« Un geste concret contre la charia | Accueil | Hezbollah au Canada (Stewart Bell) »

20/03/2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

hannibal barca

L'islam n'est pas une religion, et encore moins une religion de paix. C'est une idéologie politique totalitaire, criminelle, génocidaire, inhumaine... Le religieux (prière, ramadan, soufisme) doit représenter à peine 20% de l'islam, le reste n'est que de la politique.

Presque tous les crimes commis par DAECH sont justifiés dans l'islam (Coran, Fiqh, Hadiths, etc), même les plus ignobles (viol de captives, massacre de prisonniers, lapidation, etc). Les criminels de DAECH ne salissent pas l'islam, au contraire ils nous donnent une très bonne image de cette idéologie. C'est l'islam qui a créé ces monstres, et aucun musulman honnête ne peut désapprouver leurs actes sans renier les fondements de sa propre religion.

Les Califats qu'il y a eu avant celui de DAECH étaient bien plus sanguinaires, et ont fait des millions de victimes dès le 6ème siècle (le soit-disant age d'Or de l'islam).

Le premier génocide qui a été commis au nom de l'islam est celui des Banu Qurayza, on ne peut donc pas dire "pas d'amalgame" car ce sont les fondateurs de l'islam qui l'ont commis.

Il n'y a jamais eu de paix dans l'islam, ni envers les non-musulmans (qui sont traités comme des sous-hommes en terre d'islam), ni entre les musulmans (qui s’entre-tuent depuis la mort de leurs prophète).

Gil.

@ hannibal barca

Je te cite: "ni entre les musulmans (qui s’entre-tuent depuis la mort de leurs prophète)"

LEUR prophète? Wow, tu fais des progrès!

Mahomet n'est plus TON prophète?
Dis-nous comment tu te sens dans la peau d'un apostat, donne des nouvelles. Où en es-tu dans ton cheminement "spirituel"?

Hélios d'Alexandrie

Les premiers à crier PAS D'AMALGAME! Sont ceux qui, en toute connaissance de cause, font l'amalgame entre ceux qui critiquent objectivement l'intégrisme islamique et ceux qui font preuve de racisme.

Il y a donc un AMALGAME halal, celui des bien-pensants et des "inclusifs" islamophyles , et un AMALGAME haram qui frappe les islamo-lucides et les islamo-vigilants.

Mais le PAS D'AMALGAME adressé au peuple n'a qu'un seul but, exempter les musulmans de l'obligation de prendre position, non face aux terroristes, mais face au coran et à la sunna du prophète qui leur servent de manuel de guerre.

Le PAS D'AMALGAME sert de filet de sécurité à l'islam. Les islamistes peuvent donc faire tout ce que leur religion leur ordonne de faire, l'islam ne risque pas de se casser la figure, à l'instant même où ils commettent leurs atrocités, retentit comme l'appel du Muezzin: "PAS D'AMALGAME!"

En France le PAS D'AMALGAME a quand même perdu des plumes, après Charlie Hebdo et Super Casher, des milliers d'élèves musulmans ont refusé de respecter la minute de silence en mémoire des victimes. Les élites se sont affolées, elles y ont vu une menace existentielle au PAS D'AMALGAME. L'exercice de damage control a aussitôt été mis en branle: silence radio sur l'ampleur du phénomène, traitement expéditif par les médias, pas de sondage d'opinion sur le sujet, pas d'enquête publique ou de débat politique, et surtout pas de condamnation. Rien qui puisse remettre en question le PAS D'AMALGAME, ou lui donner son vrai sens et son vrai but soit: "DÉFENSE DE VOIR! DÉFENSE DE RÉFLÉCHIR! DÉFENSE DE TIRER DES LEÇONS!"

Hélios d'Alexandrie

Hélios d'Alexandrie

@ Hannibal Barca,

Depuis que nous échangeons sur Poste de Veille vous vous montrez très sensible à l'idée de paix entre les êtres humains, cette idée vous tient vraiment à cœur. Vous vous montrez également préoccupé par le droit à la vie et pour vous, sauf erreur, ce droit prime sur tous les autres, il est à la base de la morale.

Vous êtes un homme de conviction, vous avez sans nul doute vécu un déchirement interne ces derniers temps et vous avez choisi d'être fidèle à vos principes humains, cette fidélité à soi-même est une qualité rare, d'autant plus rare qu'elle impose de faire des choix déchirants et des sacrifices douloureux.

Je suis de tout cœur avec vous et vous souhaite le meilleur, c'est à dire la paix que vous chérissez.

"Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu." (Évangile selon Saint Mathieu, chapitre 5, verset 9)

Hélios d'Alexandrie

Christian

Analyse très juste et pertinente, Olaf!

Revenir sur le présupposé de l'équivalence relativiste entre les philosophies diverses et les religions, je cite à peu de choses près.

Tout le problème est là. Je crois même qu'il y a plus de chances voir une réforme de l'islam d'envergure que de revoir ce qui est devenu un dogme indiscutable au fil du temps.

Il faut comprendre que la vertu au dessus de toutes les vertus dans l'idéologie dominante humaniste athée-agnostique libre-penséiste s'appelle "la tolérance".

Ce qui est à l'origine de cette pensée, c'est le rejet du judéo - christianisme, c'est son ADN même historique. Le dogme et la prétention de détenir la vérité représentent une tare psychologique et intellectuelle. La pensée chrétienne même humaniste et son système de valeurs restent historiquement et encore actuellement le véritable ennemi du progrès et du sacro-saint "vivre-ensemble".

L'homme nouveau libéré de ce joug moyenâgeux et éclairé par l'esprit des lumières se lève contre cette tyrannie et part combattre son oppresseur pour faire jaillir l'égalité et la liberté dans un nouvel univers messianique fait de citoyenneté.

On pourrait croire dès lors que les "passeurs" de cette sagesse infinie combattraient l'islam pour le frein évident qu'il impose dans le développement de l'humanité. Et bien, paradoxalement, on observe le contraire. Une sympathie et une loyauté indéfectible de l'islam se collent aux plus fidèles portes-etendards de l'intelligentsia bien pensante.

Le musulman se retrouve, sans avoir rien demandé mais sans s'en plaindre, la nouvelle icône révolutionnaire, le nouveau prolétaire de ce combat eschatologique occidental.

On ne s'étonne pas du coup, du soutien de toute la gauche pour les gazaouis du Hamas et les allégeances et autres déclarations d'amour d'Obama aux frères musulmans et cette admiration béate de tout ce qui porte une dénomination révolutionnaire en ce monde, quitte à user du terrorisme.

Une autre convergence cynique entre les islamistes et ses idiots utiles islamophiles est cette haine de ce qui les a engendré l'un et l'autre sans le vouloir: le judéo - christianisme.

Donc, quand un François Hollande n'évoque pas l'identité religieuse des coptes assassinés en Lybie et lorsque Obama nie l'antisémitisme de l'acte du massacre de l'Hyper Cacher, en filigrane on comprend ce qui les anime et les rend semblables à ces islamistes malgré des apparences trompeuses.

J'en viens souvent à cette conclusion à force de répétition de mauvais sens et propagande nauséabonde. On ne pourra jamais lutter efficacement contre les poussées islamistes sans parallèlement dénoncer les sophismes et fausses vérités diverses de l'esprit de ceux qui prêchent le "padamalgam" et "circulez ceci est un acte isolé commis par un déséquilibré"...

Dany Gagnon

Les dirigeants qui cessent de dire de ne pas faire d'Amalgame
prouvent seulement une chose leur incompétence et qu'ils sont dépourvus face a la menace. Donc ils ont Peur. Mais en essayant de se proteger ils induisent en erreur la Population, Vraiment quelle Médiocrité !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE