a aussi une bonne part de tartufferie surtout chez les militantes islamistes. Finalement il y a très peu d'observance religieuse sincère.

Les iraniennes rêvent de déchirer leur tchador, elles sont contraintes par la loi à le porter et celles qui ne le portent pas commettent un crime punissable; le port du tchador est surveillé de très près par la police. Il en est de même pour le niqab en Arabie Saoudite et pour la burqa en Afghanistan.

Si les iraniens et les arabes étaient vraiment pieux, aurait-ont besoin de les contraindre par la force à prier, à jeûner et à se voiler? Et pourquoi criminaliser le refus du jeûne, de la prière et du voile si ce n'est parce que les autorités savent que la pratique de l'islam s'effondrerait sans la contrainte?

Avec le déclin des frères musulmans en Égypte, les égyptiennes ont commencé à tomber le voile, il y a plusieurs raisons à cela, mais la principale est que le port du voile n'est pas soutenu par la conviction, mais par la "convention" et surtout par l'hypocrisie collective.

Les saoudiens sont contraints par la police religieuse à prier cinq fois par jour, le travail doit s'arrêter et les gens doivent se diriger vers la mosquée la plus proche pour se prosterner. Or plus de 10% des saoudiens sont farouchement athées, ils savent qu'ils risquent la mort s'ils sont découverts, alors ils vont à la mosquée et se prosternent comme tout le monde. À côté de ces 10% d'athées il y a 10% de fanatiques enragés, les autres sont des musulmans plus ou moins blasés malgré le matraquage fondamentaliste ou plus probablement à cause de lui.

Les islamistes au Québec se sont opposés avec violence contre la charte de la laïcité parce qu'ils savaient que la charte amènerait une contrainte qui aurait neutralisé leur propre contrainte concernant le voile. Ils savaient que beaucoup de musulmanes prendraient prétexte de la charte pour tomber le voile, exactement comme cela s'est passé en France.

Le fondamentalisme sera un jour mis à nu, et ce sont les musulmans qui s'en chargeront.

Hélios d'Alexandrie

gedon

Salut Helios. Je pense qu'il est temps de passer du stade de la dénonciation á celui de l'action. Il va falloir un renouveau des Lumières très vite, sinon, retour au Moyen-age.

Hélios d'Alexandrie


@ Gedon,

Poste de Veille remplit le rôle qu'il s'est donné: informer les gens objectivement et leur fournir des analyses éclairantes, pour qu'ils se fassent une idée juste de la situation.

Comme nous vivons dans un état de droit et non sous la charia, nous sommes tenus de respecter les normes légales et éthiques les plus élevées, tant dans l'information que nous donnons que dans les actions que nous comptons entreprendre pour protéger le Québec du fanatisme islamique.

Mais dans toute action l'élément clé, la priorité, c'est la mobilisation des gens, sans elle rien ne se fera. L'autre élément c'est l'action pacifique concertée et soutenue. Pacifique, parce que toute action intempestive est vouée d'emblée à l'échec, il vaut mieux ne rien faire du tout que mal faire ce qui doit être bien fait. Soutenue, parce que les médias et les politiciens s'évertueront à nous ignorer afin de nous décourager, et parce que le public est lent à réagir et bien souvent préfère ne pas regarder les réalités qui dérangent.

Pour ce qui est du renouveau des lumières je vous ferai part de mes doutes sur ce chapitre, non que je me m'inscrive en faux contre les lumières mais parce qu'il faut bien plus que cela. Moi je propose que les gens prennent conscience du caractère unique et irremplaçable de la civilisation occidentale, car c'est elle qui est menacée. Or cette civilisation ne se limite pas aux lumières, en fait elle remonte à la haute antiquité et elle englobe nécessairement les civilisations antiques, le judaïsme, le christianisme, le Moyen-âge, la renaissance, les lumières et les temps modernes, autrement dit c'est la somme de tous ces éléments, et c'est ce "tout" qui est actuellement menacé, non seulement par l'islam mais davantage par tous ceux qui relativisent, dénigrent et sapent notre civilisation.

Les islamistes ont réussi le tour de force de faire de leur "oumma" un désastre en progression. Rien ne les motive autant que le désir d'exporter ce désastre, un peu comme un cancer qui se généralise et qui finit par se détruire en tuant son hôte. C'est le caractère destructeur et autodestructeur de l'islamisme que nous devons mettre de l'avant, afin d'informer nos concitoyens, les réveiller et les amener à agir.

Il a suffi que les égyptiens fassent l'expérience de l'islamisme durant six mois pour le vomir, il s'en sont débarrassés au bout d'un an; le gouvernement dirigé par les frères musulmans a été mis à la porte, mais il a fallu que les égyptiens sortent par dizaines de millions dans les rues pour manifester, et que l'armée prenne le parti du peuple et dépose le président pour mettre fin au cauchemar. Moralité de l'histoire: sans mobilisation soutenue l'islamisme continuera de progresser exactement comme un cancer.

Et qu'on se le tienne pour dit, avec l'islamisme ce ne sera pas le retour au Moyen-âge, si c'était le Moyen-âge ce serait encore acceptable, après tout les universités du Moyen-âge n'accordaient pas des diplômes à des illettrés comme le font nos universités aujourd'hui. Moi je dis qu'avec les islamistes ce sera la catastrophe exactement comme en Syrie, en Irak, en Lybie, en Somalie, au Soudan, au Nord du Nigéria, en République Centrafricaine, en Afghanistan, etc.

Hélios d'Alexandrie

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE