« Québec propose d'accorder de larges pouvoirs de censure à la Commission des droits | Accueil | Le voile des fillettes, la DPJ et le projet de loi 59 du gouvernement Couillard »

12/06/2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Polémos

Grey, un avocat multiculturaliste avéré a beau parler, lui qui a largement contribué à faire entrer le kirpan dans les écoles canadiennes. Le multiculturalisme EST la rectitude de NOTRE époque, inscrite dans la loi constitutive du Canada. Quelle hypocrisie...

Gil.

«La liberté d'expression est importante seulement quand les propos dérangent.» Julius Grey

En d'autres mots quand il y a un nombre suffisant de plaintes venant du même lobby de ces gens qui refusent de s'intégrer, et qui ont l'outrecuidance de se servir de nos lois démocratiques pour arriver à imposer leur lois, leurs "accomodements", leurs valeurs et leurs modes propagandistes.

Un autre qui réussi très bien à dire gauche-droite en un seul coup de langue, a genoux devant le tabernacle du multiculturalisme.
_________________

«La culture de la dénonciation est une chose vraiment affreuse.» Julius Grey

Il a peut-être peur d'être lui-même dénoncé...qui sait?

Gil.

Voici à partir de quels critères les critiques deviendront des "propos haineux" et jugés comme tels. Ce sera bien sûr des critères que Jacques Frémont et co. auront tout le loisir de copier, de suivre (et de ne pas contredire) puisqu'ils sont déjà en application par les Juges de la Cour suprême.

"Vous (Julius Grey) qui semblez sympathique à la monarchie constitutionnelle, vous devriez aussi reconnaître la notion de hiérarchie des valeurs. Tout n’a pas la même valeur dans la vie. Nos choix sont dictés par une analyse différentielle rendue possible par notre jugement qui est capable d’apprécier ce qui est plus important de ce qui est accessoire ou non nécessaire. Actuellement, la Cour suprême du Canada est prise au piège de l’absence de notion de hiérarchie des valeurs, celles des droits et libertés. C’est le bar ouvert à tous les droits et toutes les libertés.

Vous connaissez mieux que moi ce cul-de-sac judiciaire qui se cristallise de façon loufoque dans le cas de l’appréciation d’un accommodement demandé en vertu de la liberté de religion. Les très instruits Juges de la Cour suprême ont déclaré forfait en retenant pour leur analyse la notion de « sincérité » des convictions religieuses de la personne concernée. Cette notion de « sincérité » est totalement subjective, ne laissant aucune prise pour une évaluation objective. Comment appliquer le grand principe « que justice soit faite » en se basant sur un critère totalement subjectif. C’est tout sauf de la justice, de l’équité. Au contraire, la Cour suprême ratifie une série de privilèges, très prisés par la philosophie du multiculturalisme canadien."

François A. Lachapelle
Tribune libre de Vigile
dimanche 3 novembre 2013
http://vigile.quebec/Une-mesure-inutile-et-dangereuse

Jean-Marc Boucher

Le multiculturalisme est un échec total,je suis natif de Montréal (nord) ,les immigrants ne s'intégrent pas ils vivent ensemble et forme des ghettos ils demandent des accommodements déraisonnables que nous (le gouvernement ) leurs accordons et aujourd'hui il voudrait que ce message que je poste ici soit considéré comme CRIMINEL!!!Je ne vis plus dans ma belle cité depuis 1998 je suis a Drummondville car je voulais que mes enfants vivent avec leurs semblable et aujourd'hui je n'ai aucun regret d'avoir fait ce choix.Comprenez-moi bien:j'ai des amis gai,noir et marocain qui se sont parfaitement intégré ,et qui ,pour eux comme pour moi ,la liberté d'expression est un droit inviolable,comme le dit mon très grand ami maghrébin Rui (prononcez rouille):"ici je peux dire et penser ce que veux sans que j'aille peur que la police débarque" et cela doit resté ainsi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.




Don mensuel @ Poste de veille

Ou faire un don par chèque

DONS PAR CHÈQUE